keyboard_arrow_up
>

Observatoire du cycle : 2020, une année hors norme pour le vélo

08/04/2021
Dans une filière sport et loisirs fortement impactée par la crise du Covid-19, le vélo fait figure d’exception. Avec plus de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le marché français du cycle a bondi de 25 % par rapport à 2019. Près de 515 000 vélos à assistance électrique ont été vendus, un record pour un marché qui poursuit sa recomposition.

Alors que les premiers mois furent chaotiques pour les professionnels du secteur (fermeture des industries, ralentissement des chaînes d’approvisionnement…), l’année 2020 a considérablement accéléré la dynamique que connaissait le marché du vélo ces dernières années. Il atteint désormais plus de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires (+ 25 %), soit 2 684 800 vélos vendus (+ 1,7 %).

Un succès toujours plus marqué pour les vélos à assistance électrique

Avec 514 672 engins vendus (+ 29 %) et un prix moyen en augmentation de 21 % (2 079 €), le VAE représente désormais 56 % du marché en valeur.

Si les VAE de ville sont toujours largement plébiscités par les Français (40 % sur le total de VAE vendus), les VAE à usage sportif sont en plein essor (+ 46 % de progression en volume pour les VTT par rapport à 2019).

Une montée en gamme des vélos achetés par les Français

Les vélos de qualité (plus confortables pour une pratique inscrite dans la durée), à un prix plus élevé, sont de plus en plus plébiscités, y compris pour les vélos classiques : le prix moyen des vélos (classiques et VAE) vendus en 2020 est désormais de 717 €, soit une progression de 25 % par rapport à 2019.

Un volontarisme des pouvoirs publics

L’aide à la réparation de vélos (« Coup de pouce vélo ») a largement contribué à la remise en selle des Français en sortie de confinement. A cet égard, le marché des pièces et accessoires représente plus d’un milliard d’euros en 2020, soit une progression de 20 % par rapport à 2019.

L’aménagement de pistes cyclables (temporaires ou non) par les collectivités territoriales a également contribué à cet engouement, en sécurisant les parcours en vélo.

La dynamique autour du vélo doit s’inscrire dans la durée

Cette année 2021 ouvre de nouvelles perspectives pour le développement de l’usage du vélo :

  • Pour lutter contre le vol et le recel, l’identification des vélos est désormais obligatoire (plus d’informations sur www.apic-asso.com).
  • Avec l’opération « Mai à vélo », le vélo sera à l’honneur tout au long du mois de mai (plus d’informations sur www.maiavelo.fr).
  • La valeur ajoutée du vélo en France croît et a un bel avenir devant elle, notamment avec la montée en puissance de nouvelles marques de VAE françaises, mais également le développement des formations de réparateurs cycles, une filière créatrice d’emplois.

Le développement de l’usage du vélo est un enjeu d’avenir qui doit continuer d’être porté par l’ensemble des pouvoirs publics.

Consultez la présentation des chiffres du marché 2020 pdf / 842.92 ko
Consultez notre communiqué de presse (.pdf) pdf / 146.49 ko
Lire aussi : déjà 5 sociétés agréées pour le marquage de vélo
A voir également
  • 30/12/2020
    Le point sur les enjeux financiers pour la montagne
    Derrière le cri d’alarme d’entrepreneurs de sport en montagne, il y a des enjeux financiers...
  • 24/11/2020
    1 Français sur 2 ne connait aucune sportive française en activité
    C'est l'un des enseignements de l'étude « Les femmes dans le sport » réalisée par YouGov pour...
  • 15/10/2020
    UNION sport & cycle, une AG ordinaire dans un format inédit
    Sous la forme d’une émission de télévision et retransmise en ligne, cette Assemblée...
  • 08/05/2020
    Pascal Aymar est décédé
    L’une des grandes chevilles ouvrières de l’industrie de l’outdoor a succombé à un arrêt...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies