logo Paris 2024Le conseil d’administration du Centre national pour le développement du sport (CNDS), réuni le  30 novembre 2016, a validé deux programmes de développement de la pratique sportive sur l’ensemble du territoire. 

Une enveloppe de 20 millions d’euros sera réservée au plan« Héritage de la candidature de la France pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 », un plan qui sera versé au dossier 3 de la candidature appelé à être déposé au Comité international olympique le 3 février prochain. La moitié sera destinée à la construction de nombreux « équipements sportifs de proximité innovants » sur l’ensemble du territoire. Le reste sera réparti entre l’accompagnement des associations sportives locales (4 M€) notamment dans le domaine du sport santé, la détection et la préparation de la Génération 2024 du haut-niveau olympique et paralympique Français (4 M€) et au développement du rayonnement international de la France en matière sportive (2 M€).

Une enveloppe pour l’Outre-mer et la Corse

Conformément aux engagements pris dans le cadre du projet de loi de finances 2017, le CNDS a également adopté un programme de soutien de 10 millions d’euros par an aux territoires ultramarins et à la Corse. Ce programme privilégiera les opérations légères de rénovation et les nouveaux équipements de proximité. Un montant qui sera complété par 10 millions d’euros supplémentaires sur le budget du ministère de l’Outre-mer.