UNIVELODepuis le 1er janvier 2015, le CNPC Tous à Vélo est devenu UNIVELO (Union Nationale de l’Industrie du Vélo)

L’association présidée par Jérôme Valentin, PDG de Cycleurope, réunit les professionnels du cycle en France et est ouverte à l’ensemble des acteurs dont l’activité est orientée en faveur de la promotion de l’usage de la bicyclette.

 

A compter de ce week-end, la Fédération française des industries sport et loisirs (Fifas) et le Comité national des professions du cycle (CNPC – Tous à vélo) mettront à disposition de tous leurs adhérents un guide des bonnes pratiques relatif à la distribution d’articles de sport et de cycles sur internet.

Impossible d’éviter la vente en ligne. Selon le baromètre Fevad-Médiamétrie/NetRating, la part de l’internet dans la consommation d’articles de sport était de 12% en 2012 et de 15% sur les six premiers mois de l’année 2013. De quoi faire réagir les fabricants de cycles, soucieux de leur image sur les sites internet marchands. Un guide des pratiques de vente en ligne d’articles de sport de cycles sera disponible dès ce week end sur le site de la Fifas et de la Fédération e-commerce et vente en ligne (Fevad).

Ce guide, composé de quatre chapitres, a pour objectif d’accompagner les e-commerçants dans la mise en valeur des produits et de garantir au cyberacheteur une expérience client satisfaisante. « Le consommateur ne doit pas être déçu par son achat. Cela passe par un accès facilité aux fiches descriptives de chaque produit mais aussi par des conseils sur la technicité des produits, comme on pourrait l’obtenir dans un magasin physique », explique Catherine Trachtenberg, déléguée générale de la Fifas. Comprenez : renforcer la confiance des consommateurs vis-à-vis des fabricants et préserver la valeur affective des marques.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le 18 octobre 2013, Jérôme Valentin, directeur général de Cycleurope, a été élu président, par le comité directeur, du Conseil National des Professions du Cycle (CNPC). Il succède à Thierry Fournier, directeur général de Look Cycle, qui présidait l’organisation depuis 2008.

La passation de relais entre les deux dirigeants d’entreprises était préparée, puisque Jérôme Valentin occupait le poste de premier vice-président du CNPC depuis mai 2012 dans cette perspective. Convaincu que « l’industrie dispose de grandes ressources de créativité et de dynamisme commercial et parce que les fondamentaux du marché restent excellents malgré un contexte de consommation morose », Jérôme Valentin souhaite développer de nouveaux outils de promotion et de communication de l’industrie du cycle, accéder à une meilleure connaissance des marchés et développer le réseau du syndicat. Son enthousiasme s’explique par une pratique en hausse du vélo et « des marques de cycles, de composants et d’accessoires qui innovent en permanence sur tous les segments du marché », déclarait-il lors de la passation de pouvoir (voir notre article sur le vélo Made in France, Filière Sport N°10-11) . Il compte également faire jouer un rôle significatif au CNPC dans les réflexions du ministère des transports pour faire évoluer le Plan Mobilités Actives de ce dernier.

Thierry Fournier garde un siège au comité directeur du syndicat, en qualité de Vice-président, aux côtés de Matthieu Brunet (Président de Zéfal) qui devient premier Vice-Président, André Ghestem (Président de Shimano France) et Gilles Lapierre (PDG des Cycles Lapierre), tous deux Vice-présidents.

 

 

 

Velo-electrique-michelinLa baisse du marché français du cycle, en recul de 4% en valeur au premier semestre 2013 par rapport au même semestre 2012, ne surprend pas les professionnels dans le contexte actuel. La bonne tenue des vélos pliants et à assistance électrique confirme l’intérêt des consommateurs pour les produits innovants.

Les vélos urbains continuent de séduire


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Seul le pliant et l'électrique tirent leur épingle du jeu (ici un modèle Easybike).

Seul le pliant et l’électrique tirent leur épingle du jeu (ici un modèle Easybike).

Le marché des ventes de vélo a subi un nouveau recul au deuxième trimestre 2013, selon l’Observatoire Conjoncturel FPS-CNPC.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :