Le Moutain Débrief été 2015, à Châtel (Haute-Savoie)

Le Moutain Débrief été 2015, à Châtel (Haute-Savoie)

Plus de 100 professionnels de la montagne française se sont réunis à Châtel (74), jeudi 27 août, pour faire un premier bilan de la saison été, à l’occasion du premier Mountain Débrief. Celui-ci a confirmé les hausses de fréquentation et de chiffre d’affaires de l’été 2015 par rapport à l’été 2014.

Selon Gérard Octroy, en charge des études chez Rhône Alpes Tourisme, 74% des professionnels montagnards rhônalpins se déclarent satisfaits du déroulement de la saison d’été 2015, soit 20 points de plus qu’en 2014 (78 % en août). Les deux-tiers d’entre eux décrivent une fréquentation équivalente ou supérieure à la saison 2014 et plus de 60% ont reçu plus d’étrangers que l’an dernier, notamment Anglais, Néerlandais et Belges. La durée moyenne des séjours s’établit à 5,6 jours contre 4,6 sur l’ensemble de la région Rhône-Alpes et le panier moyen, hors hébergement est estimé à 48 € par jour et par personne.

Retour aux niveaux de fréquentation de 2013

Carole Raphoz, responsables Etudes, de Savoie Mont-Blanc, a abondé dans le même sens. « A mi-août, nous avons fait mieux que par rapport à l’été 2014, qui avait été marqué par une mauvaise météo alors que le soleil et la chaleur ont été au rendez-vous cette année », a-t-elle déclaré en substance. Les campings, qui avaient perdu 5 points pendant l’été 2014 et les hôtels (- 3 points) ont renoué avec le remplissage de 2013, une tendance semblable étant constatée dans les autres formes d’hébergement. « On devrait récupérer les 3 % de nuitées perdues l’été dernier, pour retrouver les 22 millions de nuité de 2012-2013 », déduit-elle. Les activités sportives de pleine nature sont la première motivation des clients lorsqu’ils choisissent une destination Savoie Mont-Blanc : la randonnée pédestre pour 56% d’entre eux, le vélo sous toutes ses formes pour 27%, l’alpinisme, escalade, via ferrata, etc. pour 13 % (données 2014).

Résultats plus contrastés dans les commerces de sport

Cours de VTT en Maurienne (Savoie)

Cours de VTT en Maurienne (Savoie)

Dans les commerces de sport, Brice Blancard, responsable Rhône-Alpes de la FPS, qui regroupe les principales enseigne de sport, a décrit « une saison très contrastée en montagne », avec 30 % de magasins qui enregistrent une hausse de chiffre d’affaires, 25 % stables et 45 % en recul. La tendance est similaire dans toutes les stations. Julien Rebuffet, directeur des Moniteurs cyclistes de France (MCF), déplore de son côté « une baisse significative de la part du mois de juillet dans le chiffre d’affaires des écoles MCF, sauf pour les stations bénéficiant d’un gros événement VTT en début de saison ». Les Pyrénées (- 13%) soufffrent plus que les Alpes. D’une manière générale, les stations qui joue la carte du VTT depuis plusieurs années tirent beaucoup mieux leur épingle du jeu que les autres. Enfin, le VTT à assistance électrique, facteur de développement du tourisme d’été, modifie un peu la donne : « il va falloir que les stations et territoires prennent conscience du gros travail qu’il reste à faire sur la qualité des itinéraires et sentiers proposés », conclut la tête de file des Moniteurs cyclistes.