Presnel Kimpembe et le modèle Adidas Glitch

Le joueur du PSG Presnel Kimpembe a présenté au public, le 18 novembre 2017, dans la boutique Adidas du Forum des Halles à Paris, la nouvelle chaussure Glitch. Très innovant, ce modèle personnalisable  d’Adidas football est vendu sur recommandation uniquement, aux footballeurs créatifs… (suite…)

Avec le modèle AM4LDN, alias “Adidas made for London”, la marque au trois bandes lance la première production d’envergure de sa Speedfactory, une usine robot allemande capable de créer des petites séries personnalisées.

Commercialisée à partir du 28 octobre 2017, l’AM4LDN a été créée à partir de données recueillies auprès d’athlètes et de consommateurs londoniens. Cinq autres villes du monde, dont Paris, bénéficieront prochainement de leur propre AM4, tandis qu’une deuxième Speedfactory est en construction aux Etats-Unis. Après Londres, Paris bénéficiera de son modèle dédié, l’AM4PAR avant la fin 2017.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Romain Barras, directeur sportif d’Adidas Runners Paris – Le Club

La marque aux trois bandes donne une nouvelle dimension à sa stratégie de marketing participatif en lançant le premier club créé par un équipementier affilié à la Fédération française d’athlétisme (FFA). Adidas Runners Paris – Le Club (c’est son nom) fera émerger les talents issus de sa communauté de coureurs parisiens, avec pour ambition d’en intégrer un en équipe de France à terme.

Pour atteindre cet objectif, Adidas a sélectionné 17 athlètes issus de la communauté Adidas Runners Paris, qui deviendront les représentants du Club aux cours des différentes compétitions auxquels ils participeront. Ces derniers s’acquitteront d’une cotisation de 250€ par an, couvrant la licence FFA, deux entraînements par semaine, une dotation en équipements d’une valeur de 150€ et des dossards pour plusieurs courses françaises et européennes.

A LIRE SUR LE MEME THEME : “Les marques revisitent l’événementiel”

Coaching professionnel à l’Insep


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Après des résultats préliminaires du deuxième trimestre 2017 très encourageants, l’équipementier sportif allemand Adidas augmente ses perspectives financières pour l’exercice en cours.  (suite…)


Première mondiale, la marque aux trois bandes vient d’ouvrir un magasin 100 % dédié au football en plein coeur de Paris. Adidas poursuit ainsi son développement au sein de la capitale dans le cadre de sa stratégie Creating the New

Tests sur gazon

L’espace footwear

Situé à proximité de Châtelet-les-Halles, le magasin offre un bel espace de 280 m2 sur deux niveaux entièrement dédiés à ses gammes football.

 

Au rez-de-chaussée 146 m2 sont dédiés aux plus belles franchises footwear à savoir : Nemeziz, Ace, X et Copa. Une zone de test de 20 m² a également été aménagée, recouverte de gazon synthétique, qui permettra aux jeunes parisiens de venir tester les derniers produits.

Enfin à l’étage, 134 m2 seront dédiés au textile avec notamment les maillots des meilleurs clubs européens et fédérations sous contrat. Un espace qui disposera bien sûr d’un service de flocage des maillots.

 

 

Le padel émerge en France ! À Paris, Casa Padel ouvrira ses portes à Saint-Denis (93), près du Carrefour Pleyel, début juillet 2017, devenant le deuxième plus grand complexe de padel d’Europe et le plus grand en France, avec 4 000 m2.

En partenariat avec Adidas Padel, Casa Padel mettra 12 terrains de padel à disposition (dont quatre connectés et deux à vocation caritative), plus un espace fitness avec coaching personnel, un espace bien-être avec ostéopathie et massages, un espace lounge avec restaurant et bar à tapas, deux salles de séminaire et des navettes pour un accès facile.

Casa padel vu de l’intérieur

Le padel, qui se développe chaque année, a attiré plus de 20 000 joueurs en 2016 pratiquant au moins une fois par semaine. Parmi eux, 30% sont licenciés et 70% sont non-licenciés selon la FTT, détentrice de la délégation ministérielle pour le développement du padel en France.

