Le groupe Rallye annonce que sa filiale Groupe Go Sport, détenue à 100%, a reçu ce 22 octobre 2018 une offre ferme du fonds Equistone Partners Europe pour l’acquisition de la totalité des activités de Courir. (suite…)

courir-maghreb

L’enseigne du Groupe Go Sport a ouvert, en novembre 2016, quatre magasins au Maroc et en Tunisie.

Sur ces quatre nouveaux points de vente, trois ont ouvert au Maroc (deux à Casablanca et un à Tanger) et un en Tunisie (à Tunis). Les boutiques sont implantées au sein de centres commerciaux, à l’exception de l’une de celles situées à Casablanca qui se trouve dans une artère commerçante majeure de la ville. Les quatre magasins, qui présentent des surfaces comprises entre 90 m2 et 110 m2, apporteront au marché local les modèles de nombreuses marques internationales. Mercure International of Monaco, partenaire historique du Groupe Go Sport dans l’ouverture de points de vente en master franchise, a orchestré l’installation des enseignes Courir dans ces pays.

 

LOGO GO SPORTLe groupe Go Sport a annoncé la reprise d’une douzaine de magasins du réseau Bata (ABC chaussures) pour son enseigne Courir. Cela fait suite à la validation de l’offre de reprise par le tribunal de commerce de Nanterre, le jeudi 14 avril 2016. Pour rappel, Courir avait déjà repris 18 magasins Bata l’année dernière, ainsi que l’intégralité de ses collaborateurs.

Une opération réalisée dans le cadre d’un consortium avec plusieurs autres enseignes de la distribution. Courir en profitera pour étendre son concept #CLaBoutique (un point de vente 100 % dédié à la femme), inauguré à Paris et à Lille l’an dernier. La reprise de ces magasins permet ainsi à Courir de conjuguer l’ouverture de points de vente en propre et en affiliation, parallèlement au  développement de son site e-commerce.

Julie Karsenti (Courir)Julie Karsenti a été nommée directrice marketing et e-commerce de Courir, l’enseigne de chaussures du Groupe Go Sport. Elle succède à Laure Labadens, qui a pris la fonction de directrice innovation et retail innovation chez L’Oréal. Ex-Boston Consulting Group, Julie Karsenti était précédemment en charge du marketing au sein du Groupe Casino.

image008Après l’inauguration du concept dans le 4è arrondissement de Paris, Courir “Le Shop” ouvre ses portes à Marseille et à Nice avec deux nouvelles boutiques orientées vers le digital et l’interaction client.

Inspiré également de #Claboutique, son magasin 100% dédié à la femme du 6è arrondissement de Paris, Courir “Le Shop” espère répondre aux attentes de son cœur de cible (les 15-25 ans) grâce au numérique et technologique, ainsi que par l’insertion de nouveaux éléments merchandising (“dressing de chaussures” rétroéclairé). Comme au sein de #Claboutique Un mur numérique y a ainsi été installé et permettra aux clients de se prendre en photo, de partager leur contenu sur les réseaux sociaux et voir celui-ci affiché sur la façade du magasin. “Cette appréhension nouvelle des consommateurs qui nous a conduit à “starifier” davantage les modèles sneakers et [à] mettre en place une expérience client fondée sur les nouveaux modes d’intéraction de notre cible”, explique Julie Karsenti, directrice marketing de Courir. Courir prévoit d’étendre le concept Courir Le Shop à d’autres grandes villes dans les prochains mois.

 

Ccourir_logo_imageourir, l’enseigne de chaussures du Groupe Go Sport, a ouvert un magasin de 100 m² au sein du centre commercial Hyper U, à Saintes (17). Une ouverture en affiliation à l’initiative de deux anciens collaborateurs du Go Sport local ayant fermé en février dernier.

 

l_logogosportA l’occasion de la Semaine nationale pour l’emploi des personnes handicapées (SEPH), le Groupe Go Sport (Go Sport et Courir) rappelle ses engagements et se mobilise à nouveau en faveur des personnes handicapées.

Le Groupe s’est engagé depuis 2014 à recruter des personnes en situation de handicap et à maintenir l’emploi de ses collaborateurs via la signature de son 3è accord d’entreprise.  Aujourd’hui c’est par la création d’Olympiades du handisport que Go Sport tente de promouvoir l’handicap et d’y sensibiliser ces derniers. Une action interne autour des valeurs du sport, avec au programme quizz, animations et interventions de personnalités handisport, du 16 au 22 Novembre 2015.

Le tribunal de commerce a accepté le projet de reprise porté par François Le Ménahèze, Courir et Etam. Le projet de JD Sports est écarté.

François Le Ménahèze, un ancien dirigeant de Bata France, reprendra 72 magasins et 388 salariés, Courir 18 points de vente et 74 salariés, Etam 6 boutiques et 32 salariés. Les 18 magasins repris par Courir complèteront un réseau fort de 160 unités (principalement) en France et à l’étranger.

Dans le communiqué annonçant la reprise des magasins Bata, Courir rappelle que son développement fait à la fois appel au succursalisme et à la franchise, et que l’enseigne, filiale du Groupe Go Sport sera présente pour la première fois au prochain Salon de la Franchise. Ce sera également le cas de Go Sport.

 

 


Boutique Courir Rue de Rennes#Claboutique, premier magasin Courir exclusivement dédié aux femmes, ouvrira ses portes le 25 mars 2015, au 110 rue de Rennes, dans le 6è arrondissement de Paris. 

Ce magasin offrira aux clientes “un environnement féminin, moderne, connecté et digital“, selon l’enseigne du groupe Go Sport. Elle proposera plus de 300 références de chaussures mêlant mode et style dans un aménagement inspiré de celui du “black concept” masculin de l’enseigne.

Miroir interactif

Avec ce nouveau point de vente, Courir vise la cible des jeunes femmes (15-25 ans). Le concept fait en conséquence la part belle aux équipements numériques, avec des muraux digitaux, un système d’encaissement mobile, un miroir interactif pour se prendre en photo et partager celle-ci sur les réseaux sociaux, avec projection sur un écran à l’entrée du magasin, visible de la rue.

Basket Week

Pour fêter l’ouverture du magasin, #CLaBoutique mettra en place une opération « Basket Week » du 3 au 12 mars 2015. Chaque jour, une marque partenaire sera mise à l’honneur. Nike, Adidas, Vans, Puma, Timberland, New Balance, Reebok, Le Coq Sportif et Converse proposeront des animations spécifiques à destination des clientes.

Le tribunal de commerce de Nanterre examinera le 10 février prochain les offres de reprise de Bata France (136 magasins), placé en redressement judiciaire en novembre dernier. Quatre offres ont été présentées, dont deux émanent du secteur sport. (suite…)

Ginkoia Courir ArrasLe Groupe Go Sport a choisi la solution informatique de la société Ginkoia pour ses points de vente affiliés. L’équipement du magasin Courir d’Arras (62), première boutique en affiliation de la chaîne de chaussures en France, ouverte en mai dernier, est la première concrétisation de ce contrat. Plusieurs magasins Go Sport suivront l’an prochain.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

logo-GO-SportA l’occasion de la publication des résultats semestriels du groupe, Go Sport a annoncé son intention de « donner une priorité à la réactivité locale » au sein de l’enseigne Go Sport. (suite…)

Au 1er trimestre 2014, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Go Sport s’élevait à 155,2 millions d’euros (M€), en baisse de 6,1% en comparable par rapport au premier trimestre 2013. En hausse en Pologne, les ventes en France de l’enseigne Go Sport tirent encore les résultats du groupe vers le bas.

L’enseigne Go Sport en France commence l’année 2014 en difficulté. Go Sport a réalisé un chiffre d’affaires de 101,2 M€, en baisse de -8,8% en comparable. Ce recul est principalement du à la météo trop douce, freinant les ventes de produits d’hiver, qui représentent environ un tiers du chiffre d’affaires de l’enseigne sur le trimestre. Dans ce contexte morose, son site marchand, qui référence désormais l’intégralité de l’offre disponible en magasin, a affiché une croissance à deux chiffres de ses ventes. L’enseigne compte également sur son partenariat avec le PSG, renouvelé le 10 avril dernier, dont elle devient le distributeur officiel pour les trois prochaines saisons.

La Pologne en hausse

Malgré l’absence de neige en Europe de l’Est, la météo n’a toutefois pas eu d’effet aussi négatifs sur les ventes en Pologne, où Go Sport y enregistre un chiffre d’affaires en hausse de +2,6%, à 12,7M€. Ces ventes ont essentiellement été soutenues par la bonne performance de l’offre running et cycle.

Courir s’essouffle

Quant à l’enseigne spécialisée du groupe, Courir, elle publie un chiffre d’affaires total en léger recul (39,4M€), impacté par la baisse mécanique des volumes vendus lors des soldes, dont l’effet n’a pas été totalement compensé par les ventes des nouvelles collections.

Cap sur la franchise internationale

Au cours de ce trimestre, le groupe a ouvert 4 magasins Go Sport en franchise à l’international (Jordanie, Egypte, Abu Dhabi et un nouveau pays d’implantation, le Sultanat d’Oman). En France, le groupe a fermé un magasin Go Sport et un magasin Courir. Au total, le parc de magasins comptait 336 points de vente dont 179 Go Sport (40 franchises, parmi lesquelles 7 en France) et 157 Courir (2 franchises à l’international).

Courir, l’enseigne de chaussures du Groupe Go Sport, lancera son site e-commerce au deuxième semestre 2014. Elle prépare également pour cette année ses premières ouvertures en franchise, avec 5 créations prévues ainsi que l’introduction d’une marque propre, tout simplement baptisée C.

L’enseigne poursuit parallèlement la modernisation de son parc avec une quinzaine de remodelings de magasins. Courir, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 168,3 M€ l’an dernier, en hausse de  1,4 %, compte 158 magasins dont 156 en France (surface de vente moyenne : 112 mètres carrés).

logo-GO-SportLe groupe Go Sport a publié un résultat net de -17,3 millions d’euros, après – 21,9 M€ en 2012, pour un chiffre d’affaires de 641,9 M€, en baisse de 4,6 % en comparable par rapport à 2012.

Le groupe précise que l’amélioration de son résultat net résulte du produit exceptionnel provenant de la cession en début d’année du droit au bail du magasin Courir des Champs-Elysées, à Paris. Conséquence notamment du recul du chiffre d’affaires, la marge commerciale du groupe s’établit à 259,2 M€, en baisse également par rapport à 2012. Seul point positif, la dette financière nette du groupe est en diminution de 16,1 M€ sur l’année, à 85,7 M€, notamment en raison de ses efforts réalisés sur les stocks. Ces derniers sont en baisse de 19,6 M€ sur l’année, grâce à la maîtrise des engagements chez Go Sport et chez Courir et au bon écoulement des anciennes collections. Ces actions de déstockage ont eu un impact sur le taux de marge commerciale, en diminution de 0,7 point par rapport à 2012.

“Retour aux fondamentaux”

Les difficultés du groupe sont essentiellement dues à celles de Go Sport France (chiffre d’affaires de 413,5 M€), dont le chiffre d’affaires a reculé 7,2 % à parc comparable en 2013. L’enseigne s’est donné un objectif de “retour aux fondamentaux du commerce” qui se traduira en 2014 par un partenariat renforcé avec les marques internationales, notamment sur le plan promotionnel, une plus grande autonomie conférée aux directeurs de magasins, en particulier pour l’adaptation locale de l’offre, la relance du programme de fidélité de l’enseigne, de nouvelles ouvertures en franchise et un plan d’optimisation logistique.

 

 

Sur l’année 2013, le Groupe Go Sport a enregistré un chiffre d’affaires de 641,9 millions d’euros, en baisse de 4,6% à magasins comparables et taux de change constants par rapport à 2012. La baisse limitée du chiffre d’affaires consolidé de Groupe au 4ème trimestre 2013 (-1,7% en comparable par rapport au quatrième trimestre 2012 à 159,6 millions d’euros), n’a pas pu inverser la tendance annuelle. 

(suite…)

Ça ne va toujours pas mieux pour le groupe Go Sport. Alors qu’il a présenté une nouvelle direction début octobre, le groupe enregistre sur les neuf premiers mois de l’année 2013 un recul des ventes en France de -9,4% (-7,7% en comparable), soit 171,4 millions d’euros. (suite…)

Le Groupe Go Sport a accusé une baisse de 4 % de son chiffre d’affaires consolidé en comparable (- 4,1 % en non comparable), à 310,8 millions d’euros (M€) au premier trimestre 2013 par rapport au premier trimestre 2012. Le résultat opérationnel courant passe de – 13,7 M€ à – 16,5 M€ mais la perte nette se réduit de moitié, à – 8,6 M€.

Cette mauvaise performance est principalement due à un fort ralentissement de l’activité au deuxième trimestre (- 7,5 % en comparable), particulièrement marquée pour l’enseigne Go Sport en France (- 5,8 % sur le semestre, – 12,3 % au deuxième trimestre). Go Sport Pologne (8,6 % du chiffre d’affaires consolidé du groupe), accuse un moindre recul : – 2,9 % au premier semestre. L’activité de la filiale polonaise est repartie en hausse au deuxième trimestre (+ 1,6 %), grâce à “une forte hausse du taux de transformation en magasin” et “à des efforts soutenus de formation des équipes“, communique le groupe.

Courir toujours en croissance

La chaîne de magasins de chaussures Courir est la seule branche du groupe en progression. Elle enregistre même son “6è semestre consécutif de croissance“, avec une petite hausse de 0,7 % en comparable (+ 1,3 % en non comparable) et de 79,8 M€ de chiffre d’affaires (25,7 % du CA du groupe). Le programme de fidélité MyCourir poursuit son développement rapide et génère un tiers du chiffre d’affaires de l’enseigne au 30 juin 2013, contre 28 % fin 2012.

Rationalisation du parc et développement de la franchise

Au cours du premier semestre 2013, le Groupe Go Sport a ouvert 7 Go Sport en franchise (2 en France, un au Maroc, 1 en Roumanie, 2 en Belgique et un en Tunisie) et 1 Courir en France. La rationalisation du parc s’est poursuivie avec la fermeture de 4 Go Sport (1 en France, 3 en franchise à l’international) et de 4 magasins Courir (2 en France, 2 franchises à l’international). La cession du droit au bail du magasin Courir des Champs-Elysées a permis au Groupe de compenser les investissements réalisés au cours du premier semestre. Le parc compte 345 points de vente au 30 juin 2013, dont 179 Go Sport (39 franchises dont 5 en France) et 166 Courir (10 franchises à l’étranger).

Côté management, on sait que le Groupe Go Sport vient par ailleurs de réorganiser la direction de ses achats, avec la nomination de Vanessa Enkindjian-Echoukry comme directrice des achats et de l’offre.

 

A l’occasion de la publication des résultats 2012 du Groupe Go Sport, Loïc Le Borgne, PDG du distributeur depuis juillet 2012, a fait le point sur sa stratégie auprès de la presse professionnelle. Les grandes orientations prises en 2012  sont globalement confirmées, avec une accélération sur la franchise et l’E-commerce pour l’enseigne Go Sport.

En 2013, Go Sport France, mettra en place “un plan d’action peu consommateur en investissements” a précisé Loïc Le Borgne. Celui-ci repose sur cinq chantiers : augmentation du trafic en magasins et affirmation de l’ancrage sport de l’enseigne, à travers le slogan “Vivons sport”, une communication plus “émotionnelle” et le recentrage de la communication sur les médias de création de trafic comme la radio et les tracts ; l’homogénéisation du parc de magasins en termes d’identité visuelle et d’assortiment, l’enseigne visant à proposer simultanément “le choix des marques et le choix des prix“, en combinant un large tronc d’assortiment commun et des modules optionnels locaux ; l’amélioration de la relation client à travers une mobilisation de toute l’entreprise “et pas seulement des points de vente“, autour d’un programme baptisé “Vivons clients” ; l’accélération de la franchise, avec “au minimum trois ouvertures en 2013” ; et enfin, l’amélioration de la rentabilité via la massification des achats, un pilotage des promotions et une gestion des stocks plus affinés. L’enseigne a aussi jeté “les prémisses d’une stratégie cross-canal“, en lançant son site marchand fin novembre 2012. Le développement de l’offre en ligne montera en charge progressivement, afin de proposer à la vente un quart de l’offre de Go Sport d’ici la fin 2013.

Un fort potentiel de développement pour Go Sport

La partie émergée et la plus immédiatement visible de cette stratégie sera le développement en franchise. Dans un entretien particulier accordé à Filière Sport, Loïc Le Borgne


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :