Dans un contexte concurrentiel très fort à l’international, la France, avec 53,8 millions de journées skieur (+5,3 %), occupe cette année le deuxième rang international en termes de fréquentation des domaines skiables, derrière l’Autriche (54,5 M J Sk., +4,4 %) et devant les Etats-Unis (53,3 M de J Sk., -2,8 %), selon Domaines skiables de France (DSF).

La fréquentation des domaines skiables français s’est établie à 1 % au dessus de la moyenne des quatre précédents hivers, en hausse de 5,3 % par rapport à l’hiver précédent (année de référence basse). Les chutes de neige abondantes ont permis à la moyenne montagne de tirer son épingle du jeu, après plusieurs saisons à de faible enneigement à basse altitude.

Beaucoup de neige mais trop peu de soleil


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Alexandre Maulin (Domaines skiables de France)

A l’occasion de leur 80ème Congrès, qui se déroule à Paris – La Défense, l’assemblée générale des Domaines skiables de France (DSF) a élu, lundi 1er octobre, son nouveau président : Alexandre Maulin. Ce dernier, PDG du groupe Maulin.ski, succède à Pierre Lestas.

Désigné, en juin dernier par les 14 membres du comité directeur deDSF, parmi 3 candidats, Alexandre Maulin, 37 ans, a présenté son équipe, à l’occasion du congrès. Le bureau sera composé de Pascal Tournier en qualité de président délégué et de Jean Yves Remy en qualité de trésorier. Président de la commission Pistes & Environnement de DSF, lors de la précédente mandature, Alexandre Maulin a toujours eu à cœur de s’impliquer dans la vie et l’animation du syndicat professionnel. « Dans trente ans, je ferai encore partie de cette profession, et j’ai envie de m’investir en elle, de donner de moi-même. J’ai envie de mettre à profit mon énergie à revendre pour défendre les dossiers qui le nécessiteront. C’est une mission importante et un vrai challenge que de succéder à Pierre Lestas », déclare le nouveau président. Actuellement PDG du groupe familial Maulin.ski, qui opère en Savoie dans les Sybelles (Le Corbier, Saint-Jean et Saint-Sorlin-d’Arves) et dans le Dévoluy (Hautes-Alpes), Alexandre Maulin possède une expérience complète en station. Pisteur-secouriste, puis monteur, il a ensuite occupé les fonctions de directeur opérationnel de la Satvac1 et de la Samso2 pour le groupe Maulin Montagne Participations, avant d’en prendre la direction générale. Les objectifs de cette nouvelle page de DSF sont d’asseoir un modèle économique stable pour tous les exploitants, d’œuvrer pour un rééquilibrage de la dérive réglementaire et d’agir davantage sur le renouvellement de la clientèle, enjeux décisifs pour l’économie de la montagne, comme le confirme bilan de la saison d’hiver 2017-18, marqué par un rebond de la fréquentation qui n’efface pas la maturité du marché français.

Lire également : La fréquentation des stations de ski a rebondi l’an dernier