Patrick Kanner accompagné de Virgile Caillet (FIFAS), Pierre Gogin (FPS) et Antoine Furno (Endurance Shop) à la découverte des entreprises innovantes.

Patrick Kanner accompagné de Virgile Caillet (FIFAS), Pierre Gogin (FPS) et Antoine Furno (Endurance Shop) à la découverte des entreprises innovantes.

En marge du lancement officiel de l’Observatoire de l’économie du sport, qui a eu lieu jeudi 9 juin dernier au ministère de l’Economie et des finances, de nombreuses start-up du sport venaient présenter leurs produits et concepts innovants aux officiels et professionnels du secteur  sport.

Un large panorama de la créativité du secteur, réparti sur huit univers de pratique (services, cycle, running, équitation, outdoor, sports nautiques, sports d’hiver, terrains de sport) et représenté par une trentaine d’entreprises de toutes tailles. Filière Sport présente les inventions et projets des plus futuristes et des moins connues d’entre elles:

Démonstration Egull lors de l'exposition des Entreprises innovantes du sport au Ministère de l'Economie et des Finances

Démonstration Egull lors de l’exposition des Entreprises innovantes du sport au Ministère de l’Economie et des Finances

EGull est une application mobile gratuite, destinée à la fois aux golfeurs et aux parcours de golf.
Pour les parcours de golf, l’objectif est simple: “tuer le jeu lent”. L’application qui seEgull base sur la géolocalisation des golfeurs, permet aux exploitants de parcours de détecter les “joueurs lents” qui ralentissent le bon déroulé des parties. Les joueurs lents recevront alors une notification sur leur téléphone.

Pour les golfeurs, l’application se substitue à la carte de score et donne les statistiques des différents coups si elle est reliée à une montre connectée Android.  Les joueurs auront également la possibilité de partager ces contenus entre eux.

EGull est pour l’instant déployée dans 5 des 550 golfs français via une licence de 2400 €/an achetée par le golf. L’ambition de la start-up, membre de la première promotion du Tremplin, est d’équiper 50% des golfs français d’ici 1 an.