A l’occasion du Forum entreprises organisé aujourd’hui par le Commissariat Général du Développement Durable, Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a ouvert la perspective d’une généralisation de l’affichage environnemental.

L’expérimentation de l’affichage environnemental touche à sa fin. En application de la loi Grenelle I, 168 entreprises volontaires l’ont expérimenté entre le 1er juillet 2011 et le 1er juillet 2012 dans plusieurs secteurs de l’économie française, dont celui des articles de sport. A la suite de cette phase préparatoire, un rapport des consommateurs a été rendu en décembre 2012. Un autre sur l’expérimentation des entreprises a été remis 20 février 2013. Le rapport de la Direction Générale de Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) sera rendu prochainement.

Delphine Batho a affirmé l’ambition d’une généralisation à terme de l’affichage environnemental, après une première phase durant laquelle il pourrait être d’abord volontaire.

 

La plateforme Ademe-Afnor a adopté le référentiel d’affichage environnemental des vélos présenté par le groupe de travail « sport » animé par la FPS.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :