FPSLe commerce d’articles de sport a connu un 5ème trimestre consécutif de croissance, avec une légère hausse de 0,65% au troisième trimestre 2014, selon les chiffres de la FPS

Après un début d’année en fanfare (+6% au premier semestre), le marché du commerce des articles de sport a connu une hausse plus modérée (+0,65%) durant la période estivale. L’activité y a été inconstante, avec un repli de


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

sport-progressionLe marché mondial des articles de sport a atteint 277 milliards d’euros (TTC, chiffre d’affaires de détail) en 2013, en hausse de 5% par rapport à 2012, selon la société d’études NPD. (suite…)

Le VAE et la mobilité urbaine tirent le marché.

Le vélo à assistance électrique (VAE) et la mobilité urbaine tirent le marché.

D’après l’Observatoire conjoncturel cycle de la FPS (Fédération Professionnelle des Entreprises du Sport et des Loisirs), les ventes de vélos montés ont affiché une belle progression au premier semestre 2014 dans les principales enseignes du commerce multisports et spécialisé cycle* : +15% par rapport à la même période de 2013.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

17 % des internautes achètent des articles de sport en ligne*, selon le 10è Baromètre des comportements d’achat des internautes dévoilé ce matin par la Fevad au salon E-Commerce Paris. Cette étude, réalisée par Médiamétrie/Netratings en mai dernier, place le marché du sport en 11è (et dernière) position dans la liste des catégories de produits et services achetés, à égalité avec les pièces et équipements auto.

Loin derrière le tourisme (taux de pénétration de 62 %) ou encore l’habillement (49 %), le sport n’en fait pas moins partie des quelques catégories de produits qui progressent, avec un gain de deux points par rapport au Baromètre de 2013. Selon Médiamétrie, la France comptait 43,6 millions d’internautes au deuxième trimestre 2014 et plus de 34 millions de cyberacheteurs, soit près de 1,5 million de plus qu’un an auparavant (+ 5 %).

Encouragés par la hausse du nombre des sites marchands (+ 15 % en un an, 147 200 sites), les cyberacheteurs augmentent leur fréquence d’achat mais leur panier moyen s’effrite. Selon la Fevad, le chiffre d’affaires du e-commerce a atteint 13,3 milliards d’euros au deuxième trimestre 2014, et représente 8 % du commerce de détail non alimentaire. “Si l’on poursuit sur la même tendance (+ 10,5 % de croissance sur les 8 premiers mois de l’année), le chiffre d’affaires du e-commerce devrait atteindre 56,5 milliards d’euros et une part de marché de 9 %“, prévoit Marc Lolivier, directeur général de la Fevad.

* achat dans les six mois précédents l’enquête.

Filière Sport 18Le marché français des articles de sport a bien profité d’un effet Coupe du Monde, confirme la société d’études NPD.  Sur le mois de juillet 2014, le chiffre d’affaires des maillots et ballons de football (vente aux particuliers) a en effet doublé. Il est également en hausse de 15% en chaussures de football.

Cet engouement est venu prolonger la tendance à la hausse du marché au premier semestre, chiffrée à 3 % pour les chaussures et le textile de sport par NPD. Une progression inférieure à celle mesurée par la FPS pour les seules enseignes de sport (+6,2 %), sans doute parce que le périmètre est différent (spécialistes sport et tous produits, y compris le matériel, pour la FPS).

En termes de produits, NPD constate la bonne dynamique du rayon« sneakers femme » (c’est-à-dire le rayon de chaussures stylisées sport hors pratique sportive), en hausse de plus de 20% en chiffre d’affaires sur le premier semestre de l’année 2014. A l’inverse, l’activité du segment enfant 0-13 ans (chaussures et textile) s’est avérée décevant, avec un recul à de 7%, qui contraste avec des résultats à la hausse pour l’homme (+4%) et la femme (+7%).

vignette-mag-inte-19-20Le marché des sports de nature a augmenté de 2,8 % en volume et de 3,1 % en valeur en Europe en 2013, selon l’étude State of Trade 2013 de l’European Outdoor Group (EOG). Cette étude réalisée à partir des données d’une centaine de marques (y compris les marques propres des détaillants), estime le marché européen de l’outdoor à 4,8 milliards d’euros en 2013 en sell-in (vente en gros) et à plus de 10 Mds € hors-taxes au niveau de la vente au détail, sur un périmètre de produits de sports de nature composé des vêtements, chaussures, sacs, matériel d’escalade, sacs de couchage, accessoires et tentes.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

