keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
Evénementiel

Paris 2024 travaille pour limiter l'impact « matière » de l'événement

20/03/2024
Engagé depuis le début de sa candidature sur des engagements d'économie circulaire, Paris 2024 dévoile ses premiers résultats et actions concrètes pour limiter l'impact matériel de l'événement.

Du sol du terrain de handball ou de volley au mobilier du village olympique en passant par la vaisselle, les lits, dossards ou autres volants de badminton... Au-delà de la simple empreinte carbone, l'impact « matière » du plus grand événement sportif de la planète comme est crucial. Une empreinte mesurée par Paris 2024 à travers une cartographie précise des ressources nécessaires à l’organisation et avec l’objectif de réduire, de mutualiser les ressources et d’en maitriser le cycle de vie, avant, pendant et après les Jeux.

L'organisation française s'est fixée trois principes dans ce sens : organiser les Jeux avec moins de ressources, mieux les mobiliser en favorisant l’éco-conception et s’assurer de leur seconde vie après l'événement.

Un prisme omniprésent dans le choix de tous les fournisseurs de Paris 2024, privilégiés s'ils s'inscrivaient dans des démarches d'éco-conception et/ ou proposaient des offres et solutions de location, de seconde et fin de vie et qui intégraient des matières premières à plus faible impact.

Un travail de fond et l'application de cette stratégie responsable des achats qui permet à Paris 2024 d'annoncer que 90% des 6 millions d’actifs utilisés seront déployés et repris par les prestataires et partenaires des Jeux.



Des impacts calculés et des choix opérés des ordinateurs au assiettes
 

Outre la capitalisation de 95% d'infrastructures déjà existantes ou des sites temporaires qui a été très tôt annoncée par le comité d'organisation, cette démarche se traduit sur des parts concrets. De l'aménagement intérieur des quelque 40 sites de compétition et de non-compétition où la mutualisation des besoins a permis de passer de 800 000 à 600 000 articles de mobilier, aux ¾ des 2 millions d’équipements sportifs qui seront loués ou mis à disposition par les fédérations sportives. Une grande majorité d'équipements électroniques (télé, ordinateurs, imprimantes), seront loués à l'instar de 100% des tribunes, tentes et bungalows.
 

Côté restauration, Paris 2024 s’est engagé à réduire de 50% le plastique à usage unique par rapport à l’édition des Jeux de Londres 2012. Cela se traduira par des contenants consignés à la source, recyclés et réemployés. Les 35 000 assiettes du restaurant du village des athlètes seront quant à elles produites sans logo pour faciliter leur réemploi après les Jeux.

Un soutien à l'éco-conception

Autre axe de cette stratégie économie circulaire : favoriser l’éco-conception. Pour équiper les sols de plusieurs épreuves de sports collectifs, l'entreprise française spécialisée dans les revêtements de sol Gerflor, déploiera 33 466 m² de sols sportifs contenant en moyenne 35% de matériaux recyclés et  100% recyclables. Tous les sols seront ensuite réemployés dans des établissements sportifs ou scolaires après la compétition.
Autre exemple, l'appui sur des entreprises du secteur de l’Economie Sociale et Solidaire pour le mobilier avec des équipements dans les espaces des athlètes composés de tables basses en volants de badminton recyclés, des poufs en toile de parachutes ou encore des chaises en bouchons de bouteilles recyclés.

La seconde vie des équipements repose aussi sur l'héritage promis par l'organisation, du côté notamment des équipements sportifs. Les bassins de natation temporaires de Paris La Défense Arena seront offerts, dans ce sens, en fin d'événement au à la Seine-Saint-Denis pour équiper les territoires de Sevran et Bagnolet/Est Ensemble. 
 

A voir également
  • Evénementiel 02/05/2024
    Le CIO en tournée dans les Alpes
    Le Comité International Olympique a sillonné les Alpes du nord au sud la semaine dernière pour...
  • Evénementiel 26/04/2024
    Intersport sur les routes de France avant les Jeux
    Intersport a débuté son tour de France dans le port de Caen (Calvados) jeudi 25 avril 2024.
  • Evénementiel 25/04/2024
    La déclaration européenne révolutionne l'usage du vélo
    Saluée par les fédérations, cette déclaration donne des orientations aux gouvernements pour...
  • Evénementiel 24/04/2024
    Hoka succède à Dacia au naming du circuit UTMB
    Hoka, marque de chaussures et d'équipements de sport appartenant au groupe américain Deckers...