Avec le modèle AM4LDN, alias “Adidas made for London”, la marque au trois bandes lance la première production d’envergure de sa Speedfactory, une usine robot allemande capable de créer des petites séries personnalisées.

Commercialisée à partir du 28 octobre 2017, l’AM4LDN a été créée à partir de données recueillies auprès d’athlètes et de consommateurs londoniens. Cinq autres villes du monde, dont Paris, bénéficieront prochainement de leur propre AM4, tandis qu’une deuxième Speedfactory est en construction aux Etats-Unis. Après Londres, Paris bénéficiera de son modèle dédié, l’AM4PAR avant la fin 2017.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :