Fevad-logo_carré_transparentLes articles de sport représentent 17% des achats en ligne réalisés par les internautes français au premier semestre 2015, selon une étude Médiamétrie-Netratings publiée ce matin au salon E-commerce Paris, en complément du bilan semestriel publié par la Fédération E-commerce et vente à distance (Fevad).

La part de marché des articles de sport se positionne ainsi au 12è rang des achats en ligne, devant la vidéo à la demande et la musique en ligne mais loin derrière l’habillement et la mode (44% des produits achetés), le voyage-tourisme (38%, hors billets de train) et les produits culturels (35%), les trois catégories de produits les plus achetées sur internet. Cette part de 17% n’a pas bougé par rapport à 2014, où les articles de sport occupaient la 11è position des achats en ligne.

Les places de marché tirent la croissance

Concernant le bilan global des ventes, « la bonne nouvelle est que la croissance au deuxième trimestre est encore supérieure à celle du premier », a annoncé François Momboisse, président de la Fevad. Au deuxième trimestre 2015, le Français ont dépensé 15,5 milliards d’euros sur internet, dénotant une reprise de la croissance depuis le début de l’année, « portée par une forte augmentation du nombre de transactions, avec une fréquence d’achat plus importante et une stabilisation du panier moyen à 79€ ».

Des prévisions en hausse pour 2015

La croissance du chiffre d’affaires atteint 13% au deuxième trimestre, celle du volume d’affaires des places de marché 58%. « Il faut remonter à 2011 pour retrouver une croissance comparable », a précisé Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. Celle-ci a donc révisé en hausse ses prévisions annuelles initiales (+10%) et table sur un chiffre d’affaires annuel du E-commerce en France de l’ordre de 64 à 65 Mds € pour l’année 2015.

La fixation Feyan de la marque Plum

La fixation Feyan de la marque Plum

Cet ensemble composé d’un splitboard et d’une fixation au mécanisme breveté, est destiné aux snowboarders désirant pratiquer la randonnée et le snow-alpinisme (montée en peaux de phoques après séparation du splitboard et descente en snowboard) avec un matériel « simple, intuitif et performant ». Fabriqué en France, le splitboard est doté d’une nouvelle fixation Feyan. Celle-ci permet un changement ultra-rapide du mode montée au mode descente avec un unique mécanisme breveté. A tester. Prix public conseillé : 680 € le split et 790 € la fixation.

OutDoor Friedrichshafen 2013Le salon allemand des articles de sports-nature et de plein air modifiera en 2015 son  calendrier pour qu’il ait lieu uniquement les jours ouvrables. Outdoor 2015 ouvrira donc le mercredi 15 juillet et fermera le samedi 18 juillet. La session de 2014 aura lieu comme prévu du jeudi 10 juillet au dimanche 13 juillet.

OutDoor Friedrichshafen rompt ainsi avec sa tradition d’ouvrir du jeudi au dimanche, instaurée il y a plus de 20 ans à la création du salon. “Depuis ses débuts, OutDoor enregistre une hausse appréciable de sa fréquentation, mais qui concerne surtout les jours ouvrables. Cette tendance, nous y avons réagi en avançant le salon (de 2015, NDLR) d’un jour, au mercredi“, explique Klaus Wellmann, gérant de la société Messe Friedrichshafen. Les organisateurs ont en outre décidé de décaler la session de 2015 d’une semaine par rapport aux dates habituelles, “pour ne pas trop l’avancer vers le début du mois, compte tenu du calendrier“, ajoute-t-il. Après Ispo Munich, Outdoor Friedrichshafen déplace à son tour son calendrier, mais pour d’autres raisons : Ispo a fait état du calendrier chargé des salons sur le site du parc des expositions de Munich en 2015. OutDoor a par ailleurs décidé d’ouvrir la dernière journée au grand public, sur le modèle du salon du cycle Eurobike, également organisé par Messe Friedrichshafen.