Le groupe Airesis a signé un accord de vente de sa filiale Boards & More à un fonds d’investissement allemand. L’opération doit être finalisée mi-décembre.

Le management de Boards & More, qui détient indirectement 23 % des parts, a approuvé l’opération. La transaction s’élève à 40 millions d’euros. Boards & More regroupe les marques d’articles nautiques North Kiteboarding, Norths Sails Windsurf, Fanatic et ION. Ses ventes devraient atteindre 45 millions d’euros de ventes en 2013. Airesis indique que, depuis qu’il a racheté Boards & More en 2005, la société a été restructurée et est devenue rentable.

Le magasin Coq Sportif de Barcelone, ouvert fin 2012.

Le magasin Coq Sportif de Barcelone, ouvert fin 2012.

Les résultats 2012 publiés par le groupe Airesis font apparaître une croissance du chiffre d’affaires de 21 % sa filiale Le Coq Sportif, à 118,9 millions d’euros, et de 16 % pour sa branche Boards & More, à 58 millions d’euros. La marge a baissé de 3 points chez Le Coq Sportif, tombant à 46 %, tandis que celle de Boards & More est restée stable à 42 %.

La marge du Coq Sportif a souffert d’un marché difficile sur ses marchés les plus importants (France, Italie, Espagne). L’augmentation des ventes provient principalement de la croissance de la vente aux distributeurs, de la reprise en direct du client Footlocker Europe (précédemment géré sous licence) et du démarrage du textile, en hausse de 50 %. Le Coq Sportif poursuit ses efforts sur ce dernier et sur l’ouverture de boutiques : six magasins en propre ont été ouverts l’an dernier. La marque a récemment inauguré un point de vente aux Quatre Temps La Défense, après Barcelone, en attendant celle de Covent Gardent, à Londres, prévue en mai.

Le chiffre d’affaires des participations d’Airesis, Le Coq Sportif et Boards & More, augmente de 18 % sur les neuf premiers mois de 2012, à 125 millions d’euros. Le Coq Sportif, progresse de de 17 % à 90 millions d’euros. Boards & More est hausse de 18 % à 35 millions d’euros. 

Le Coq Sportif bénéficie de la progression de ses ventes en Amérique latine, du développement de son activité textile, du succès de ses publicités et de la plus grande visibilité obtenue grâce au partenariat avec Le Tour de France, ainsi qu’aux effets des ouvertures additionnelles de magasins en propre à Milan, Lille et Marseille. Dans ce contexte, les frais d’exploitation ont cependant augmenté de 21 % et le taux de marge a chuté de 2 points à 47 %. Le résultat avant impôts est en recul de 49 % à 2,17 millions d’euros. Il devrait toutefois être égal à celui de l’an dernier sur l’année 2012, selon le groupe. La marque continue de se développer en Grande-Bretagne et prépare des ouvertures de boutiques à Barcelone et Londres.

L’évolution est moins contrasté pour Boards & More (marques North Kiteboarding, Fanatic, North Sails Windsurf), avec un taux de marge stable (44 %) et un résultat avant impôts en recul de 12 %, à 2,8 millions d’euros.