Skiforce, le rendez-vous test des nouveautés ski par le grand public, organisé chaque début de saison hivernale par l’Union sport & cycle, se double à partir de cette année d’un volet “formation” dédié aux professionnels, Ski Force Académie. (suite…)

Le CNPC, “l’école supérieure de commerce du sport”, vient d’annoncer l’arrivée de son nouveau directeur Groupe, André‐Pierre Bonamy à compter du 1er juin 2017. 

Pour prendre la suite de Gérard Pouet, le dirigeant-fondateur du CNPC qu’il a quitté en 2016, le groupe a fait appel à dirigeant expérimenté du secteur sport. André-Pierre Bonamy bénéficie en effet de 30 années d’expériences dans le management, dans l’industrie et dans le commerce du sport : directeur des ventes Europe de Columbia Sportswear de 1983 à 2009, il a ensuite dirigé Dakine Europe jusqu’en 2014 avant de prendre successivement la distribution de Ternua en France puis celle de Banana Moon. André-Pierre Bonamy mettra ses compétences et son expertise au service des trois campus du CNPC : Pau, Grenoble et Paris. Basé à Pau, au siège social de l’école, il pilotera le développement du CNPC en France et à l’international.

Logo Intersport internationalEn partenariat avec le CNPC (l’Ecole Supérieure de Commerce du Sport), Intersport lance une campagne de recrutement de gestionnaires commerciaux. Plus de 100 postes en alternance sont à pourvoir dans toute la France. Ces derniers verront leurs frais de scolarité pris en charge durant la durée du leur contrat.

L’objectif de ce programme est de former les futurs gestionnaires commerciaux au sein des enseignes du réseau Intersport. A partir de la rentrée 2016, une centaine d’alternants seront recrutés, pour une durée de 2 ans (formation bac+2). Adressée aux 18-25 ans révolus détenteurs du baccalauréat, cette expérience permettra aux étudiants d’acquérir des bases solides en techniques commerciales, en gestion et exploitation d’un magasin de sport, afin de devenir responsable de rayon, animateur commercial ou encore manager d’une équipe de vendeurs au sein d’une enseigne sportive. Le CNPC a d’ailleurs d’ores et déjà entamé des sessions de recrutement.

Gwenaël Jaouen, Directeur de la formation d’Intersport France, s’est exprimé à la suite de ce partenariat : ” Intersport a besoin de recruter du personnel qualifié et passionné par notre métier. Nous avons décidé de lancer cette campagne de recrutement de plus de 100  gestionnaires commerciaux en collaboration avec le CNPC dont nous sommes partenaires depuis de très nombreuses années. C’est une belle opportunité pour les jeunes d’intégrer une enseigne telle qu’Intersport qui propose de nombreuses possibilités de carrières et d’évolutions en interne . Ce programme que nous souhaitons renouveler tous les ans s’inscrit dans notre volonté de mettre les compétences des collaborateurs au cœur de notre performance “.

Les informations sur ce programme peuvent être consultérs sur le site internet du CNPC.

 

 

GWENAEL JAOUEN EPIGwenaël Jaouen a été nommé Directeur de l’école des professionnels Intersport (EPI). Sous la direction d’Agnès Decauche, Directrice des ressources humaines, il aura pour mission de faire évoluer les collaborateurs et les salariés du groupe via deux types de programmes : des formations courtes en présentiel ou à distance, et des formations  diplômantes en partenariat avec le CNPC (école supérieure du commerce du sport).

Gwenaël Jaouen a commencé sa carrière professionnelle en 2003 en tant que chef de secteur et assistant merchandising au sein du Groupe L’Oréal. Il a a ensuite opéré en tant que chef de produits et de marque en Nouvelle-Zélande avant d’exercer le métier de Chef de Groupe, en 2008. Il rejoint le CNPC 3 ans plus tard au poste de Directeur adjoint.

Gérard Pouet (4è en partant de la droite, au premier rang) entouré des partenaires et collaborateurs du CNPC

Gérard Pouet (4è en partant de la droite, au premier rang) entouré des partenaires et collaborateurs du CNPC

Vendredi 18 décembre, Gérard Pouet a réuni ses équipes, relations professionnelles et amis au siège du CNPC, à Pau, à l’occasion de son départ de la direction opérationnelle de l’organisme de formation du secteur sport.

Le directeur général du CNPC quittera en effet ses fonctions le 31 décembre prochain pour prendre ce qu’il qualifie de « retraite consulaire mais pas encore professionnelle ». A la tête de « l’école du commerce du sport » depuis sa création, Gérard Pouet, va désormais se « consacrer à faire ce (qu’il) aime faire : formation, consulting et conférences sur la distribution et ses évolutions, sur le management et l’importance du rôle, de la qualité et de la motivation des hommes dans les circuits de vente… Une grande page se tourne, cette décision n’était pas forcément facile à prendre après 33 ans à la tête du groupe mais nécessaire à 61 ans. »

Témoignages de Pierre Gogin et Patrick de Stampa

Au cours de cette réunion, Pierre Gogin, président de la FPS, partenaire institutionnel du CNPC, et Patrick de Stampa, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Pau Béarn, actionnaire du CNPC, ont tenu à remercier le directeur général du CNPC et évoquer les grands moments de beau parcours.

Si le discours de Pierre Gogin était emprunt de beaucoup d’émotion et d’humour, l’essentiel était dit : « Le CNPC Sport, créé par un appel d’offres des deux fédérations professionnelles du secteur, s’est incroyablement développé et ce bien évidemment grâce à Gérard. Il a su établir une relation de confiance avec nos professionnels, fidéliser des collaborateurs et formateurs d’excellent niveau et organiser toute une batterie de formations et de qualifications pour toujours coller aux attentes des entreprises et des salariés. Maintenant, il s’agit pour nous, FIFAS et FPS de pérenniser ce bel outil. »

Après avoir offert à Gérard Pouet, une makila, le bâton de marche des bergers basques, Patrick de Stampa a expliqué que « Gérard Pouet a mené le CNPC à une sorte de point culminant, à partir duquel il doit aujourd’hui se refonder pour devenir encore plus fort, plus développé sur les territoires, voire à l’international. », Comme le directeur général du CNPC l’expliquait en septembre dans le magazine Filière Sport le centre de formation devrait abandonner son statut d’organisme consulaire pour devenir un organisme de branche. « Gérard sera en partie un de nos guides dans cette ambition », conclut Patrick de Stampa.

LOGO CNPCAvec 205 participants, pour la formation de l’antenne de Grenoble qui se déroulera à Pralognan la Vanoise (73) et 60 pour celle de Pau qui se déroulera dans les locaux du CNPC, la promotion 2015 des formations skiman du CNPC, qui auront lieu du 26 octobre au 11 décembre, atteint un nouveau record de fréquentation.

La formation articulée autour de quatre thématiques (théorie, pratique, commercialisation-gestion et environnement), débutera le lundi 26 octobre à 13H. A Pralognan la Vanoise (73), de nombreux acteurs de la profession (direction de Wintersteiger, FPS, Pole Emploi, formateurs techniques du CNPC), des personnalités locales (maire de Pralognan, responsable du site de Vacanciel, mission locale) accompagneront Antoine Dénériaz, parrain de cette édition, pour le lancement de la formation.

Programme detaillé de la formation skiman CNPC 2015

Théorie
Ski et fixations : paramètres mécaniques et dimensionnels, concept, matériaux, fabrication
Chaussures : concept, biomécanique du pied, matériaux
Snowboard : concepts fabricants, choix des tailles, des angles, des écarts

Pratique
Skis et fixations : montage et réglage fixations, réparation ski (rebouchage, surmoulage, ponçage, affûtage)
Chaussures : déformation coque, injection chausson, changement de crochets, calage
Snowboard : réparations spécifiques, surmoulage, ponçage, affûtage

Commercialisation-gestion
Evolution nouvelles glisses
Etude des gammes
Langue : Anglais / Espagnol / lexique technique
Gestion parc de location
Techniques de vente produits
Merchandising : agencement du magasin
Textile

Environnement
Découverte des services techniques – Ecole de ski – Remontées mécaniques
Sécurité station – Service des pistes – nivologie

Le Centre National Professionnel pour la Commercialisation des articles de sport et loisir (CNPC) prépare l’ouverture d’un Campus à Dubaï, dans les Emirats arabes unis (EAU). 

Ce programme répond à “la volonté des EAU de développer l’enseignement supérieur conformément aux normes internationales et d’accroître la réputation mondiale du pays avec des marques prestigieuses qui recrutent leur personnel avec le CNPC“, communique l’organisme de formation. Le CNPC entend devenir la première “Académie du Sport au Monde à partir de son siège implanté à Dubaï“. Aucun calendrier n’a été communiqué pour ce projet qui en est à ses prémisses.

 

Pendant la conférence de presse de l'Observatoire du Cycle

Pendant la conférence de presse de l’Observatoire du Cycle

Les ventes de cycles, équipements et accessoires pour vélo ont régressé de 4 % en valeur en 2012, à 1,28 milliard d’euros dans le commerce de détail hors pure players e-commerce, selon l’Observatoire du Cycle. Le chiffre d’affaires du cycle (vélos uniquement) est en recul de 4,5 % à 809,8 millions d’euros, celui des périphériques baisse de 3 % à 465,5 M€.

Il s’est vendu 2,92 millions de vélos en 2012, en retrait de 9 %. En valeur, la baisse n’est toutefois que de 4,5 %, du fait d’une augmentation de 4,5 % du prix moyen des vélos (à 278 €). Le recul atteint presque toutes les catégories de vélos. Seuls les vélos jouets (5 % du marché en volume) et les bicyclettes conçues pour la mobilité (vélo de ville, vélo à assistance électrique, vélo pliant) limitent la casse, avec une hausse de 2 % en valeur malgré un volume de ventes en baisse de 4 %. Les vélos à assistance électrique se révèlent être un moteur de croissance mais leur volume reste faible (46 100 unités vendues, + 15 %).

Un retour à la tendance de moyen terme

L’année 2012 succède en fait à une année 2011 qui s’était révélée exceptionnelle (+ 7 % en valeur) grâce à une météo hors-normes au printemps. Hormis ce sursaut, les ventes sont en repli depuis 2007. En 2012, l’environnement politico économique a de plus pesé sur l’activité du commerce au printemps, suivi par un second “trou d’air“, selon le mot de Denis Briscadieu PDG de Cyclelab (Culture Vélo), en fin d’année.

Les spécialistes sur la corde raide

Tous les circuits de distribution physique ont souffert du recul de 2012.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Conférence de presse d'inauguration du CNPC Alpes

Conférence de presse d’inauguration du CNPC Alpes

Patrick de Stampa, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie territoriale Pau-Béarn et Gérard Pouet, directeur général du Centre National Professionnel pour la Commercialisation des articles de sport et loisirs (CNPC), ont inauguré ce jeudi 21 mars les locaux de l’Ecole de Commerce du Sport CNPC de Meylan, dans l’agglomération de Grenoble, en présence de nombreux professionnels.
Transféré de Seyssins à Meylan, le CNPC Sport Rhône-Alpes a doublé sa surface pour atteindre 1 800 mètres carrés, afin d’accueillir dans de meilleures conditions les quelque 800 stagiaires et étudiants qui fréquentent l’établissement chaque année et de faire face à ses futurs développements. Un Bachelor en Management du Commerce de Sport (bac + 3) débutera à la rentrée prochaine, en attendant la création d’un Master des Métiers du Sport, en projet. “Nous espérons véritablement devenir structure incontournable en ajoutant le Bachelor et le Master, la seule qui forme à la fois sur le terrain et dans une école de management“, a déclaré Patrick de Stampa, le président de la CCIT Pau-Béarn, qui a fondé le CNPC Sport en 1981 avec le soutien des Ministères du Commerce et de l’Education nationale et des organisations professionnelles FPS et Fifas.

Des formations qui débouchent sur un emploi

Aujourd’hui, le CNPC forme 2 800 étudiants par an dans plus de 30 métiers différents qui débouchent tous sur un diplôme et un emploi, avec un taux de placement de 95 %”, a insisté Gérard Pouet. Le CNPC compte sept centres de formation en France. Celui de Meylan est doté d’une dizaine de salles de cours équipées en Wi-Fi, d’une salle de boot-fitting réunissant les principales marques du secteur, de trois ateliers cycles et deux de ski. Il pourvoit aux besoins de formation des personnels du commerce de détail et des forces commerciales de l’industrie du sport.

Outre les officiels, de nombreux professionnels avaient répondu à l’invitation du CNPC Alpes. L’inauguration a notamment réuni Bruno Cercley, président du Groupe Rossignol, Bernard Mariette, président de Coalisation et ancien patron de Quiksilver, Bernard Crépel, snow brand manager de Quiksilver et président de l’association “Du flocon à la vague”, le champion olympique de slalom et adhérent Sport 2000 Jean-Pierre Vidal, le shaper Serge Dupraz, etc.