keyboard_arrow_up
>
Data
>
©UNION Sport & Cycle
Data

L'USC dévoile son manifeste des loisirs sportifs marchands

16/05/2023
L'UNION Sport & Cycle publie le manifeste des loisirs sportifs marchands avec un objectif clair : valoriser auprès des pouvoirs publics, notamment, l'implication de ces entreprises dans le développement économique et social de la France.

« Nous devons être considérés comme des acteurs légitimes de l’activité physique et sportive notamment dans la lutte contre la sédentarité, qui doit être une priorité des pouvoirs publics. » Les mots sont de Gregory de Radiguès, président du collège des loisirs sportifs marchands de l’UNION Sport & Cycle. Ils illustrent la volonté exprimée dans un manifeste des loisirs sportifs marchands porté par cette entité, de mettre en avant un secteur qui peine encore à être reconnu par les pouvoirs publics.

Trois axes majeurs se dressent qui s'articulent autour d'une reconnaissance fiscale, administrative et médicale mais également autour d'un renforcement du rôle des loisirs sportifs marchands auprès des collectivités locales et des acteurs associatifs.

Parmi les principales mesures listées par l'UNION Sport & Cycle dans ce sens, se distinguent notamment pour le premier volet la demande d'assujettissement de l’accès aux établissements de Loisirs Sportifs Marchands à un taux réduit de TVA de 10%, comme une indexation des taxes locales d’urbanisme sur le ratio de rentabilité économique des Loisirs Sportifs Marchands.

Pour le volet médical, sont également exprimées dans ce manifeste la demande de prise en charge par les mutuelles des prescriptions médicales liées au sport et à l’activité physique comme la valorisation des activités et des territoires sportifs durables avec la création d'un label « Destinations de tourisme sportif d’excellence » ou l'inscription des Loisirs Sportifs Marchands dans l’héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. « À un an des Jeux Olympiques et Paralympiques, nous devons naturellement faire partie des acteurs concernés par la grande cause nationale de 2024 dédiée à l’activité physique et sportive afin de participer à l’objectif des 3 millions de pratiquants supplémentaires souhaités par le Président de la République. » souligne dans ce sens Gregory de Radiguès. 

A voir également
  • Data 23/05/2024
    BPI France lance le rendez-vous “Sport Définition”
  • Data 07/05/2024
    Hoka a ouvert un flagship parisien
  • Data 14/03/2024
    Feuille de route sport : cap sur 2026 avec 5 priorités
    Décarbonation, réindustrialisation, développement de la pratique pour tous, sport santé ainsi...
  • Data 08/03/2024
    EDF : l’impact carbone réduit de 50 % par rapport aux JO de 2012
    « En tant que fournisseur officiel d'électricité renouvelable des Jeux Olympiques et...