keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
Industrie & Commerce

5 chiffres pour mesurer l'Impact Covid-19 sur la montagne

18/05/2020
Depuis la fermeture brutale des stations de ski et commerces décrétée mi-mars par le gouvernement pour contrer la propagation du Covid-19, les acteurs majeurs de la montagne française ont mesuré et communiqué, chacun à leur échelle, les chiffres-clés et pertes liés à cette mise à l'arrêt. Tour d'horizon des données principales à ce jour sur le sujet.

110 millions d'euros de perte de chiffre d'affaires pour les magasins de montagne

Dans son enquête de conjoncture réalisée du 23 au 27 mars auprès de 121 commerçants d’articles de sport de montagne et de 32 équipementiers, l'UNION sport & cycle a estimé à 110 millions d'euros la perte de chiffre d'affaires des commerces de sport de stations. Plus d’une entreprise sur deux prévoit par ailleurs d’avoir recours à l’emprunt pour assumer les charges qui courent durant la période creuse d’avril à novembre (loyer, salaires, impôts...) et selon les premières estimations de l'organisation professionnelle, les prises d’ordres pour la saison prochaine pourraient diminuer de l’ordre de 20 à 30% coté matériel.

Entre 1,4 et 1,8 milliard de pertes d’activité pour les stations françaises

Domaines Skiables de France et l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne ont estimé de leurs côtés entre 1,4 et 1,8 milliard d'euros la perte globale pour la montagne en France. Un chiffre qui se base au départ sur la perte des chiffres d'affaires des remontées mécaniques estimées fin mars à -15% (voire -20% pour les stations d'altitude) par rapport à 2019 et partant du raisonnement qu'un euro dépensé en forfait correspond en moyenne à 6€ dépensés en station. Côté remontées mécaniques, DSF s'est basé sur une perte de 6 millions le nombre de journées-skieurs par rapport à l'année précédente. Début mai, Domaines Skiables de France a ajusté ses chiffres et fait part d'un bilan provisoire de fréquentation pour la saison d’hiver 2019/20 en recul de 16% par rapport à celui de l’an passé́.

16 % de journées-skieurs en moins dans les Domaines Skiables

DSF évalue à 16 % la baisse de fréquentation des remontées mécaniques pour la saison 2019/2020 dans les domaines français. Toutes les tailles de station ont souffert sur cette saison 2019/ 2020 hors du commun mais deux extrémités du spectre semblent avoir payé un tribu particulièrement lourd pour des raisons différentes. Les plus grandes ont été les plus fortement impactées par cette saison écourtée, avec une fermeture un mois et demi parfois avant la fermeture escomptée. Les plus petites, elles, ont souffert d'un manque de neige à basse altitude tout l'hiver. DSF s'est par ailleurs intéressé aux chiffres pré-confinement pour laisser imaginer un bilan de la saison sans cet épisode Covid-19. Au plan national, la fréquentation des domaines skiables au 14 mars 2020 s’établissait à -2% par rapport 2018/2019. Les massifs alpins et le massif pyrénéen avaient profité d’un hiver plutôt bien enneigé sauf à très basse altitude (+1% dans les Alpes, -1% dans les Pyrénées) à l'inverse des massifs du Jura, des Vosges et du Massif Central qui ont connu, à des degrés divers, des difficultés d’enneigement sur l’ensemble de la saison. 

-20 % de chiffre d'affaires pour la Compagnie des Alpes

Au 31 décembre 2019, le chiffre d’affaires des remontées mécaniques avait progressé de 10 % via une hausse de 6 % du nombre de journées skieur et de 4,2 % du revenu moyen par journée skieur. Un bon début de saison qui a permis au groupe de sauver de manière toute relative les meubles. Le groupe table sur une baisse de chiffre d'affaires d'environ 20 % cette saison par rapport à l'exercice précédent, soit une perte de l’ordre de 85 à 90 milllions d'euros.

800 millions d'euros de manque à gagner en Savoie Mont Blanc

Les chiffres se basent sur une projection effectuée à partir de l’étude de référence du cabinet Contours ayant estimé le montant des dépenses effectuées en stations sur une saison. L’Observatoire Savoie Mont Blanc évalue ainsi à plus de 800 millions d’euros le manque à gagner sur l’hiver 2019/2020. Les pertes de nuitées sont plus précisément estimées à 10 millions tout hébergement confondu d'après l'Observatoire Savoie Mont Blanc, qui s'est basé sur un comparatif moyen par rapport aux 3 dernières saisons d'hiver. 

A voir également
  • Industrie & Commerce 28/05/2020
    Enfin un cap pour les établissements de sport et loisirs !
    Dans le cadre de l’annonce de la deuxième vague de déconfinement, le Premier ministre a...
  • Industrie & Commerce 27/05/2020
    Asics également touché par la pandémie
    A l’instar de tous les grands acteurs mondiaux de l’industrie du sport, le groupe japonais...
  • Industrie & Commerce 27/05/2020
    La FFT met en place un plan d’aide de 35 millions d’euros
    Pour faire face à la crise due à la pandémie de Covid-19, un plan de soutien et de relance pour...
  • Industrie & Commerce 22/05/2020
    4 Français sur 10 envisagent de changer de canal d’achat pour le...
    Parmi les Français qui comptent acheter des articles de sport après le confinement, l’intention...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies