A l’heure où l’équipe de France féminine de football joue son premier match de la coupe du monde au Canada, Repucom publie une étude montrant que l’intérêt pour le football féminin dans le monde a augmenté de 5% entre 2011 et 2014. Mais la pratique et le marché des sports collectifs féminins décollent-ils vraiment ? Dans son dernier numéro, Filière Sport magazine a enquêté sur la tendance (lire ci-dessous).

Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :