La dernière enquête publiée par l’Observatoire national des stations de montagne ANMSM-Atout France confirme que les vacances d’hiver et les vacances de printemps devraient être bénéfiques pour les stations de ski. Une renaissance suite aux faibles scores enregistrés en décembre, dû à l’absence de neige.

Et la neige réapparut ! Une phrase qui ravit déjà les saisonniers, et les stations de montagne puisque des récentes chutes de poudre blanche ont été observées sur tous les massifs. De très bonnes conditions pour les vacanciers qui ont décidé de réserver en avance. Le taux d’occupation prévisionnel devrait grimper jusqu’à 90 % pour les deuxièmes et troisièmes semaines de vacances.

« Nous avions anticipé ces bons résultats dès le début de l’année. Les vacances riment, pour beaucoup de vacanciers, avec neige et montagne », relate Charles-Ange Ginésy, président de l’Association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM). Une clientèle qui sera, pour la plupart, internationale avec un taux de nuitées réalisées de 33 %. Sur le podium, les Britanniques constituent la première clientèle internationale des stations de montagne pour toute la saison, suivis de près par les clientèles belges et néerlandaises.

Un « Printemps du ski » au beau fixe

Lancée par France Montagnes il y a 2 ans, cette opération de dynamisation de la fin de saison engendre une forte augmentation des réservations, de l’ordre de +64% pour les locations. Il s’agit ici de tarifs réduits d’environ –20% pour les adultes et enfants, qui permettent de skier 6 ou 7 jours pour le prix de 5. Une promesse printanière qu’il est difficile de refuser.