La marque italienne de semelles antidérapantes Vibram explore l’univers du ski hors-pistes en devenant partenaire du Freeride World Tour et prenant pour ambassadeur le skieur Markus Eder.

Vibram et Freeride World Tour, le prestigieux circuit international de compétitions de freeride, de ski et snowboard haute montagne, ont annoncé leur partenariat sur trois ans, de 2019 à 2021. Leur collaboration s’articulera autour de différentes activités programmées lors des étapes du Tour.

« Travailler à un freeride plus sûr »

Jusqu’en 2021, le camion « Vibram Sole Factor » sera présent, sur des étapes sélectionnées du Freeride World Tour. Ce laboratoire sur roue permettra au public de découvrir les solutions Vibram. Durant les étapes de Fieberbrunn, en Autriche du 22 au 27 février, et l’Xtreme Verbier, en Suisse du 23 au 31 mars 2019, il sera ainsi possible de faire appliquer ces technologies sur ses propres chaussures de ski, de les tester et de fournir un avis utile à l’entreprise. « L’objectif est d’impliquer les athlètes, jeunes promesses du freeride, et le public de passionnés pour travailler ensemble à un Freeride plus sûr, au travers des semelles des chaussures de ski », précise la marque dans un communiqué. « Cela nous permettra de dialoguer avec les athlètes et les marques liées à ce sport et d’étudier comment nos technologies peuvent servir à améliorer notablement la sécurité de cette spécialité si spectaculaire », déclare Jérôme Bernard, directeur Vibram Sport Marketing Innovation. En plus d’affronter les descentes, le freerider, pour atteindre le départ des lignes, est confronté à des passages à pied sur des terrains mixtes, glaciers et rochers, techniquement difficiles : avec les athlètes, Vibram entend approfondir la recherche et les études pour de nouvelles semelles et technologies permettant de rendre ces pratiques plus sûres. « La sécurité est la priorité numéro 1 du Freeride World Tour, précise pour sa part Nicolas Hale-Woods, directeur général du Freeride World Tour. Le partenariat avec Vibram, est en ligne avec l’objectif d’arriver à des standards de sécurité les plus élevés possible et de rappeler l’importance de choisir un équipement adapté au hors-pistes. L’utilisation de semelles Vibram est fondamental pour une meilleure sécurité des freeriders ».

Un ambassadeur impliqué

Ce contrat de sponsoring est complété par une collaboration avec l’italien Markus Eder, , icône du freeride, qui devient ambassadeur Vibram : « J’ai l’intention de m’impliquer avec le team R&D et le team Sport Innovation Marketing de l’entreprise pour développer des solutions toujours plus performantes », explique-t-il.

 

Pour la rentrée 2016, Fusalp continue de développer ses gammes d’après-ski en s’associant à la marque National Standard pour imaginer un sneaker qui peut se Sneaker après skiporter aussi bien en ville qu’en station.  (suite…)

Umbro-logo-and-wordmarkEn prévision de l’UEFA Euro 2016, l’équipementier anglais a présenté lundi 15 janvier sa nouvelle paire de chaussures, la Medusae Pro. Déclinée en plusieurs coloris (noir, blanc, vert d’eau, corail), elle est vendue 150 € prix public conseillé.

L’Umbro Medusae est faite de mesh et de cuir afin de conserver un poids très léger (170 grammes). Elle est composée d’une tige en cuir de kangourou présente uniquement sur le coup du pied afin de l’alléger. L’empeigne, en cuir également, permet un toucher de balle précis, tandis que la structure A-Frame participe au confort du chaussant. La semelle, baptisée “Sprint”, est la même que celle présente sur la Velocita, un autre modèle de l’équipementier, sorti en 2015. Enfin ses crampons ont été travaillés à partir des caractéristiques de l’athlétisme afin de positionner les crampons aux endroits clés.

 

image003Skechers, spécialiste américain du running et des courses d’élite est le nouveau partenaire officiel  de la tournée européenne de l’Ironman. Il sera présent sur l’ensemble des dates ; soit 27 courses.  Ces cinq dernières années, Skechers Performance s’est fait une place dans le domaine de la chaussure de course, attirant des ambassadeurs tels que Meb Keflezighi (vainqueur du marathon de Boston), la coureuse Kara Goucher ou encore Nils Frommhold. 

Skechers sera visible pour la première fois en mai, lors l’Ironman 70.3 Pays d’Aix, bénéficiera d’un stand au village des exposants et figurera sur les produits marketing et événementiel comme les panneaux d’indications de course ou les supports numériques.

La marque américaine tentera de se faire connaître davantage auprès de ses cibles européennes, la compétition traversant pas moins d’une dizaine de pays du vieux continent (Suisse, France, Autriche, Allemagne, Irlande, Espagne, Italie, Pays-Bays, Danemark, Royaume-Uni), comme l’explique Marvin Bernstein, Directeur de Skechers : ” Notre ascension sur le podium Ironman récompense notre soutien et notre engagement continus pour la communauté des coureurs. Notre implication dans cette tournée va permettre de montrer aux athlètes professionnels et amateurs de toute l’Europe que nous sommes un acteur majeur dans le domaine des chaussures de course. Cette exposition communautaire est une opportunité incroyable pour créer un lien direct avec notre groupe démographique ciblé de coureurs et mettre en avant nos produits dans toute l’Europe “. 

 

 

 

L’équipementier japonais qui fête ses 110 ans cette année fait son grand retour dans le tennis européen. Une gamme de produits basée sur la performance, la légèreté et la durabilité a été validée après des semaines de tests auprès de joueurs professionnels et d’entraîneurs confirmés.

Qui dit retour dit nouveautés produits. Deux paires de chaussures ont été pensées. La Wawe Exceed Tour, légère et durable, destinée à la compétition et à la pratique intensive du tennis ; et la Wave Intense Tour, qui s’adapte aux joueurs désireux de faire de la stabilité leur priorité. Les deux modèles sont disponibles au prix de 140 € et s’adaptent à toutes les surfaces de jeux.

La marque s’appuiera sur une équipe de joueurs internationaux parmi lesquels Ivo Karlovic (24e au classement ATP), Marcos Bagdhatis (45e) ou encore Roberto Bautista Agut (21e). La gamme de produits femme sera portée par la russe Yulia Putinseva, 77e au classement mondial. « Nous sommes très heureux de pouvoir travailler avec des joueurs de haut niveau qui porteront nos couleurs sur les tournois ATP et WTA. Leur rôle a été très important, dans le processus de développement de cette gamme” a notamment déclaré John Hooper, Responsable EMEA marketing et promotion sport Mizuno.

La Wave Exceed Tour modèle homme

La Wave Exceed Tour modèle homme

La Wave Intense Tour modèle homme

La Wave Intense Tour modèle homme

 

 

 

 

 

 

Columbia_Montrail_LogoA compter du printemps 2017, les équipements, chaussures et accessoires Montrail porteront le double marquage Columbia Montrail. Cette marque de de trail-running, qui appartient au groupe Columbia, bénéficiera ainsi de la notoriété de sa maison-mère.

Après avoir signé un accord de partenariat avec l’Ultra Trail du Mont-Blanc (UTMB), auquel il a associé, outre Columbia, ses marques Montrail et OutDry, le groupe de sportswear outdoor poursuit donc son développement dans le trail-running. “Pour nous le trail-running s’intègre naturellement dans le spectre de Columbia et constitue une perspective de croissance importante“, explique Joe Boyle, vice-président et directeur du merchandising et du design chez Columbia. Les produits Montrail existants resteront en vente jusque fin 2016 dans les magasins spécialisés et sur Montrail.com. La nouvelle gamme de chaussures, vêtements et accessoires Columbia Montrail sera disponible au printemps 2017.

La future usine ASICS en image de synthèse

L’équipementier  japonais Asics a annoncé la création d’une nouvelle usine de 9830 m² sur son marché domestique, dans la région de Sanin (préfecture de Tottori). Conçue pour la production de chaussures, elle aura pour but d’accroître la production de produits haute performance “made in Japan”.

En collaboration avec l’Asics institute of sport science, l’usine japonaise testera ses technologies innovantes et travaillera sur l’amélioration de l’ensemble de la production du groupe. Le chantier commencera le 9 février prochain et sera plus respectueux de l’environnement que les structures actuelles d’Asics. L’énergie solaire et la lumière LED seront en effet utilisées afin de réduire la consommation énergétique du site, qui devrait baisser de 12 %.

DOLOMITEScott Sports continue son développement en acquérant la marque italienne Dolomite, spécialisée dans les vêtements et chaussures de sports de nature et jusqu’alors détenue par le groupe Tecnica.

Après avoir annoncé l’acquisition de la marque de cycle Bergamont et de ski de randonnée et d’alpinisme Outdoor Research en juillet dernier, Scott Sport continue sa stratégie de diversification en s’offrant la marque d’outdoor Dolomite. Créée en 1987, la marque italienne appartenait depuis 1998 au groupe Tecnica spécialiste en chaussures et matériel pour les sports d’hiver et de nature. Cette nouvelle acquisition permet donc au groupe Scott Sports de continuer à developper son expertise et son offre dans le secteur de la chaussure.

A partir de l’été 2015, le fabricant de vêtements d’alpinisme et d’outdoor Arc’teryx, proposera une collection de chaussures de montagne, en collaboration avec Gore Tex.

Modèle Arc'Teryx Alpha2 FL, au chausson Gore Tex Amovible

Modèle Arc’Teryx Alpha2 FL, au chausson Gore Tex Amovible

Après deux ans de recherche et de développement, Arc’teryx (groupe Amer Sports) présente une collection de chaussures composée de huit modèles (5 pour hommes, 3 pour femmes). A tige basse, pour la marche d’approche (Alpha FL) et mi-haute, destinée aux randonneurs et aux amateurs de trekking (Bora Mid), cette première gamme utilise les mêmes technologies de thermoformage et de laminage que pour les produits textiles de la marque canadienne.

Confort et durabilité


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

La marque de Teva, détenue par le groupe Deckers Outdoor, a ouvert son premier magasin à Orlando, en Floride. Nichée dans le centre commercial Orlando Premium Outlets, le magasin veut être un temple de la chaussure outdoor, de la sandale à la chaussure de trail, en passant par des modèles plus urbains et les chaussures de plage. La mise en scène des produits a été pensé pour être moderne et proche de la nature, alliant du mobilier design, essentiellement en bois, et une programmation d’animations telles que des projections vidéo, des expositions et des ateliers de discussions et d’échanges d’expérience entre clients.

TEVA RETAIL STORECette boutique doit servir de vitrine à la marque qui souhaite en faire un lieu de rencontres pour les adeptes de la marque, réunis en communauté. Spécialiste de la sandale en milieu humide, le choix de la ville d’Orlando pour ouvrir ce flagship est lié au climat chaud et humide de la région. Les clients, incités à devenir eux-mêmes des ambassadeurs de la marque pendant leurs excursions dans la nature, pourront également trouver des conseils pour des balades autour de la ville, auprès des vendeurs du magasin.

 

 

ASICS - GEL FIREBLAST

Asics ne veut décidément pas être cantonnée à une image trop typée « running ». La marque japonaise élargit ses gammes de chaussures pour le fitness, certains sports en extérieur comme le rugby et les sports en salle. Lors des inscriptions au marathon de Paris 2013, 44% des joueurs ont déclaré courir avec des chaussures Asics. Un chiffre qui conforte la marque japonaise comme spécialiste de la course à pied. Elle ne veut toutefois pas laisser le champ libre à ses concurrentes pour les autres disciplines, à l’exception du football. « Il est très difficile de vouloir lutter contre la puissance marketing de Nike et Adidas dans le foot », explique David Pochot, responsable technique chez Asics.

Pour sa collection hiver 2013, la marque japonaise a privilégié le handball et sort la Gel Fireblast, une chaussure haut de gamme pour les joueurs ailiers. La cible : le joueur athlétique, à la recherche de légèreté, grâce à une tige enveloppée plus souple (en combinant du Mesh et du TPU), et de flexibilité, facilitant les déplacements rapides et agressifs. Les changements de directions rapides, parmi les actions principales du handballeur, sont également facilités par des encoches dans le sens de la flexion de la semelle. Autre innovation, le gel, à l’avant et au niveau des talons, réduit la force de l’impact sur les articulations.

Prix public conseillé : 140 euros

 

 

En 2012, les ventes d’articles de sport et de services associés ont connu une croissance autour de 3% qui porte le chiffre d’affaires du secteur à 9,6 milliards € TTC, selon la Fédération Professionnelle des Entreprises du Sport et des Loisirs (FPS).

