KindyLe Groupe Kindy, maison mère de Thyo et détenteur des licences Le coq sportif et Skechers, acteur majeur de la chaussure pour enfant et de la chaussette a publié des résultats négatifs au premier semestre de l’exercice 2015-2016. Ses pertes s’aggraveront sur l’ensemble de l’exercice. 

La sous-performance de la marque Kindy pour le pôle chaussettes et des marques distributeur résultent notamment d’une force de vente affaiblie à la suite de départs au sein des équipes commerciales, intervenus au cours de l’exercice. Côté chaussures pour enfants ce n’est guerre mieux. Malgré des commandes pour les collections été 2016 en ligne avec les attentes, l’entreprise créée en 1863 n’a pas bénéficié des habituelles commandes de réassort en raison d’une météo défavorable notamment.

La baisse du chiffre d’affaires, supérieure en pourcentage à celle communiquée au 1er semestre (au 1er semestre le CA était de 16,45 M€, en baisse de 11% par rapport au 1er semestre 2014-2015), aura un impact significatif sur le résultat opérationnel, le résultat net ainsi que sur la consommation de trésorerie dans la mesure où les charges opérationnelles évoluent peu. Au 31 décembre 2015, la situation de trésorerie nette court terme du Groupe Kindy était négative, à -27000 €.

Le groupe Kindy, propriétaire des chaussettes de sport Thyo, annonce aujourd’hui le lancement d’une augmentation de capital. Objectif : financer son développement.

Le groupe Kindy a de l’ambition. S’il a pour objectif le développement dans son réseau de distributeurs à l’international, de ses marques et licences de chaussettes (Achile, La Bonneterie la Française, Daniel Hechter) et de chaussures (IKKS, GBB, Ramdam by GBB et Catimini), il a également la volonté d’accroître fortement ses parts de marché en valorisant ses quatre sites marchands (Kindy.fr, Achile.com, Thyo.fr et Chaussettes.com).

Pour financer cette stratégie, Kindy procédera à une augmentation de capital de 4,04 millions d’euros maximum (prime d’émission incluse, hors clause d’extension de 15 %), Cette dernière sera réalisée avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) des actionnaires existants à raison de 1 action nouvelle pour 1 action ancienne, au prix de 3,10 € l’action (prime d’émission incluse).

La souscription des actions nouvelles sera ouverte du 28 janvier au 10 février 2014 inclus. Le groupe a toutefois annoncé que l’opération ne fait pas l’objet d’un contrat de garantie. Elle pourrait donc être annulée si le montant des souscriptions reçues représentait moins de 75 % de l’émission décidée.

01_DYNAMIX_ORANGE_002Encore une chaussette de compression ? Oui et non. Avec Dynamix, la chaussette de la jeune marque D.Ter (comme détermination, crédo de son créateur, Stéphane Trichet), se veut loin des discours des spécialistes de compression médicale, déjà pléthore sur le marché du sport.

Si Dynamix inclut une zone de compression de confort au niveau du mollet, son atout réside surtout dans le maintien qu’elle assure. Destinée aux sportifs amateurs et confirmés, pour la pratique de sport d’endurance comme le triathlon ou le trail et des sports collectifs, la chaussette est composée de plusieurs renforts couvrant les ligaments latéraux de la cheville pour favoriser la stabilité de cette zone et limiter les mouvements en inversion du pied. Elle dispose également d’un renfort au niveau du tendon d’Achille. Pour plus de confort, la matière des chaussettes est aérée pour laisser circuler l’air et favoriser la thermorégulation du pied.

01_DYNAMIX_BLEU_002D.Ter propose également une variante allégée de la partie compression, le modèlé HalfMix, destiné à la pratique de tout sport où les appuis sont fréquents comme les sports de raquette ou le handball par exemple. Fabriqués en France et développée en partenariat avec un kinésithérapeute-ostéopathe, les deux modèles existent en onze coloris différents.

Prix public conseillé : Dynamix : 59,90 euros (45,90 euros pour le modèle HalfMix)

 

Proposer une offre complète de chaussettes. Tel est le pari du groupe Kindy, qui vient de s’associer à l’expert de la contention médicale Sigvaris, pour commercialiser ses produits de compression sportive. BSS, la filiale spécialisée dans le sport de Kindy, assurera ainsi la distribution de la gamme Sigvaris Sports, dédiée à l’effort et à la récupération sportive. Le groupe élargit ainsi son portefeuille avec une marque complémentaire à Thyo, sa marque de chaussettes, et bénéficie de la forte croissance des produits de compression (lire Filière Sport N°8, juillet août 2013). De son côté, Sigvaris profitera des réseaux de distribution de Thyo, dans un marché toujours plus concurrentiel, notamment dans les sports de plein air et la course à pieds, largement convoité par d’autres acteurs de la contention médicale, comme Thuasne ou Compressport.