Quiksilver Inc a annoncé ce vendredi 27 mars 2015 plusieurs changements au sein de sa direction et de son conseil d’administration, prenant effet le jour même.

Le Français Pierre Agnes, jusqu’alors président de Quiksilver Inc., est promu PDG du groupe et rejoint le conseil d’administration. Il succède à Andy Mooney, qui quitte la société. Pierre Agnes est présent depuis 27 ans dans l’entreprise, dont il a notamment dirigé la filiale Europe.

Greg Healy, actuel président de la région Asie-Pacifique, est nommé président de Quiksilver Inc en remplacement de Pierre Agnes. Bob McKnight, cofondateur du groupe, est quant à lui élu président du conseil d’administration.

Thomas Chambolle, directeur financier zone Europe Afrique Moyen-Orient, est par ailleurs nommé directeur financier Monde.

Nommé en 2013, Andy Mooney est parvenu à redresser l’entreprise mais pas à relancer les ventes, en recul au cours du dernier exercice (clos fin octobre 2014) et du premier trimestre de l’exercice en cours.

Pierre Agnes nouveau PDG de Quicksilver, Inc

Pierre Agnes, nouveau PDG de Quicksilver, Inc.

Nouvelle étape du passage de témoin chez Quiksilver : Bob McKnight, cofondateur et executive chairman, quitte cette fonction tout en restant directeur. Andy Mooney, recruté comme chief executive officer (directeur général) en 2013, prend également les fonctions de président du conseil d’administration et Pierre Agnes, directeur général de Quilksilver Europe, est nommé président de l’entreprise.

Le fabricant d’articles de surf et surfwear projette une augmentation de son Ebitda de 150 millions de dollars d’ici 2016, soit un doublement par rapport à l’exercice clos le 31 octobre dernier. L’Ebitda devrait ainsi atteindre “au moins 13 %” du chiffre d’affaires net (celui-ci s’était élevée à 2,01 milliards de dollars sur le dernier exercice).

Programme pluriannuel

Ces améliorations résulteront de la mise en oeuvre d’un programme qu’Andy Mooney, PDG de Quilsilver, avait en large partie dévoilé début mars. Il repose sur trois piliers : recentrage du groupe autour de ses trois principales marques (Quiksilver, Roxy et DC), développement des ventes et amélioration de l’efficacité opérationnelle, incluant des réductions de coûts et la centralisation de fonctions clés (design produit, gestion des approvisionnements, marketing, magasins, licensing…) et la réduction de 30 % du nombre de références.

 

http://www.quiksilver.fr/

Andy Mooney, le nouveau PDG de Quiksilver, livré sa feuille de route

Andy Mooney, le nouveau PDG de Quiksilver, a livré sa feuille de route.

Le fabricant de surf a annoncé que Pierre Agnès, président de Quiksilver Europe, exercerait la fonction supplémentaire de responsable global Prêt-à-Porter, ainsi que le recrutement d’un patron pour la chaussure et d’un patron des approvisionnements. “Nous centralisons les fonctions et les responsabilités chez Quiksilver, Roxy et DC“, précise Andy Mooney, PDG de Quiksilver dans un communiqué qui succède à la parution dans la presse américaine d’une note interne annonçant le recentrage des marques sur leurs coeurs de métier.

Arrêt de Quiksilver Women

Cette note signée Andy Mooney annonce que le groupe “doit se recentrer sur ses marques-clé, ses athlètes-clé et ses catégories-clé“. Les marques clé en question sont respectivement Quiksilver, Roxy et DC, qui ne devront plus se cannibaliser. Ainsi, les collections Quiksilver et Roxy vont cesser de proposer des skates, tandis que DC sortira du surf. De plus, Quiksilver se recentre sur l’homme pour laisser la femme à Roxy. Une décision qui a été difficile à prendre, précise Andy Mooney dans sa “feuille de route”. En revanche, DC restera une marque mixte.

28 ans chez Nike

Nommé à responsable global de la catégorie chaussures, Tom Hartge, 56 ans, a passé 28 ans chez Nike, dont il a été directeur de marque globale. Plus récemment, il a conseillé la division footwear de Patagonia. Kasez Mazzone, 52 ans, nouveau patron de la supply chain, est de son côté un spécialiste du textile, issu de Land’s End, Eagle Outfitters et Levi Strauss.