A trois semaines de la Coupe du Monde, la société d’études The NPD Group estime que le marché mondial du football atteindra 12,5 milliards d’euros en 2014.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Jérôme Valentin, président du CNPC Tous à Vélo, détaille le bilan 2013

Jérôme Valentin, président du CNPC Tous à Vélo, détaille le bilan 2013 du secteur

Le marché du vélo a passé la barre de 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires en France en 2013, en augmentation de 3,1 % par rapport à 2012, selon les chiffres publiés par le CNPC Tous à Vélo et la FPS, au cours de leur conférence annuelle qui s’est tenue ce matin à Paris.

« Dans un contexte défavorable, le vélo est un marché qui repart » : c’est en ces termes que Jérôme Valentin, le président du CNPC Tous à Vélo et du fabricant Cycleurope, a résumé l’état du marché grand public du vélo en  France. 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Selon le baromètre CSA pour la Fevad publié ce matin, 88 % des internautes français déclarent avoir l’intention d’acheter un produit ou service sur internet en 2014. Un taux élevé, qui se révèle sensiblement identique à celui de 2013 (86 %), tandis que la fréquence d’achat sera la même qu’en 2013 pour près de 8 internautes sur dix et supérieure pour 13 % d’entre eux.

Hausse des intentions d’achat de textile-chaussure sur smartphones

Le principal support d’achat sur internet reste l’ordinateur (87 % des internautes prévoient de l’utiliser en 2014) mais celui-ci est en baisse de 5 points par rapport à 2013. A l’inverse, la tablette gagne du terrain (19 %, + 7 points), de même que, dans une moindre mesure, le smartphone (15 %, + 3 points). “Le mobile joue avant tout un rôle d’assistant à l’achat“, commente Bernard Sananès, président de l’Institut CSA. A noter que les ventes de vêtements et chaussures sur smartphone devraient enregistrer une très forte hausse l’an prochain, avec 38 % d’intentions d’achats contre 18 % l’an dernier.

La barre des 50 milliards d’euros franchie

La France a compté 33,8 millions de cyberacheteurs au quatrième trimestre 2013, soit 1,65 million de plus qu’à la même période de 2012 (source Médiamétrie).  Au cours de la période, près des deux tiers des internautes ont consulté chaque mois l’un des 15 premiers sites français d’e-commerce, que domine Amazon en termes de fréquentation. Les ventes sur internet ont par ailleurs nettement dépassé le cap des 50 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France, à 51,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en hausse de 13,5 % en 2013, tandis que le nombre de transactions (plus de 600 millions) bondissait de 17,5 %. Le nombre de sites marchands actifs a encore augmenté l’an dernier (20 000 en plus soit + 17 %), à 138 000 sites. Entre 2005 et 2013, le nombre des sites d’e-commerce a été multiplié par 10, leur chiffre d’affaires par 6.

L’Institut français de la Mode (IFM) a partagé ce matin, au cours de sa conférence annuelle, ses prévisions d’évolution de la consommation d’habillement en France pour 2014. La dégradation se poursuit mais à un rythme moindre.

Les ventes d’habillement vont baisser en valeur de 1,4 % en 2013 après – 1,8 % en 2012. Elles devraient à nouveau être en repli de 1 % en 2014. Un léger mieux semblable à la tendance générale dans l’Union européenne, où les ventes d’habillement devraient baisser de 1,7 % l’an prochain, après – 2,6 % en 2013 et – 2,8 % en 2012. En France, les contraintes restent extrêmement fortes sur les ménages, qui ont le sentiment que leurs dépenses alimentaires et de logement augmentent fortement. Conséquence, l’habillement n’est “pas une priorité” pour les consommateurs, explique Hélène Fourneau, responsable des panels de l’IFM, enquête consommateurs à l’appui.

Pas de répit pour les promos


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Les ventes en lignes de textile et de chaussures de sport poursuivent leur croissance à deux chiffres, avec respectiment + 27,4 % et + 21 % de croissance sur 12 mois à fin septembre.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

D’après l’Observatoire conjoncturel Cycle de la Fédération professionnelle des Entreprises du Sport et des Loisirs (FPS), qui vient de livrer les chiffres du troisième trimestre 2013, les ventes de vélo montés affichent un léger rebond de +1% en volume mais stagnent en valeur.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

logo-LaFuma

Le Groupe Lafuma a publié une perte nette de 71,2 millions d’euros (M€) pour une chiffre d’affaires de 193,6 M€, en baisse de -13,8% (-12,3% à taux de change et périmètre constants) sur son exercice clos le 30 septembre 2013.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

L’été 2013 a plutôt souri au marché du sport. Selon les chiffres communiqués par la Fédération des entreprises du sport et des loisirs (FPS), l’activité des principaux réseaux du commerce sport a connu un léger rebond,


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le trail running (course en pleine nature) et la marche nordique (reproduisant le pas du patineur avec des bâtons), sont deux vecteurs de croissance au sein d’un marché européen des sports de plein air en légère croissance (+ 2 % en 2012, à peu près autant estimés pour 2013), analyse la société d’études marketing NPD dans un communiqué.

Le trail, phénomène de la décennie

Marché “encore inexistant il y a dix ans“, selon NPD, le marché des chaussures de trail running est estimé à 300 millions d’euros (M€) de chiffre d’affaires TTC en 2012 au niveau européen, sur la base d’un effectif de 3,8 millions de coureurs européens et d’une hypopthèse d’achat d’une paire de chaussures de trail par an au prix moyen de 80 €. En Allemagne, pays précurseur en matière d’outdoor, le marché est chiffré par NPD à 69 M€, avec un prix moyen de 95 € et un volume de 795 000 paires. Il devrait atteindre 78 M€ en 2013, soit une croissance de 13 %. La France arrive derrière avec 32 M€ au détail en France, soit 427 000 paires de chaussures vendues à 75 €. Il devrait atteindre 36 millions d’euros en 2013, soit une hausse de 12 %. NPD souligne toutefois que la chaussure de trail ne gagne plus de parts de marché sur la chaussure de running classique, ce qui semble marquer la fin du transfert des pratiquants de la course sur route au trail.

La marche nordique, un fort potentiel

Très prometteur, le marché de la marche nordique est estimé, à partir du nombre de bâtons vendus (1,25 million de paires), à 100 M€ en Europe par NPD. En Allemagne, il atteint 19 millions d’euros (253 000 paires de bâtons à 75 € en moyenne) en 2012, et devrait progresser de 5 % cette année. Le marché français, qui s’établit à 14 M€ (285 000 paires à 50 €), est en plus forte croissance : + 12 % attendus en 2013. Des chiffres encore petit à l’échelle de l’ensemble d’un marché de la randonnée et du trekking  évalué, pour la chaussure, à 1,2 milliard d’euros et 14,5 millions de paires vendues en Europe. Mais comme il y a “moins de 10 %” de randonneurs qui marchent régulièrement avec des bâtons en Europe“, NPD considère ce segment comme très prometteur.

Velo-electrique-michelinLa baisse du marché français du cycle, en recul de 4% en valeur au premier semestre 2013 par rapport au même semestre 2012, ne surprend pas les professionnels dans le contexte actuel. La bonne tenue des vélos pliants et à assistance électrique confirme l’intérêt des consommateurs pour les produits innovants.

Les vélos urbains continuent de séduire


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le rebond du marché des sports nautiques aux Etats-Unis encourage les industriels français à un relatif optimisme. L’exercice 2012-2013 pourrait marquer un point bas au niveau mondial et en France, où les ventes ont plongé l’an dernier, espère la Fédération des Industries Nautiques.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le fabricant d’articles de surf a publié une perte de 859,5 millions de dollars, en très légère diminution pour son exercice clos le 3à juin 2013 (862,2 M$ l’année précédente). Le groupe a notamment souffert en Europe, où les comptes du groupe sont de surcroît pénalisés par les pertes de son site de vente sur internet Surfstitch (7,6 millions de dollars).

Seul le pliant et l'électrique tirent leur épingle du jeu (ici un modèle Easybike).

Seul le pliant et l’électrique tirent leur épingle du jeu (ici un modèle Easybike).

Le marché des ventes de vélo a subi un nouveau recul au deuxième trimestre 2013, selon l’Observatoire Conjoncturel FPS-CNPC.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :