keyboard_arrow_up
>
Economie
>
Marketing
>
©Paris 2024
Marketing

Paris 2024 dévoile son identité visuelle

08/02/2023
Le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques a trouvé son inspiration dans l’Art Déco et les figures géométriques pour habiller les sites de compétition. Les pictogrammes des disciplines olympiques et paralympiques sont présentés sous forme de blasons.

Le « Look of the Games » comme appelé par le comité d’organisation ne laissera pas indifférent, mais devrait susciter moins de polémique que les bonnets phrygiens des mascottes. Il participera à l’image que laisseront les compétitions et Paris dans l’histoire.

L’ambition du comité d’organisation est d’inviter le public à la fête par des formes épurées et modernes, et des couleurs pastels. Il met en avant les 4 objectifs poursuivis : célébrer, sublimer, rationnaliser en étant commun à la fois pour les Jeux Olympiques et Paralympiques et personnaliser pour que chaque territoire puisse se l’approprier et faire ainsi vivre l’esprit des Jeux.

Pour les pictogrammes symbolisant les 62 disciplines olympiques et paralympiques, Paris 2024 est partie sur l’idée du blason illustré le plus souvent par un équipement de la discipline avec une « construction graphique » censée symboliser à la fois « une discipline sportive, une famille, une fierté, des valeurs, une tribu ». Le comité d’organisation souhaite qu’on le brandisse « avec fierté, l’emporte avec soi et le porte sur soi pour prôner son appartenance à la famille sportive que l’on s’est choisie ».

A voir également
  • Marketing 30/04/2024
    HOKA partenaire officiel de la Fédération Française de Randonnée
    L’équipementier américain HOKA est fier d'annoncer son partenariat avec la Fédération...
  • Marketing 18/04/2024
    Plan ANS/FFR : doté de 65 M€ pour les infrastructures rugbys
    La Fédération Française de Rugby et l’Agence Nationale du Sport présentent un plan de...
  • Marketing 17/04/2024
    Intersport lance son village sportif itinérant
  • Marketing 12/04/2024
    Athlétisme. Thule lance un sas départ réservé aux “poussettes”