Le fonds Bridgepoint Development Capital (BDC) entre au capital du site internet de ventes privées dédiées au sport Privatesportshop, en tant qu’actionnaire majoritaire. Les fondateurs  Guillaume Bertel et Benoit Durand, ainsi que le Pechel Industries, qui est présent au capital depuis 2016, réinvestissent aux côtés de Bridgepoint.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le fabricant de textiles techniques est cédé par Prudential aux investisseurs privés Victor Capital Partner et Allstate dans le cadre d’une augmentation de capital.
(suite…)

BLACK CROWS LOGOAfin d’accélérer son développement, Black crows a annoncé le 8 juin 2015 une levée de fonds de trois millions d’euros auprès d’investisseurs privés. Ces financements aideront la marque à développer de nouveaux produits et à s’implanter sur le marché nord-américain.

“Ces capitaux extérieurs permettent à black crows de passer à la vitesse supérieure en termes de réseau de distribution, de capacité d’innovation produit et de stratégie digitale” explique Christophe Villemin, co-fondateur de la marque créée en 2006 à Chamonix. Celle-ci conçoit et commercialise des équipements pour le ski hors piste et de randonnée et commercialisera sa première collection textile à partir de l’automne-hiver prochain.

Ce n’était une surprise pour personne. Le 12 novembre 2013, le conseil d’administration du groupe Lafuma a rendu un avis positif, à l’unanimité, à l’offre publique d’achat de Calida. (suite…)

Coq Sportif LogoLa société suisse Airesis, actionnaire majoritaire du Coq Sportif a annoncé une augmentation de capital de 4,186 millions de francs suisses (3,42 M€) afin de racheter des actions du Coq Sportif détenues par des actionnaires minoritaires de ce dernier, “parties liées d’Airesis”, précise un communiqué du groupe. Au terme de cette opération, la participation d’Airesis dans Le Coq Sportif passera de 68,8 % à 72,2 %. Petrus Finance SA, qui est détenue par des actionnaires minoritaires d’Airesis, s’est engagée à suivre cette augmentation de capital, à moins qu’un autre investisseur ne souscrive à l’augmentation de capital au même prix (1,82 franc suisse par action). L’opération valorise Le Coq Sportif à 99,856 M€.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Philippe-Joffard-quitte-LafumaLe Groupe Lafuma a annoncé la cession par la famille Joffard des 15,2 % qu’elle détient dans l’entreprise au groupe suisse Calida, maison-mère de la marque de lingerie Aubade.

Philippe Joffard, annonce sa démission en qualité de directeur général et est remplacé dans cette fonction par Félix Sulzberger, directeur général du Groupe Calida.

Augmentation de capital
Le conseil d’administration de Lafuma a également adopté le principe d’une augmentation de capital accroissant de 50% le nombre des actions existantes avec maintient des droits de souscription préférentiels en cours. Cette augmentation de capital a pour objets de “donner aux marques du Groupe Lafuma les moyens de leur développement”, de “fournir au groupe les ressources financières suffisantes pour poursuivre la réduction de son endettement” et de “mettre en oeuvre l’exécution du plan stratégique à long terme” de Lafuma, précise le Groupe dans un communiqué, qui ajoute que “la participation du Groupe Calida ne dépassera pas la seuil des 29 % du capital du groupe Lafuma“.

Selon le rapport d’activité 2011 du Groupe Lafuma, le tour de table de ce dernier s’établit comme suit : 15,2 % famille Joffard (22,3 % des droits de vote), 19,95 % Comir, société de l’investisseur Charles Baur (29 % des droits de vote), 7,65 % Jean-Pierre Millet (5,6 % des droits de vote). Ces autres actionnaires n’auraient pas l’intention de se retirer, selon un proche du dossier. Le solde (34,79 % et 25,8 % des droits de vote) est détenu par le public. Le retrait de la famille Joffard intervient quelques mois après l’interruption des discussions préliminaires en vue du rachat du Groupe Lafuma par le consortium coréen E-Land, sans qu’il y ait semble-t-il de lien direct entre les deux événements.

Un administrateur informé

Le Groupe Lafuma n’est pas un inconnu pour son nouvel actionnaire : Felix Sulzberger est membre indépendant du conseil d’administration du Groupe Lafuma depuis 2004. Une position qui a fini par lui donner quelques idées ! En entrant dans le tour de table du Groupe Lafuma, Calida s’adjoint dans un nouveau métier, le vêtement d’Outdoor, et s’allie avec un groupe de taille à peu près équivalente mais plus diversifié en termes de marques. Calida réalise un chiffre d’affaires de 200 millions de francs suisses (environ 160 M€ contre 225 M€ pour le Groupe Lafuma). Après Lacoste, un nouveau grand nom français du sport trouve ainsi un allié suisse…