L’activité du commerce spécialisé a augmenté de 0,5 % en novembre 2012 (par rapport à novembre 2011, à périmètre comparable), selon l’enquête de panel mensuel de Procos (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence en France, situés dans 15 agglomérations).

Cette hausse se réfère à un historique défavorable : le mois de novembre 2011 avait fini à – 1,8 %. Même nombre de jours ouvrés, même météo clémente… Le petit regain d’appétence des Français pour la consommation ainsi que les efforts de politique commerciale des distributeurs (soldes flottants et promotions diverses avec ses conséquences sur les marges) ont fait la différence.

Cette légère embellie profite d’abord aux boutiques de centres commerciaux de périphérie (+ 2 %). Suivent les boutiques de centre ville, qu’elles soient sur rue ou en centre commercial (+ 0,5 %). Les moyennes surfaces de périphérie restent en revanche en retrait (- 1,1 %).

Les ménages ont procédé à des arbi- trages de consommation profitant d’abord au secteur de l’équipement de la personne (prêt à porter), puis à celui de l’hygiène beauté santé, enfin à celui de l’alimentaire spécialisé. En revanche, l’équipement de la maison, la restauration comme la culture et les loisirs finissent le mois en négatif.

Sur l’année écoulée, ce modeste regain de l’activité ne compense pas les baisses antérieures. L’activité du commerce spécialisé finit à – 0,6 % en cumul à 11 mois.

Selon le dernier indicateur publié par la FPS, le dynamisme des ventes de textile et chaussures de sport sur internet ne faiblit pas en France. Il reste sur un rythme deux fois plus soutenu que celui du marché sport en général


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le rebond du marché a profité aux magasins spécialisés. Les ventes de vêtements de sport ont augmenté de


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

L’embellie des ventes de cycles, en valeur (+ 4%), au troisième trimestre 2012 n’efface que partiellement les mauvais résultats des deux premiers trimestres, selon l’Observatoire conjoncturel cycle FPS/CNPC. Les ventes de vélos montés accusent une baisse de 3% en valeur et de 7% en volume entre janvier et septembre. Autre observation notable, le prix moyen des vélos continue son ascension et culmine à 4% en septembre.

Les périphériques en hausse

Enfin, du côté des périphériques (accessoires, composants, vêtements et chaussures), l’amélioration se confirme tout au long du troisième trimestre puisque le cumul annuel rejoint la zone positive (+1%). L’étude a été effectuée auprès des principales enseignes du commerce multisports et spécialisé cycle, représentant 52% du chiffre d’affaires spécialisé cycle et 47% du CA total cycle.

 

LES CHIFFRES :

 

Ventes de Cycles en valeur

Juillet: autour de -1%

Août: autour de +7%

Septembre : autour de + 7%

3e Trimestre : autour de + 4%

Cumul annuel 9 mois : autour de – 3%

 

Ventes de cycles en volume

Juillet: autour de -3%

Août: autour de + 5%

Septembre : autour de + 4%

3e Trimestre : autour de + 2%

Cumul annuel 9 mois : autour de – 7%

 

Ventes de périphériques (*)

Juillet: autour de + 1%

Août: autour de+  6%

Septembre : autour de+  9%

3e Trimestre : autour de + 5%

Cumul annuel 9 mois : autour de + 1%

(*) produits périphériques : accessoires, composants, équipement du pratiquant (vêtements et chaussures), en valeur.

 

Prix moyen (vélo monté)

Juillet: autour de + 1,5%

Août: autour de + 2%

Septembre : autour de + 3%

3e Trimestre : autour de + 2%

Cumul annuel 9 mois : autour de +4%