Logo Intersport internationalLes ventes au détail d’Intersport ont atteint 10,5 milliards d’euros dans le monde en 2014, en hausse de 2% (+3% à taux de change constants), hors The Athlete’s Foot. L’année 2015 a également fort bien démarré, avec une croissance de 8,4% à 2,6 Mds €.

En 2014, l’activité du numéro un mondial de la distribution d’articles de sport a notamment bénéficié de l’effet d’entraînement de la Coupe du Monde de la FIFA : Intersport international a réalisé 1 Md€ de chiffres d’affaires dans la catégorie des articles de football. Les meilleures ventes ont été réalisées avec les maillots de l’équipe d’Allemagne, championne du monde, vendus à plus de 600 000 exemplaires. Intersport a par ailleurs vendu 550 000 ballons officiels. Outre le football, l’activité de l’enseigne a été soutenue par la bonne tenue des marchés du running et du fitness, tandis que l’outdoor restait stable à un niveau élevé. Les sports d’hiver ont souffert d’une météo défavorable.

Les grands marchés européens tirent les ventes

Présent dans 44 pays, Intersport a enregistré en 2014 comme l’année précédente ses plus belles progressions dans les marchés majeurs que sont l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, le Canada et la plupart des pays de l’Est. Les pays nordiques et la Suisse, très dépendants des sports d’hiver, sont en recul. L’Italie et l’Espagne ont renoué avec la croissance “au moins en termes comparables“. Intersport comptait 5 490 points de vente au 31 décembre 2014. La chaîne table sur une croissance comprise entre 2 et 4 % de son chiffre d’affaires en 2015.

 

Le marché du cycle dans les réseaux multisports et spécialisés a affiché une forme étincelante durant l’année 2014, avec une croissance estimée à +11% en valeur et +13% en volume d’après l’observatoire conjoncturel cycle de la  FPS (Fédération professionnelle des entreprises du sport et des loisirs)

Capture d’écran 2015-02-23 à 16.21.19

*Périmètre : principales enseignes du commerce multisports et spécialisé cycle, représentant environ 50% du CA total cycle

Avec une croissance de 17% en valeur et 13% en volume, le 4ème trimestre a conclu en beauté une année exceptionnelle. En effet, si l’on excepte les mois de juillet et d’août, qui ont été pénalisés par un été maussade, les 10 autres mois de l’année ont fini dans le vert, signe d’une activité soutenue tout au long de l’année. Après deux années de vaches maigres (-4% en 2012, puis -1% en 2013), les ventes de cycle dans les réseaux multisports et spécialisés sont reparties de plus belles, entrainant dans leurs sillages les ventes de composants (+10%) et d’équipements de la personne (+8%).

Le VTT comme locomotive, la mobilité urbaine en hausse


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Après une année 2013 étale, l’activité est repartie à la hausse dans les magasins de sport en 2014. C’est ce qu’indique l’Observatoire Conjoncturel FPS, qui évalue cette croissance sur l’année à + 3,5 % (à périmètre comparable). Une performance qui tranche avec la morosité économique ambiante et place le commerce sport parmi les secteurs les plus dynamiques d’un commerce spécialisé qui reste en souffrance (- 0,9% sur les 11 premiers mois de l’année, selon Procos).

Retour au dossier : cliquer ici

(suite…)