Pour la deuxième année consécutive, la France devance les autres pays et reste la première destination mondiale de sports d’hiver.

Avec 57,9 millions de journées skieurs vendues, les domaines skiables français conservent en 2013 leur place de première destination mondiale du ski. Viennent ensuite les Etats-Unis, avec 56,9 millions et l’Autriche, avec 54,2 millions. La météo, particulièrement favorable, explique essentiellement cet engouement pour les cimes français, sur lesquels toutes les stations de ski étaient ouvertes, à toutes les altitudes, entre février et mars. Domaine Skiables de France (DSF) se félicite également « des efforts de commercialisation et de promotion auprès de la clientèle française (70%) et étrangère », qui contribuent également à ce résultat. Une succession homogène des clients étrangers et français a également évité l’engorgement et contribue à ce bon résultat.

Le calendrier scolaire toujours dans le collimateur

La France ne doit toutefois pas s’endormir sur ses lauriers et doit continuer ses efforts de services et d’accueil. En effet, les Etats-Unis, challengeur de la France depuis l’année dernière, sont en progression et on su profiter de l’absence de fin de saison française. DSF rappelle toutefois que si la fréquentation des stations de ski croit de 1%  par an en moyenne depuis deux ans, la modification des périodes scolaires reste un frein à la croissance. Ils estiment que la fréquentation des pistes pendant les vacances de printemps ne représente plus que 2% de la fréquentation annuelle, contre 8% en 2010.

L’actuelle directrice de la division clients chez l’équipementier automobile Faurecia, Agnès Pannier-Runacher, en charge des relations commerciales et de la R&D, prendra le poste de directrice générale déléguée de la Compagnie des Alpes à partir du 28 janvier 2013. Enarque, diplômée d’HEC, elle a commencé sa carrière comme inspectrice des finances au ministère de l’économie avant d’occuper plusieurs poste de direction économique et financière à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et à la Caisse des Dépôts. Elle remplacera Franck Silvent, qui quittera son poste au 1er janvier 2013, pour rejoindre le comité de direction du groupe Caisse des Dépôts.

Résultats en demi-teinte

Cette nomination a été annoncée la veille de la publication de l’exercice 2011/2012, clos le 30 septembre, de l’exploitant de remontées mécaniques et de parcs de loisirs. Son résultat net part du groupe est de 27,4 millions d’euros, en baisse de 9,8%. A périmètre comparable, il progresse toutefois de 4,5%. Le chiffre d’affaires des domaines skiables du groupe s’élève à 379,4 M€ (sur un CA total de 678M€). Le groupe explique, dans un communiqué, que les efforts de maîtrise des charges et sa rentabilité ont été impactés par la fermeture de son parc Bioscope et de la contreperformance du Dolfinarium. Il note cependant une quasi stabilité du résultat opérationnel des domaines skiables (64M€ contre 65,9M€ pour l’exercice précédent). Pour le chiffre d’affaires du 1er trimestre de l’exercice 2012/2013 (publié en janvier prochain), le groupe se dit confiant. Le calendrier 2012/2013, positionnant Noël et Jour de l’an un mardi, a favorisé le taux de réservation.