La croissance de 2012 intervient après une année 2011 elle-même en hausse de 2 %. Le premier trimestre 2012 a été  très soutenu (+16%), le reste de l’année ayant présenté des contours plus nuancés d’un mois sur l’autre.

Equipement de la personne : clientèle masculine, running et fitness ont tiré le marché


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

VolcomShoes_LoFi_GrimMid_Buzzard_GrimmLa marque de vêtements de surf et skate Volcom, lance sa première collection de chaussures fermées après 22 ans d’existence. La marque du groupe PPR ne disposait dans le footwear que d’une ligne de tongs. (suite…)

Le site internet de vente de chaussures Spartoo proposera à partir de mi-mars une offre de vêtements d’une centaine de marques (6 000 modèles). L’offre sera présentée en quatre univers : Denim (jeans) ; Casual avec des marques comme Tommy Hilfiger, Gant, Napapijri, Timberland… ;
 Sport Lifestyle avec Adidas Originals, Nike, Roxy Quiksilver, Puma, Converse, Rip Curl, Volcom, etc. 
Et un univers City. Spartoo attire 14 millions de visiteurs uniques par mois en Europe et a réalisé un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros en 2012.

A partir de 2014, le fabricant de semelles en caoutchouc Vibram ne proposera plus qu’une collection par an de ses chaussures à orteils, « FiveFingers ».

Dates de sortie des collections parfois aléatoires, choix de modèles trop larges, difficile de créer un rendez-vous avec la marque et de faire passer un message clair auprès des détaillants. « Avec deux collections par an, le trop grand nombre de références ne laissait pas suffisamment  de temps aux détaillants d’en faire la promotion et d’écouler les stocks »,  explique Benoit Grangier, de chez Chronofocus, distributeur de la Vibram FiveFingers en France. Et la sortie retardée de la collection été 2013, actuellement proposée aux détaillants, ne fait qu’illustrer le choix stratégique de la marque italienne.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le lancement de la chaussure “Energy Boost” d’Adidas, annoncée fin décembre et présentée comme révolutionnaire par le président du directoire d’Adidas, Herbert Hainer, a eu lieu le 13 février 2013 à New York.

Conçue en partenariat avec le groupe chimiste allemand BASF, cette chaussure de running se caractérise par sa semelle intercalaire composée de milliers de petites capsules obtenues par désagrégation du matériau modulaire solide habituellement utilisé.

Résultat, selon Adidas : “un retour d’énergie exceptionnel” et un amorti “supérieur“, qui combine deux caractéristiques contradictoires : l’amorti moelleux et l’amorti ferme. La marque affirme par ailleurs que ce nouveau matériau conserve son efficacité dans presque toutes les conditions extérieures – elle a été testée de – 20°C à + 40°C – et serait trois plus résistante que le matériau EVA standard.

 

En rayon sous quinzaine

La chaussure Energy Boost sera disponible dans le monde entier à partir du 27 février 2013. Prix public conseillé en France : 150 €. Caractéristiques techniques : modèles mixtes, drop de 10 mm, poids 230 g en 36, 260 g en 42, technologie de maintien de pied Techfit, structure de semelle extérieure Powerband, chaussant en mesh aéré.

AdidascorporateLogo2006Adidas s’attend à ce que ses ventes dépassent 14,5 milliards d’euros en 2012, a déclaré le président de son directoire, Herbert Hainer, au Süddeutsche Zeitung, rapporte l’agence Reuters.

Herbert Hainer a par ailleurs déclaré au journal allemand que son groupe s’apprêtait à dévoiler une chaussure de sport capable de “révolutionner le marché”, sans plus de précision.

Le numéro deux mondial des articles de sport avait réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 13,3 milliards d’euros. Selon Thomson Reuters Starmine, les ventes d’Adidas devraient représenter 14,9 milliards d’euros cette année.

Depuis le 15 octobre 2012, Nike équipe toutes ses chaussures de football (Mercurail Vapor VIII, Tiempo Legen IV, CTR360 Maestri 111 et Total 90 Laser VI) de sa technologie « all conditions control » : le traitement de la surface de l’empeigne apporte une friction homogène entre la chaussure et le ballon pour un toucher de balle plus sûr, quelle que soit la météo.

Les nouvelles chaussures de foot Nike apportent un toucher de balle plus sûr.