Le Groupe Adidas a opéré  le regroupement de ses équipes franciliennes dans de nouveaux bureaux situés au coeur de Paris. Situés au sein du quartier branché du sud de Pigalle. Baptisés « Paname », ces locaux flambants neufs seront selon la marque « un lieu d’ouverture, d’échanges et de partages offrant la part belle à la créativité et à l’innovation ».

Investi fin avril, l’immeuble haussmannien Theodore, au 1-3 rue Blanche dans le 9è arrondissement, au sud de Pigalle, accueille une centaine de salariés (équipes commerciales et marketing, retail, back office…), qui travaillent pour les marques Adidas et Reebok sur une surface de 3340 m2, répartie sur 6 niveaux. Le site dispose de deux étages de bureaux partagés et de quatre étages de showrooms, clairs et modernes, tous équipés des dernières technologies pour recevoir les partenaires de l’entreprise et les clients des marques dans les meilleures conditions.

Ce nouvel espace, qui a pour parrain Martin Fourcade, ambassadeur d’Adidas, est destiné à devenir un lieu vivant, créatif et favorisant le partage entre tous ceux qui vivent l’entreprise au quotidien : salariés, clients, partenaires, sportifs, créateurs, et qui partagent tous une passion commune, le sport. Une salle de sport et un local à vélo seront aussi à disposition des salariés, aménagés dans une cour privée de l’immeuble.

Le Groupe Adidas, qui tient ce jour son assemblée générale annuelle en Bavière, a annoncé mercredi 11 mai au soir avoir conclu la cession de Taylormade, Adams Golf et Ashworth au fonds KPS Capital Partners.

La transaction s’élève 425 millions de dollars US, dont la moitié environ en cash. La cession doit être entièrement bouclée courant 2017. Kasper Rorsted, directeur général d’Adidas AG, a déclaré : “Nous remercions tous les employés de Taylormade pour leurs nombreuses contributions à notre entreprise et leur souhaitons le meilleur et plein de succès sous leur nouvel actionnariat. En même temps, nous souhaitons la bienvenue à tous les employés d’Adidas Golf qui seront intégrés au sein de notre division Heartbeat Sports” (qui regroupe les sports d’équipe, différents sports individuels dont le tennis et l’outdoor). La vente aura un impact négatif inférieur à 100 millions d’euros sur le résultat du groupe mais ne remet pas en cause l’objectif précédemment annoncé d’atteindre un chiffre d’affaires 25 à 27 milliards d’euros avec marge opérationelle de 11 % à l’horizon 2020.

Le Groupe Adidas a par ailleurs annoncé les nominations de Karen Perkin comme membre du conseil de surveillance en charge des Ressources humaines globales et Gil Steyaert comme membre du bureau exécutif, responsable des opérations globales, qui succède à ce poste à Glenn Bennett.

Adidas a remporté le Grand Prix du Brand Content 2017, pour l’ensemble de sa couverture digitale des 25ème Championnats du Monde de handball masculin. 

La couverture des Championnats de Monde de handball masculin par la marque aux trois bandes lors était totale. Une newsroom avait été spécialement dédiée à cet événement, au coeurs de l’Accor Hotels Arena. Ce prix a été décerné par un jury composé de 17 professionnels de la communication (agences medias, annonceurs, publicitaires, medias, etc.)

La marque Adidas cessera d’être le sponsor maillot de l’Olympique de Marseille à compter de 2018.   (suite…)

Adidas a accompli un excellent parcours  en 2016. Le résultat net du groupe (activités poursuivies) a franchi le cap du milliard d’euros, à 1,019 Md € précisément, enregistrant une progression record de 41 %. Le chiffre d’affaires a atteint 19,3 milliards d’euros, en croissance de 18 % à taux de change corrigés (+ 14 % en euros).

« L’année 2016 a été exceptionnelle », a déclaré Kasper Rorsted, le directeur général du Groupe Adidas, pour qui les résultats de l’an dernier confirment le succès de la stratégie « Creating the new ». L’équipementier a en effet progressé dans toutes les grandes régions du monde. La « grande Chine », troisième marché de l’entreprise avec un chiffre d’affaires de 3,01 mds €, affiche la plus forte hausse (+27,5 %), devant l’Amérique du Nord (+ 24,1 %, 3,412 Mds €) et l’Europe occidentale (+19,7 %, 5,291Mds €). « Nous sommes satisfait de notre croissance en Amérique du Nord mais pas de la position que nous y occupons », a toutefois nuancé Kasper Rorsted, soucieux de consolider la relance du groupe sur le premier marché mondial des articles de sport.

Kasper Rorsted (Adidas)

Retournement à confirmer pour Reebok

La marque Adidas, forte de 16,334 Mds € de chiffre d’affaires, reste le moteur de la croissance du groupe, à 21,7 %, dont + 13 % dans le sport performance et + 45 % dans le lifestyle. Reebok affiche pour sa part une augmentation de chiffre d’affaires de 5,7 %, à 1,77 Md €. Cette hausse, réalisée presqu’exclusivement hors des Etats-Unis, est présentée comme « acceptable » par Kasper Rorsted, qui précise que la marque, en plein retournement, est surtout confrontée au « défi de la profitabilité ». Le groupe poursuit par ailleurs les discussions en vue de céder Taylormade et CCM, ses marques d’équipements de golf, et s’apprête à dissoudre la marque Five Ten dans Adidas outdoor.

Une dynamique qui se poursuivra en 2017

Pour 2017, le groupe affiche son optimisme et annonce une progression des ventes comprises entre 11 et 13 % à taux de changes corrigés. La marge brute devrait croître de 0,5 point (après + 0,3 pt en 2016), à 49,1 %. La hausse attendue du résultat net devrait être de 18 % à 20 %, passant au dessus de 1,2 Md €.

Le Groupe Adidas France a lancé vendredi 27 janvier ChangedBySport, un challenge “qui a pour objectif d’accompagner des entrepreneurs, créateurs de nouveaux projets ayant un impact sur l’environnement, la santé ou l’humain par le sport et qui partagent la croyance dans l’entreprise“.

Orchestré par DojoGroup, une société d’accompagnement des projets d’entreprise, ChangedBySport permettra à une quinzaine de candidats présélectionnés de bénéficier d’un accompagnement formateur pour enrichir leurs intentions et soumettre celles-ci à un jury qualifié. En juin 2017, un vainqueur et trois coups de coeur seront désignés par un grand jury final impliquant partenaires et salariés du Groupe Adidas France. Outre une dotation financière, ils remporteront un accompagnement sur mesure pour accélérer leur projet.

Energie positive

Le challenge est ouvert aux primo-entrepreneurs, créateurs d’entreprise en France entre 2015 est 2017, dont les projets intègrent une des trois dimensions suivantes : Humain, Environnement, Santé. Ces trois domaines sont considérés comme prioritaires par Adidas, dans le cadre de son plan stratégique mondial “Creating the new. L’entreprise entend aussi “valoriser l’énergie positive des jeunes entrepreneurs français, visionnaires et créatifs, qui préparent ainsi un certain avenir de l’économie” et partagent la profession de foi de l’entreprise : “par le sport, nous avons le pouvoir de changer notre vie“. La fondation Trace, qui valorise les actions concrètes et de proximité aidant les jeunes à construire leur avenir, est partenaire de la dimension Humain du concours.

Les porteurs de projets doivent déposer leur candidature en ligne d’ici au 6 mars 2017. Leurs dossiers seront étudiés par des jurys intermédiaires au sein de DojoGroup à Paris de mars à mai. La cérémonie de clôture aura lieu dans les nouveaux locaux parisiens du groupe Adidas France en juin 2017.

maillots-recycles-adidas-parley-for-the-oceansAdidas, équipementier des clubs du Real Madrid et du Bayern Munich et l’entreprise Parley for the Oceans révèlent les premiers maillots de football conçus à partir de déchets recyclés des océans.

Ces maillots ont été portés par les joueurs le samedi 5 novembre à l’occasion du match Bayern Munich – TSG 1899 Hoffenheim, et seront portés à nouveau le samedi 26 novembre pour le match Real Madrid – Real Sporting de Gijón. Cette opération vise à soutenir la lutte contre la pollution des océans. Ainsi, les clubs et les sponsors ont accepté d’avoir des logos de la même couleur afin de les rendre moins visibles et de créer un maillot aussi respectueux de l’environnement que possible. Ces tenues exclusives incorporeront une puce NFC pour communiquer aux fans des informations à propos de ce partenariat. Le maillot du Bayern Munich est disponible depuis le vendredi 4 novembre 2016 alors que celui du Real Madrid le sera à partir du jeudi 24 novembre 2016.

Adidas Speed FactoryLa SpeedFactory, le nouveau concept d’usine-robot de proximité du Groupe Adidas, vient de sortir ses premiers produits en Allemagne. Il s’agit d’un modèle de chaussures de running baptisée Futurecraft MFG (alias Made for Germany).

La relocalisation de l’une de ses unités de production à Ansbach (Allemagne) a permis à Adidas de mettre en avant le nouveau concept de la marque : l’usine robotisée. Celle-ci fonctionne grâce à la technologie Aramis, ensemble de scanners et de capteurs de haute précision destinés à l’aide au montage des éléments de la chaussure. La première série a été limitée à 500 exemplaires de la Futurecraft MFG. Adidas prévoit l’ouverture d’un second site de production du même type à Atlanta (Etats-Unis) en 2017. Actuellement, ce sont 301 millions de paires qui sont produites chaque année par la marque allemande, qui vise la barre des 500 millions de paires d’ici à 2020 à l’aide de sa nouvelle technologie.

La vitesse, les villes clés et l’open-source. Tels sont les trois points stratégiques ciblés par  le business plan 2020 d’Adidas, qui vient d’en préciser les objectifs. (suite…)

F KERN - copieFrançois Kern vient de rejoindre la société Petzl au poste de responsable marketing opérationnel France. (suite…)

L’équipementier américain Nike a publié mardi ses résultats annuels et trimestriels. Le chiffre d’affaires a progressé de 6 %, à 32,38 milliards de dollars lors de l’exercice décalé 2016 clos fin mai, le bénéfice net est en augmentation de 15 %, à 3,8 milliards de $. Au quatrième trimestre, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 8,24 milliards de chiffre d’affaires (+6%) et un résultat net de 846 millions de $ (-2%).

Malgré une hausse de son bénéfice annuel, donc, ces chiffres se sont avérés être inférieurs aux attentes. En effet, les spécialistes et les marchés s’attendaient à 32,43 milliards de dollars. De même pour le dernier trimestre 8,28 milliards avaient été anticipés, bien que les 8,24 milliards reste un très bon chiffre.

Nike, leader du marché, perd néanmoins du terrain face à ses concurrents Under Armour et New Balance, notamment en LOGO NIKEAmérique du Nord. Dans le football, les ambitions de la marque sont également surclassées par Adidas, qui a annoncé la semaine dernière s’attendre à un chiffre d’affaires record de 2,5 milliards d’euros (+12 %) cette année. Nike a de son côté enregistré des ventes de 2,14 milliards de dollars dans le football lors de son dernier exercice fiscal (-5 % sur un an).

Ces nouvelles tendances vont rendre plus difficiles les objectifs financiers de Nike, qui vise des ventes de 50 milliards de dollars à l’horizon 2020.

Markus Baumann, patron du foot d’Adidas et Guillaume de Monplanet DG d'Adidas France

Markus Baumann, patron du foot d’Adidas et Guillaume de Monplanet DG d’Adidas France

Avec une prévision de hausse de son chiffre d’affaires football de 10%, Adidas n’a pas attendu l’issue de l’Euro pour annoncer qu’il conserverait son titre de leader face à Nike et ce, quelle que soit l’équipe gagnante en France le 10 juillet.

« Nous prévoyons 2,5 milliards d’euros de CA dans le football cette année (ndlr : 2,2 mds en 2015). Ce résultat constituera un nouveau record pour notre marque et affirmera d’autant plus notre position de leader mondial du football », a déclaré Markus Baumann, grand patron du foot d’Adidas, ce matin à Paris. L’équipementier allemand, qui se partage 90% du marché avec son concurrent américain, affirme également conserver sa place de leader sur le segment de la chaussure de foot sur les 5 principaux marchés occidentaux : UK, FRA, ITA, ESP, ALL. (Source : panel consommateurs NPD).
Ce maintien est révélateur car il fait suite à une refonte totale de sa gamme de chaussures, il y a 1 an, avec 3 nouveaux silos mettant ainsi au rencard les mythiques Predator ou F50 remplacés notamment par la Ace, meilleure vente en France. La chaussure de foot est surtout porteuse d’image en raison de sa technicité mais ne pèse pas très lourd face aux 7 millions de ballons vendus à l’occasion de l’Euro ou encore les 1,3 million de maillots de l’Allemagne. (vs 1 M en 2012). En cas de victoire d’une équipe sous contrat, le fabricant allemand a d’ailleurs prévu de livrer le nouveau maillot sous 10 jours.

Paradoxe français

Malgré 9 pays sous ses couleurs à l’Euro – dont l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne – Adidas n’est plus partenaire de la France depuis 2009 mais espère que les Bleus iront loin. « Pour nous, la réussite de la France dans cet Euro est plus que souhaitable car en tant que pays organisateur, ils contribuent à l’engouement général de l’événement… et même s’ils ne portent pas nos couleurs, ils jouent avec nos ballons et surtout nous sponsorisons certains de leurs joueurs phares comme Paul Pogba », détaille Guillaume de Monplanet (DG France).

Pour accompagner les ventes, Adidas a mis en place


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

AdidascorporateLogo2006Le Groupe adidas a annoncé ce vendredi avoir conclu un accord définitif pour vendre son activité Mitchell & Ness à une entité nouvellement constituée et précédemment détenue par Juggernaut Capital Partners.

La nouvelle société vise une forte croissance à travers l’acquisition d’autres activités. La transaction, qui est soumise aux conditions de clôture habituelles, devrait être finalisée au deuxième trimestre. Avec cette opération, Adidas va percevoir entre 10 et 50 millions d’euros qui seront réinvestis dans des initiatives de son plan stratégique “Creating the New”.

Basée à Philadelphie, Mitchell & Ness est un fabricant de chapeaux et textile qui détient notamment des accords de licence de longue date avec plusieurs ligues sportives professionnelles, tels que la NBA, NHL, MLB et NFL.

747097
Adidas a annoncé ce mardi que son Adidas Speedfactory, testée depuis 2015 à Ansbach et créée pour adapter la production aux demandes des clients, est prête à être mise en service en Allemagne. La production débutera à grande échelle en 2017.

L’initiative Speedfactory annonce une nouvelle ère dans la création de chaussures. Ce modèle flexible conteste l’idée de la production centralisée en la rendant plus proche de l’endroit où se trouve le consommateur. Elle ouvre les portes à la création d’un produit unique en lien avec les besoins fonctionnels des consommateurs. Grâce à de petites unités robotisées à la pointe de la technologie, l’entreprise entend réduire les délais pour mieux adapter les collections aux variations de la mode.

En tant qu’entreprise de sport, nous savons que c’est la vitesse qui fait gagner. Voilà pourquoi nous avons défini la vitesse comme l’un des choix clés dans notre plan d’affaire stratégique. Dans un monde en constante évolution, nos clients veulent toujours le plus récent et le meilleur produit et ils le veulent tout de suite“, a commenté Herbert Hainer, PDG du Groupe Adidas.