keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
Territoires

La Région Ile-de-France veut "sauver les clubs sportifs" franciliens

31/03/2021
La présidente de la région Ile-de-France annonce doubler le soutien au sport francilien pour une enveloppe totale de 20 millions d'euros.

« Il faut sauver les clubs sportifs qui sont un creuset républicain » annonce Valérie Pécresse, dans une interview accordée à l'Equipe.fr.  La présidente de la région Île-de-France (Soyons Libre) a annoncé doubler le soutien au sport francilien - et donc notamment aux clubs - via un chèque global de 20 millions d'euros d'ici 2022. « Le mouvement sportif est très lourdement impacté par la crise et on a un peu l'impression qu'il est le grand oublié de la relance. En Île-de-France, on a enregistré à la rentrée une baisse de 25 % des licenciés, soit 600 000 personnes sur un total de 2,4 millions », indique sur le site d'actualité sportive, Valérie Pécresse, en lice par ailleurs pour les prochaines élections régionales reportées en juin.

Une aide ciblée pour tous les clubs franciliens

L'Île-de-France compte quelque 19 000 clubs que la présidente de Région entend accompagner à travers un programme à quatre étages. « Au premier, les petits clubs qui auront des chèques sports de 400 €. On est prêt à en aider beaucoup plus que 4 000 (jusqu'à 10 000) en fonction des besoins. (…) L'idée est de flécher les aides aux clubs, qui iront de centaines d'euros à des dizaines de milliers d'euros, avant le mois de mai.» Les clubs d'envergure locale ou départementale bénéficieront quant à eux de chèques sport dans une optique d'aides aux fonctionnement d'un montant supérieur négociés avec les fédérations. Tout comme les clubs « qui interviennent auprès de publics prioritaires comme les seniors, les femmes, les personnes en situation de handicap... ».

 

Faire des économies « ailleurs » pour soutenir culture et sport

Ce plan de relance entend également soutenir des stages d'été sur les douze bases de loisirs du territoire dont les activités sportives seront prises en charge par la Région. Quant à la question du financement de cette enveloppe de 10 millions d'euros supplémentaires, Valérie Pécresse explique : « On va faire des économies ailleurs. La Région a beaucoup aidé l'économie et mis le paquet sur la formation. Mais les deux secteurs culture et sport sont vraiment à terre (…), les deux sont des piliers de la cohésion du territoire. »

A voir également
  • Territoires 03/05/2021
    Hospitalités France 2023, une vitrine de l’art de vivre à la...
    En 2023, la France accueillera la Coupe du monde de rugby. L’occasion d’offrir une expérience...
  • Territoires 27/04/2021
    Mai à Vélo : "Un nouveau concept populaire à développer dans la...
    Hébergé par la toute jeune APIC (l'Association de promotion et d'identification des cycles), le...
  • Territoires 26/04/2021
    L'Union des salles d'escalade rejoint l'UNION sport & cycle
    La première organisation professionnelle du secteur du sport et des loisirs et le syndicat des...
  • Territoires 21/04/2021
    Salomon : une capsule pour les victimes de la montagne
    La marque annécienne lance une collection capsule dont les bénéfices seront directement...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies