keyboard_arrow_up
>
RSE
>
©Canva
RSE

Le CNOSF s'engage contre les violences sexuelles dans le sport

14/04/2023
Le CNOSF a organisé ses premières « Assises internationales de lutte contre les violences sexuelles dans le sport », signe, s'il en fallait, de la place fondamentale accordée par l'entité à ce sujet.

Une feuille de route et 16 actions prioritaires pour 2023 / 2025. Les premières « Assises internationales de lutte contre les violences sexuelles dans le sport » organisées par le CNOSF ont abouti à la préconisation de cette liste d'actions prioritaires prévues pour intégrer le calendrier des JOP de Paris 2024. Il est question notamment de s'entourer d'associations d'aide aux victimes, d'améliorer la prévention ou encore d'étudier la faisabilité de la création d'une instance indépendante en charge du traitement disciplinaire des signalements.

Les premières pierres de ce projet ont été posées dès janvier 2022. Il y a plus d'un an, la présidente du CNOSF, Brigitte Henriques, donnait en effet l'impulsion pour la création d'une commission dédiée à la lutte contre les violences sexuelles dans le sport. Après plusieurs affaires dévoilées au grand jour dans différentes fédérations, le sujet a pris ces dernières années une place majeure dans le monde du sport. « Ces premières assises constituent un point d’étape structurant et attestent de notre détermination, a commenté Brigitte Henriques. Sans relâche, il nous faut combattre et prévenir ces violences, poursuivre et sanctionner leurs auteurs, accueillir la parole des victimes encore trop nombreuses et surtout les accompagner dans leur reconstruction. Jamais nous ne céderons face à toutes les formes d’abus. »

Une commission dirigée par une ancienne athlète victime

Et ce n'est un hasard si la présidente du CNOSF a confié la présidence de cette commission à Catherine Moyon De Baecque, première athlète de haut-niveau à avoir dénoncé dans les années 1990 les violences sexuelles dont elle a été victime. Elle est accompagnée par Jean Zoungrana, Vice-président du CNOSF en charge du Mieux-Vivre Ensemble et ils sont tous deux à la tête de ce groupe composé de 10 personnalités.

84% des fédérations engagées dans la lutte contre les violences sexuelles

Cette commission a par ailleurs été le support d'échanges et de discussions, d'inspirations également notamment via l'intervention des Conseils de l'Europe et Comité Olympique Canadien initiateurs de modèles à l'étranger. Enfin, ce rendez-vous a également permis de restituer les données de l'état des lieux mené en amont auprès des fédérations pour mesurer leur engagement sur la thématique. Sur les 64 fédérations et acteurs territoriaux qui ont pris part à cette démarche, 84% sont engagés dans la lutte contre les violences sexuelles avec, pour 80% d’entre elles la mise en place d’un plan fédéral de prévention.

A voir également
  • RSE 25/01/2024
    Macron vise à doubler les 3 millions de pratiquants supplémentaires
    Le Président de la République a présenté ses vœux au monde sportif en annonçant un nouvel...
  • RSE 17/01/2024
    Les jeunes ont souvent envie de travailler dans le sport
    L’enquête réalisée par l’UCPA et le Crédoc, dans son édition 2023-2024, confirme que les...
  • RSE 17/01/2024
    Interview Patrick Ouyi : "Nous célébrons l'union du sport et du...
    Au lendemain de la révélation des tenues de représentation et de compétition pour les Jeux...
  • RSE 14/12/2023
    La Fin réinvente le salon nautique
    Le salon nautique de la porte de Versailles deviendra l’an prochain « Nautic en Seine ».
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies