keyboard_arrow_up
>
Data
>
©Canva
Data

Les athlètes augmentent-ils vraiment l'engagement des marques ?

09/01/2023
Une récente étude de Sortlist, plateforme B2B entre marques et agences marketing, démontre le lien entre sponsoring et engagement sur les réseaux sociaux.

À l'approche de la Coupe du monde 2022, il est temps pour les marques de se lancer dans le marketing sportif. Des entreprises qui n'ont rien à voir avec le sport sortent leurs dernières campagnes avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, dans l'espoir de capitaliser sur l’engouement sportif du moment. Ce phénomène ne se produit pas seulement avec les championnats de football, mais pour tous les grands événements sportifs. Qu'il y ait un nouveau champion de F1, un talent montant en NBA ou un changement aux premières places du tennis, vous pouvez vous attendre à ce qu'Instagram soit inondé de posts avec la nouvelle star du sport.

Avec cette nouvelle étude, Sortlist a décidé de mettre ce battage médiatique à l'épreuve. Les athlètes augmentent-ils vraiment l'engagement d'une marque sur Instagram ? Dans certains cas, l'investissement est rentable, les entreprises voyant nettement plus d'interactions sur leurs posts avec un athlète. D'un autre côté, les grands géants de l'industrie comme Mercedes-Benz et les marques de luxe comme Rolex ne parviennent pas à engager leur audience en collaborant avec des sportifs de haut niveau.

L’impact du sport sur les réseaux sociaux est réel

Selon le Social Media Industry Benchmark Report 2022 de Rivaliq, le taux d’engagement médian global sur Instagram est de 0,67 %, tous secteurs confondus.

Dans ce rapport, un tiers des marques ont obtenu un taux d’engagement beaucoup plus élevé lorsqu’elles ont inclus des athlètes dans leurs posts sur les réseaux sociaux – plus de 2% – par rapport aux posts sans athlètes.

S’il y avait encore un doute sur le pouvoir des athlètes sur les réseaux sociaux, il semble désormais levé : les marques de certains secteurs tire un véritable avantage d’une collaboration avec eux.

L’alimentation et les boissons restent le secteur où la plupart des marques ont un engagement plus élevé dans leurs posts avec des athlètes que dans leurs posts sans athlètes. Les marques de finance et de crypto collaborant avec des athlètes voient aussi un taux d’engagement plus élevé dans leurs posts. A l'inverse, les marques de voitures et de luxe engagent moins bien leur public cible lorsque des athlètes figurent dans leurs posts.

S’il y avait encore un doute sur le pouvoir des athlètes sur les réseaux sociaux, qu’il soit levé : les marques de certains secteurs peuvent tirer un véritable avantage d’une collaboration avec eux mais attention cependant à bien réfléchir au contenu et à sa cible.

A voir également
  • Data 26/06/2024
    Le badminton monte au filet
    La pratique est croissante en France avec un nombre de licenciés encore record en 2024. En pleine...
  • Data 24/06/2024
    Plus de 530 000 licenciés en France
  • Data 14/06/2024
    Foot à 5 2024 : 150 M€ CA, 1 500 emplois (UNION sport & cycle)
    150 millions d’euros, tel est le chiffre d’affaires en France du foot à 5, « une activité en...
  • Data 14/06/2024
    Sport et contrefaçon : 850 millions d'euros de pertes en Europe