La devanture du futur magasin Snowleader à Chamonix (image virtuelle)

Déjà présent à Annecy depuis octobre 2015, Snowleader va ouvrir un nouveau magasin à Chamonix. Une ouverture prévue début décembre pour le spécialiste de la vente en ligne d’articles de glisse et montagne.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

magasin-salomon-a-chamonixC’est dans la ville de Chamonix, point stratégique de l’industrie outdoor et station alpine parmi les plus connues, que Salomon installe son nouveau magasin.

Salomon souhaite créer dans le magasin de Chamonix une expérience client qui intègre une dimension digitale et expérimentale. Le merchandising, développé avec l’agence Retail 3D, permet une immersion totale et une mise en exergue des technologies de la marque au sein des différents univers dédiés à chacun des sports (running, trail, ski, outdoor). La boutique arborera aussi un mur digital qui permettra d’accéder aux caractéristiques techniques des produits et de les comparer les uns aux autres. Les vendeurs, munis de tablettes tactiles, pourront par ailleurs  apporter des informations complémentaires aux clients grâce à ce mur connecté. Cet ensemble de technologies ainsi que tout le travail réalisé autour du concept de ce magasin vise à installer la marque sur un lieu emblématique de la montagne, pôle de consommation et de pratiques sportives.

Un partenaire reconnu


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

boutique-odlo-chamonixAprès un an d’absence, Odlo a rouvert une boutique à Chamonix le mercredi 9 novembre 2016.

Situé en plein centre-ville, le nouveau magasin de 70 m2, offre une ouverture directe sur le magasin Intersport By Pitte avec lequel elle est partenaire. Ce magasin est agencé selon le concept du premier “flagship” français de la marque, ouvert il y a un an à Strasbourg. Il s’inscrit dans la continuité des rénovations de boutiques de la société suisse. Après avoir modernisé le magasin de Clermont-Ferrand, ceux des stations de La Clusaz et Morzine bénéficieront à leur tour d’un coup de neuf.

Le magasin Zag de Chamonix

Le magasin Zag de Chamonix

Le fabricant de skis de freerando et de freestyle Zag a inauguré jeudi 17 décembre 2015 son nouveau “concept store” de 100 mau cœur de Chamonix. Il intègre un laboratoire recherche & développement destiné à la conception des prototypes. 

En plus de ses nouveaux locaux, la marque française démarrera l’année 2016 avec un site internet et une plateforme e-commerce rénovés. Une gamme de textile lifestyle féminine et masculine y sera pour la première fois commercialisée.

Priorité à la sécurité du skieur

Afin de proposer des produits toujours plus sûrs à ses consommateurs, Zag a décidé de consacrer une gamme entière à la sécurité des skieurs. Première application, une campagne financement participatif vient d’être lancée pour lancer un modèle de ski connecté permettant aux amateurs de hors piste de retrouver leurs skis dans la poudreuse ou de détecter le vol de leur matériel.

Alors que les hommes (géant-slalom) ont quitté Val d’Isère, les filles, emmenées par Lindsey Vonn, y arrivent pour le super combiné et la descente. Pour le petit cercle de stations qui les organisent, les compétitions internationales de ski sont un moyen de doper leur notoriété. Filière Sport a enquêté sur les coulisses des épreuves de coupe du monde de ski en France.

Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Eric Bascle

Eric Bascle

Eric Bascle, 47 ans, a pris la direction de la marque de skis Black Crows. Il succède à Cédric Charbin, qui a quitté la société.

Précédemment vice-président du groupe Lacoste, Eric Bascle est un passionné d’outdoor et de ski. Il rejoint la marque de Chamonix six mois après que celle-ci a procédé à une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès d’investisseurs privés. La marque de Chamonix, fondée par Camille Jaccoux, Bruno Compagnet et Christophe Villemin, confirme ses projets de développement. Elle vise notamment le marché nord-américain et prépare le lancement d’une nouvelle collection textile technique.

Accompagné de deux ministres et cinq secrétaires d’Etat, Manuel Valls s’est montré, lors du Conseil national de la montagne, à Chamonix, à l’écoute des élus et professionnels sur les sujets épineux comme la compétence tourisme ou les dotations de l’Etat.

Manuel Valls face à la mer de glace lors du Conseil National de la Montagne du 25 septembre à Chamonix

Manuel Valls face à la mer de glace lors du Conseil National de la Montagne du 25 septembre à Chamonix

30 ans après son adoption, la loi montagne se dirige tout droit vers un acte II en 2016, dont la feuille de route a été donnée par le premier ministre lors du Conseil National de la Montagne (CNM), réuni le 25 septembre dernier au Grand Hôtel du Montenvers à Chamonix. Compte-rendu établi par Brice Blancard, représentant de la FPS au CNM.

Défi climatique

En premier lieu, Manuel Valls a profité de ce lieu symbolique, dressé au bord de la mer de glace, pour mettre l’enjeu climatique au cœur de cette rencontre à quelques semaines de la COP 21, conférence internationale sur le climat qui se réunira à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. « La montagne est en difficulté, elle est même en danger. Nous pouvons constater comme ce matin à la mer de glace les conséquences terribles de l’activité humaine. Et face au défi climatique, nous devons agir ».

Le premier ministre a également profité de ce CNM pour revenir sur les les nombreuses propositions issues du rapport parlementaire de Mesdames Laclais (PS) et Genevard (LR) en matière de gouvernance, de tourisme, d’accès à la santé, de transport, de numérique. Et sur les sujets d’inquiétude comme la compétences tourisme (lire ci-après), ou les finances publiques il s’est montré rassurant faisant preuve d’écoute et de compréhension.

 Retour sur trois enjeux qui touchent plus directement les entreprises du sport :


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

    LOGO COLUMBIAAprès sept semaines de fermeture pour rénovation, Columbia a réouvert sa boutique située à Chamonix. D’une surface de 220 m2 sur deux étages, elle propose des produits Columbia et Sorel.

    Lors de la rénovation, un fresque peinte en 1950 par Marcel Wilbaut, peintre des montagnes alpines, a été découverte. Celle-ci a été conservée et mise en valeur à l’entrée du nouveau magasin.

    BLACK CROWS LOGOAfin d’accélérer son développement, Black crows a annoncé le 8 juin 2015 une levée de fonds de trois millions d’euros auprès d’investisseurs privés. Ces financements aideront la marque à développer de nouveaux produits et à s’implanter sur le marché nord-américain.

    “Ces capitaux extérieurs permettent à black crows de passer à la vitesse supérieure en termes de réseau de distribution, de capacité d’innovation produit et de stratégie digitale” explique Christophe Villemin, co-fondateur de la marque créée en 2006 à Chamonix. Celle-ci conçoit et commercialise des équipements pour le ski hors piste et de randonnée et commercialisera sa première collection textile à partir de l’automne-hiver prochain.

    Frédéric Ducruet (Millet) et David Ravanel (à d.) tenant le drapeau de l'ascension du sommet de l'Annapurna, à l'inauguration de la boutique Millet de Chamonix.

    Frédéric Ducruet (Millet) et David Ravanel (à d.) tenant le drapeau de l’ascension du sommet de l’Annapurna, à l’inauguration de la boutique Millet de Chamonix.

    Après quatre ouvertures depuis le début de l’hiver (Les Deux Alpes, Val Cenis, Pau, Montbrison), Millet inaugurait le 27 février 2015 à Chamonix, en présence de Frédéric Ducruet (Millet) et Jean-François Coquoz (Directeur du magasin), son nouvel “Expert shop”. Avec cette ouverture, Millet poursuit sa stratégie de développement de points de vente en partenariat avec des détaillants.

    Les Expert shop sont des magasins exclusifs aux couleurs de Millet, qui développe également des corners, les Proshop. Le concept sera déployé à travers l’Europe en 2015 (Alpisport Namur en Belgique, El Corte Inglés Barcelone, Alpi trail Puidouix en Suisse, Magic Mount Bergsport-Globetrotter Konstanz en Allemagne).MILLET-EXPERTSHOP-CHAMONIX_(c)Millet_G.Marguerat (2)

    Pour l’inauguration, David Ravanel, le président de la Compagnie des Guides de Chamonix avait apporté le drapeau officiel de la première expédition française du 3 juin 1950 au sommet de l’Annapurna. Celui que Maurice Herzog brandissait au sommet en une de Paris Match !

    Pour la première fois, un accueil dédié au trail est à disposition des traileurs dans la vallée de Chamonix.

    Cet espace en plein coeur de Chamonix, appelé Maison Nordique pendant l’hiver, se transforme pour la première fois cet été en Maison du Trail. Elle sera ouverte tous les jours de la saison de 9h à 19h. Encadrés par deux spécialistes de cette discipline en expansion, Sacha Devillaz (team Salomon) et Quentin Stephan (team Lafuma), les traileurs ont pendant deux mois l’occasion d’échanger, de s’informer et surtout de pouvoir choisir le terrain le plus propice pour arpenter les 18 parcours et autres sentiers de la vallée de Chamonix.

    B.Prudhomme & Y.PlaudLe 15 octobre 2013, la Vallée de Chamonix Mont-Blanc a reçu le label Flocon Vert pour ses actions en faveur du développement durable. D’une durée de trois ans, le label a été décroché en avril dernier par les stations des Rousses, dans le Jura, et Villars, en Suisse. Gouvernance, transport, énergie, aménagement, eau, déchet, social, territoire, tout est passé au crible pour distinguer les destinations touristiques ayant une politique de développement durable de pointe. L’idée étant d’inciter les vallées à agir pour la préservation de l’environnement, sur le modèle du “Pavillon Bleu” pour les communes et ports de plaisance.

    Pour la Vallée de Chamonix, le jury a particulièrement apprécié la politique de transports dont le système de libre circulation qui permet à l’ensemble des habitants, résidents secondaires et visiteurs de se déplacer librement sur lʼensemble des lignes de bus et de train entre Servoz et Vallorcine grâce à une carte dʼhôte ou de résident. Ces transports permettent notamment un accès aux différents domaines skiables.

    Composé de Mountain Riders, de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe (FEEE) et de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et lʼHomme (FNH), le Comite de labellisation se réunit deux fois par an et se prononce sur lʼattribution du “Flocon vert” au vu de “lʼAnalyse durable” sur les points faibles et les points forts de la candidature et d’un audit sur le terrain. Ce dernier est ensuite renouvelé pour vérification.

    Pour la saison hiver 2013/2014, Millet (groupe Lafuma) s’est associé à la marque (suite…)