Une très grande partie des Français (71%) compte cette année encore faire les soldes d’été, selon une enquête Ipsos commandée par le Conseil national des centres commerciaux*. Une majorité (51%) pense en effet s’y rendre dès les premiers jours, un chiffre qui reste stable au fil des années. Mais les difficultés économiques actuelles sont à l’esprit de tous.

Ils seront en effet plus nombreux cet été à résister à la tentation des soldes (29% disent n’avoir pas l’intention d’y aller en 2013, vs. 23% en 2012) et ceux qui s’y rendront prévoient de revoir à la baisse leur budget (208 € en 2013 vs. 223€ en 2012). Les  Français passent moins de temps à faire du repérage pour les soldes (47% en 2013 vs. 53% en 2012).

Le centre commercial reste privilégié

Dans ce contexte de tensions économiques et face à la montée en puissance du shopping sur Internet, le centre commercial demeure un lieu privilégié par la plupart des Français pour leurs achats. En effet, une très large majorité (81%) de ceux qui iront faire les soldes compte se rendre dans un centre commercial à cette occasion, et ils souhaitent y dépenser la plus grande part de leur budget soldes (44%), loin devant les commerces de centre-ville, et de quartier (29%), et Internet (27%). Les Français restent donc fidèles aux centres commerciaux, et ils sont une majorité (59%) à estimer qu’ils y font autant, et même parfois plus, leurs courses depuis qu’ils achètent sur Internet.

*Enquête a été réalisée en ligne du 7 au 10 juin 2013 auprès de 900 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 16 ans et plus, selon la méthode des quotas (sexe, âge, responsable des achats,  activité, région et taille d’agglomération).

Michel DESSOLAINJeudi 21 mars 2013, suite à l’Assemblée Générale du Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC), le Conseil d’Administration a élu à l’unanimité Michel Dessolain, le directeur général de la stratégie du groupe Unibail-Rodamco, nouveau président du CNCC.

Il succède à Eric Ranjard. Né en décembre 1955, titulaire d’une Maîtrise de Droit, diplômé de l’École Spéciale des Travaux Publics et de l’ICH (Institut d’études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l’habitat, Conservatoire national des arts et métiers), Michel Dessolain fut successivement, jusqu’en 1997, responsable technique à la Caisse des Dépôts et Consignations, Conseil Immobilier, puis directeur du développement international et de l’immobilier de l’enseigne d’ameublement Habitat. En 1997, il fut nommé chef des produits d’Unibail Expansion. D’octobre 2000 à juin 2007, il fut directeur général du Pôle Centres Commerciaux d’Unibail. Il fut ensuite, de juin 2007 à juin 2011, Directeur des Opérations d’Unibail-Rodamco. Membre du Directoire d’Unibail-Rodamco de 2007 à octobre 2012, il est depuis cette date, directeur général de la Stratégie et de l’Innovation du groupe.

Selon le Conseil national des centres commerciaux (CNCC), l’épisode neigeux qui a traversé la France a entraîné une perte de fréquentation dans les centres commerciaux d’environ 2,5 millions de visiteurs et une baisse de chiffres d’affaires de l’ordre de 20% le 12 mars et de 15% le lendemain par rapport à la moyenne de la période correspondante les années précédentes.

De nombreux sites commerciaux n’ont pas pu ouvrir leur portes et nous estimons le chiffre d’affaires perdu de l’ordre de 80 à 85 millions d’euros, même si ce chiffre est à prendre avec précaution car il ne s’agit que d’une première estimation qui ne préjuge pas des conséquences relatives notamment aux problèmes d’approvisionnement” explique Jean-Michel Silberstein, Délégué Général du CNCC.

Les intempéries ont ainsi des conséquences fâcheuses pour les centres commerciaux même si on observe traditionnellement qu’une bonne partie du chiffre d’affaires perdu dans ces circonstances est rattrapé dans les semaines qui suivent.

Les créations de mètres carrés commerciaux se sont poursuivies en 2012 en France, avec une prime pour les parcs commerciaux, qui augmentent leur surface totale de 547 000 mètres carrés (+ 73 %), selon le bilan dressé ce 15 janvier par Conseil national des Centres commerciaux.

Cette forte progression des parcs commerciaux est toutefois en partie due à l’ouverture du gigantesque parc L’Atoll d’Angers, un spectaculaire concept de nouvelle génération qui soigne particulièrement l’architecture et l’accueil de la clientèle. Ces nouveaux parcs commerciaux “conforte le modèle auprès des enseignes qui trouvent là des emplacements pas trop chers, à 170 – 180 € par mètre carré par an pour un 1 000 mètres carrés bien placé, dans des conditions de confort pour leur clientèle“, explique Christian Dubois, directeur général France du conseil immobilier Cushman & Wakefield. Les galeries marchandes ont augmenté leur surface totale de 260 000 mètres carrés seulement, soit une baisse de 27 % des créations de mètres carrés par rapport à 2011.La France recense 19,6 millions de mètres carrés de centres commerciaux de plus de 50 boutiques et 33,2 millions de mètres carrés de parcs commerciaux.

Le chiffre d’affaires des centres commerciaux français a augmenté de 3,1% en septembre 2012 par rapport à septembre 2011, selon le Conseil national des centres commerciaux (CNCC).

Les boutiques (moins de 750 mètres carrés) ont tiré l’activité des galeries marchandes, avec une hausse de 4,3 %, quand les grandes surfaces spécialisées (GSS) sont stables. Les centres commerciaux régionaux (+ 3,4 %) et surtout intercommunaux (+ 4,6 %), les malls de centre-ville étant pénalisés par la mauvaise tenue des GSS. Le mois de septembre était caractérisé par un samedi en plus (5 contre 4) et un vendredi en moins par rapport à l’an dernier.

L’équipement de la personne en pointe

Les achats se sont principalement portés sur l’équipement de la personne, avec une progression à deux chiffres (+ 10,4 %). En cumul sur neuf mois, les centres commerciaux sont étales par rapport à 2011. La hausse de l’activité des boutiques (+ 0,8 %) compense la baisse de celle des GSS (- 2,4 %).