keyboard_arrow_up
>
>
Les actualités
>
©P.ARPIN-SNGM
Territoires

Une nouvelle ère pour le Syndicat national des guides

05/02/2021
Dirigé par un nouveau président, le Syndicat national des guides de montagne prend également un nouveau virage avec une organisation plus collective et coopérative.

A 38 ans, le nouveau président du Syndicat des Guides de Montagne, Dorian Labaeye, insuffle l'état d'esprit qui veut accompagner cette nouvelle ère voulue par la structure. « A mon sens, l’avenir de nos structures ne passe plus par des organisations ultra-pyramidales, elles doivent être plus inclusives et agiles. Mais cela nécessite un engagement individuel plus large et notre potentiel est vaste. A chacun de faire sa part » .

Pour la première fois, le nouveau Comité Directeur a en effet été élu par territoire (chaque territoire étant défini par un massif) et pour un mandat de 3 ans. Un vote qui s'est déroulé par voie électronique, permettant à l’ensemble des 1642 adhérents de participer contre les seuls présents à l'Assemblée Générale physique jusqu'alors.

Des fonctions de pilotage déléguées à cinq pôles identifiés

« L’organisation de notre syndicat est en mutation avec un nouveau challenge, qui s’attache à développer une véritable intelligence collective en s’appuyant sur la coopération de tous », estime le nouveau président dans un communiqué de presse. Dans cette optique, une nouvelle gouvernance est adoptée. Si le bureau directeur assure toujours les fonctions prévues par les statuts, il déléguera les fonctions de pilotage des actions aux coordinateurs des pôles nouvellement créés.

Objectifs de ces derniers : permettre une meilleure efficacité et continuité des actions. Cinq pôles précisément ont été  identifiés : Protéger et défendre la profession, Développer et faire connaître l’activité des guides, Sécuriser, soutenir et former les guides, Préparer l’avenir et s’adapter (environnement et éthique) , Coopérer et améliorer la vie syndicale, favoriser la cohésion.

« La crise sanitaire actuelle bouscule en profondeur nos modèles sociaux, économiques et démocratiques, souligne Dorian Labaeye.  La profession de guide de montagne ne fait pas exception et cette conjoncture qui vient se superposer à des enjeux antérieurs, dont certains sont brûlants. » Parmi eux sont cités notamment  l’adaptation aux évolutions climatiques et leurs impacts sur les terrains d’exercice, la nécessité de diminuer l’accidentalité ou encore la mutation des pratiques commerciales et le développement des acteurs numériques.

A voir également
  • Territoires 26/02/2021
    L’appel au secours des fédérations de sports en salle
    Elles alertent le gouvernement sur leur situation actuelle et attendent des réponses concrètes.
  • Territoires 25/02/2021
    Courchevel/ Méribel reprend le flambeau
    Les Championnats du monde de ski alpin de Cortina sont désormais terminés. Vive les Mondiaux de...
  • Territoires 17/02/2021
    BAROMETRE DES VILLES MARCHABLES
    Dans le cadre d’un programme visant à promouvoir la marche, la Fédération Française de la...
  • Territoires 16/02/2021
    Gilles Moretton élu à la présidence de la FFT
    L'ancien joueur de l'équipe de France de Coupe Davis dans les années 70-80 a été élu ce 13...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies