Alors que les voyants sont au vert pour l’exercice 2016-17, Nike confirme qu’elle a conclu un accord de distribution directe avec le site Amazon.com, dans le cadre d’un plan baptisé “Consumer direct offense”.

Le chiffre d’affaires de l’exercice complet (clos fin mai 2017) a augmenté de 6% – une progression égale à celle de l’exercice précédent – pour s’établir à 34,4 milliards de dollars (31,2 Mrds €). Les ventes directes de la marque à la virgule ont représenté 9,1 Mrds $ (8,2 Mrds €), en hausse de 18 %, propulsées par l’augmentation des ventes en ligne et celle des magasins du groupe, dont le nombre est passé de 919 à 985 en un an. Le bénéfice net est en croissance de  13 %, à 4,2 Mrds $ (3,7 Mrds €), malgré une baisse de la marge brute (- 1,6 point à 46,6 %).

Agilité et relation client

Cet élan n’empêche pas le premier fabricant mondial d’articles de sports de se remettre en question. Celle-ci a récemment annoncé un plan de réorganisation baptisé « Consumer Direct Offense », visant à « mieux servir le consommateur, de manière plus personnalisée ». Le groupe confirme ainsi avoir conclu un accord en vue de vendre directement au site pure player Amazon.com, qui distribuait jusqu’à présent la marque au swoosh uniquement via des revendeurs, souvent à prix cassé. Dans le cadre de sa réorganisation, Nike a également annoncé qu’elle réduirait sa main-d’œuvre mondiale de 2% (1 000 emplois), qu’elle réduirait le nombre de styles de son offre de 25 % et gagnerait en agilité et souplesse en matière d’innovation, de temps de mise en marché et de connaissance client.

Selon les Moniteurs cyclistes de France (MCF), le Fat bike confirme sa percée. De décembre 2016 à fin mars 2017, 113 moniteurs ont déclaré encadrer cette nouvelle activité. Ce qui représente 15% du nombre total de moniteurs, soit une progression de 5% par rapport à l’année dernière.

Le Fat bike à assistance électrique décolle lui-aussi. Plus de la moitié des moniteurs-guides interrogés en proposent à leur catalogue contre moins d’un tiers l’an passé. Toutefois, si la randonnée et la randonnée nocturne en VAE restent les options les plus prisées, ce sport n’a pas encore dévoilé toutes ses possibilités. Concernant sle chiffre d’affaires, le Fat bike demeure une activité complémentaire pour une majorité des moniteurs-guides. Pour les structures les plus actives la part de chiffre représentée par cette activité peut dépasser les 10000 €. Encore trop peu pour qu’ils puissent en faire leur domaine de prédilection.

 

Le salon Sport-Achat hiver, qui s’est tenu du 6 au 8 mars 2017 à Lyon Eurexpo, a attiré 3600 visiteurs de 1562 entreprises venu découvrir les innovations, nouveautés et tendances de l’automne hiver 2017-18 de quelque 620 marques d’articles de sport. 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Avec des dates avancées, le salon OutDoor de Friedrichshafen (Allemagne), qui se tiendra du 18 au 21 juin 2017 (au lieu de juillet jusqu’à présent) accueillera plus de 900 exposants venus de 40 pays, ont annoncé les organisateurs, suite à la clôture des inscriptions courant de ce mois de janvier.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Les prochains championnats du monde open de ski nautique et du Congrès mondial de l’IWWF se dérouleront en septembre 2017, en France.

FFLe président de la Fédération internationale de ski nautique et wakeboard (IWWF), Kuno Richards, a confirmé la validation de l’organisation, en France, par la Fédération française de ski nautique et wakeboard (FFSNW), de ces prochains championnats du monde.

La procédure d’évaluation des villes candidates se poursuit et la FFSNW annoncera au courant de l’été le site hôte des championnats du monde. Trois villes sont pour le moment encore en course : Choisy-le-Roi (94), la Métropole Aix-Marseille-Provence et Muret (31). La ville où se dérouleront les championnats du monde sera dévoilée le 15 septembre 2016.