Parmi les 80 exposants prévus, le Salon Sport Santé Bien-Être, qui tiendra sa deuxième édition les 5 et 6 octobre 2018 à l’Espace Champerret de Paris, accueillera les associations de patients Union sports et diabète et Cami sport et cancer. (suite…)

Une étude menée dans huit pays par l’association Attitude Prévention révèle que les pays européens les plus peuplés, dont la France, sont tous touchés par la sédentarité et que leurs citoyens en ignorent souvent les risques. 

Selon l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (Onaps), on est sédentaire au-delà de 7 heures passées assis par jour. En moyenne, les adultes européens passent 7h26 assis par jour et les Français 7h24. Le niveau de sédentarité est cependant inégal selon les pays (voir infographie), selon un sondage réalisé en ligne par Harris Interactive du 13 au 23 avril 2018 pour Attitude Prévention.

Interrogés sur les risques de santé liés à la sédentarité, 72% des Européens ignorent que la sédentarité a une incidence sur différents risques de santé. Le plus souvent, les risques méconnus par les Européens sont ceux liés au cancer, ou dans une moindre mesure ceux liés aux troubles psychologiques (dépression, anxiété) et au diabète. L’effet de la sédentarité sur l’obésité et les maladies cardiovasculaires est mieux identifié.

Une attente d’équipements plus nombreux en Europe du Sud

L’étude, riche et bien documentée, revient également sur la pratique différenciée des loisirs selon les pays européens et sur l’influence des infrastructures dédiées à l’activité physique et sportive. Qu’il s’agisse d’espaces adaptés aux activités en plein air (parcs, jardins…), d’infrastructures permettant de faire du sport (terrains et salles de sports…), ou encore de celles dédiées aux modes de déplacements doux (trottoirs, pistes cyclables…), la Finlande, l’Allemagne et les Pays-Bas semblent particulièrement bien pourvus. À l’inverse, en Italie, en Espagne et au Portugal, moins de 6 personnes sur 10 jugent avoir accès à suffisamment de terrains ou salles de sport ou de trottoirs et pistes cyclables. La France se situe entre les deux.

Cliquer ici pour consulter l’étude dans son intégralité