Le fabricant d’articles de surf et surfwear projette une augmentation de son Ebitda de 150 millions de dollars d’ici 2016, soit un doublement par rapport à l’exercice clos le 31 octobre dernier. L’Ebitda devrait ainsi atteindre “au moins 13 %” du chiffre d’affaires net (celui-ci s’était élevée à 2,01 milliards de dollars sur le dernier exercice).

Programme pluriannuel

Ces améliorations résulteront de la mise en oeuvre d’un programme qu’Andy Mooney, PDG de Quilsilver, avait en large partie dévoilé début mars. Il repose sur trois piliers : recentrage du groupe autour de ses trois principales marques (Quiksilver, Roxy et DC), développement des ventes et amélioration de l’efficacité opérationnelle, incluant des réductions de coûts et la centralisation de fonctions clés (design produit, gestion des approvisionnements, marketing, magasins, licensing…) et la réduction de 30 % du nombre de références.

 

http://www.quiksilver.fr/