keyboard_arrow_up
>
RSE
>
©Canva
RSE

Tout savoir sur la réparation des produits pour le sport

28/07/2023
Alors que la labellisation des réparateurs est lancée pour les articles de sport Outdoor, un dispositif similaire pour les produits textiles et chaussures est également en cours de déploiement.

Avec le lancement de la labellisation BonusRépar, Ecologic, l'éco-organisme dédié aux articles de sport et de loisir, a amorcé la démarche pour favoriser la réparation.

L'objectif est simple : mettre en place un soutien pour lever le frein budgétaire côté consommateurs, tout en créant un réseau de réparateurs labellisés pour structurer cette branche et inciter les premiers à réparer plutôt qu'à remplacer un équipement.

10€ pour réparer un sac ou une tente

Sont concernés par ce bonus, les sacs à dos, tentes, combinaisons en néoprène, kayaks, chaussons d'escalade ou encore selles et couvertures pour chevaux via une aide de 10€ dès 40€ de réparation. Le BonusRépar Cycle étant lui en cours de réévaluation avec l’intégration du plan vélo à la demande des pouvoirs publics, le dispositif de labellisation n'est donc pas encore engagé. « La démarche est différente car dans le cycle, l'historique est très fort, la réparation déjà bien organisée et même très sollicitée donc il faut prendre en charge cette spécificité. » explique Vanessa Montagne, directrice nouvelles filière chez Ecologic.

Le bonus « cycle » concernera tous les types de vélos (En l’état et avant validation finale du dispositif les montants arrêtés par la filière sont de 15€ dès 65€ de réparation et 30€ pour 120€) mais également les trottinettes, rollers et skateboards. Ces aides aux consommateurs sont financés par les éco-contribution versées à Ecologic par les metteurs sur le marché français de ces produits dans le cadre de la nouvelle filière REP (loi AGEC du 10 février 2020). « Les montants de bonus ont été déterminés en regardant le prix des réparations actuelles et en établissant le meilleur rapport effort/ effet » explique Vanessa Montagne.

Ateliers, marques et distributeurs enclins à être labellisés

L'autre volet concerne donc la labellisation des acteurs de la réparation, qu'il s'agisse d'ateliers mais aussi de distributeurs et de marques.  

Les critères pour obtenir ces labellisations ? « Nous avons travaillé avec les acteurs spécifiques du marché comme l'UNION Sport & Cycle pour les déterminer. Dans le cycle par exemple, des formations existent. Ce qui n'est pas le cas pour l'outdoor. Le label exige 2 ans d'expérience dans la réparation des articles en question, les machines adéquates, par exemple, la machine à coudre spécifique pour réparer la fermeture éclair pour les sacs à dos... ».

Un bonus réparation similaire appliqué dès l'automne pour le textile et les chaussures

De 6 à 25€ d'aides pour réparer une paire de chaussures ou un vêtement dans un atelier de couture ou cordonnier labellisés. Voilà les grandes lignes du bonus réparation annoncé il y a 2 semaines par le gouvernement. Le financement de ce fonds d’un montant total de 154 millions d'euros sur la période 2023-2028 est issu des éco contributions des Metteurs sur le marché de textiles et chaussant suivant le même mécanisme introduit par la loi AGEC dans de multiples filières.

A voir également
  • RSE 02/04/2024
    Repenser les entrées de ville autour des grandes surfaces
    Les lauréats de l’appel à projet lancé par le gouvernement sont connus. 34 M€ vont venir en...
  • RSE 13/03/2024
    La fédération française lance sa politique de développement...
  • RSE 06/03/2024
    Préparez-vous pour « La Grande Collecte du Sport 2024 »
    Du 20 mars au 30 avril : donnez une seconde vie à votre matériel de sport usagé ! Ce mardi 5...
  • RSE 22/02/2024
    Vente de vélos cargos Babboe suspendue par les autorités...
    L’Autorité néerlandaise de sécurité des aliments et des produits de consommation contraint la...