La marque italienne d’articles de sports outdoor La Sportiva célèbre son 90ème anniversaire lors d’un événement ouvert au public à Trento en Italie. Créé en 1928 par le cordonnier Narciso Delladio de Tesero (Val di Fiemme, Trentino), le petit atelier appelé « La Calzoleria Sportiva » a grandi pour devenir une marque mondialement connue dans le secteur de l’escalade, du ski, l’alpinisme, du trail et de la haute montagne, surtout grâce à une production de chaussures et de vêtements techniques conçus et développés dans les montagnes du Trentin. (suite…)

Le grimpeur Stefan Glowacs, fondateur de Red Chili.

Le célèbre grimpeur Stefan Glowacz, créateur des chaussons Red Chili, a confirmé sur le salon Ispo la reprise de sa marque par le fabricant de matériel de montagne Edelrid. Les deux ténors allemands joignent donc leurs forces pour se développer plus fortement à l’international.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le groupe Arkose entre au capital de l’équipementier Snap Climbing, en tant qu’actionnaire majoritaire, et devrait ouvrir 7 “blockparks” en 2018. 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Logo La SportivaLa Sportiva France, distributeur exclusif depuis plus de trente ans de la marque italienne La Sportiva en France, a été rachetée par la maison-mère La Sportiva SpA.

La famille Ventrillard a en effet vendu ses parts (70%) de La Sportiva France à La Sportiva SpA qui en détenait déjà 30%. Christian Ventrillard, fondateur et dirigeant historique de La Sportiva France, a officiellement transmis en date du 10 octobre 2016 les fonctions de gérant à Lorenzo Delladio, CEO et Président de La Sportiva SpA. C’est Christian Ventrillard lui-même qui a proposé ce rachat à ses collaborateurs et amis italiens. Il prend désormais sa retraite à l’âge respectable de 76 ans…

Une expansion par étapes


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Go Sport logoLa chaîne de magasins d’articles de sport Go Sport a ouvert samedi 1er octobre un corner Expé, enseigne spécialiste des sports de montagne et de verticalité, au sein du magasin de Grenoble Comboire.

Avec ce partenariat,


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Jeux Olympiques Tokyo 2020Le Comité international olympique (CIO) a confirmé lors de sa session du 3 août 2016 à Rio, l’ajout du baseball/softball, du karaté, du skateboard, de l’escalade sportive et du surf au programme des JO de Tokyo.

Un bail olympique à durée déterminée

Cette décision, qui suit la recommandation de la commission exécutive émise début juin dernier, est pour le programme olympique “la plus grande évolution de toute son histoire“, souligne le CIO. Le comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020 a proposé l’ajout de ces cinq sports en application d’une nouvelle flexibilité offerte par l’Agenda olympique 2020, qui permet à chaque ville-hôte de proposer de nouvelles disciplines pour son édition. Ces nouveaux sports bénéficient donc d’un “bail olympique” à durée déterminée : les villes-hôte suivantes n’auront pas d’obligation de les adopter. Leur ajout est donc une opportunité à saisir pour les dirigeants des cinq sports ajoutés au programme de Tokyo 2020… “Tous populaires au Japon comme au niveau international“, selon Yoshiro Mori, président du comité d’organisation, ils ont été évalués par le CIO en tenant compte des répercussions en termes de parité entre les sexes, d’attrait pour les jeunes et de valeur en termes d’héritage pour les Jeux de Tokyo.

18 nouvelles épreuves

L’admission de ces cinq sports supplémentaires ajoutera 18 nouvelles épreuves aux Jeux de Tokyo et 474 nouveaux athlètes, avec autant de filles que de garçons, sauf pour le softball/baseball du fait que les équipes de ce sport comptent 15 joueuses contre 24 joueurs en baseball. L’objectif est de rendre le programme olympique plus innovant, plus souple et plus attrayant pour les jeunes. “Aujourd’hui, on ne peut plus attendre que les jeunes viennent naturellement à nous, explique dans un communiqué Thomas Bach, président du CIO. Nous devons aller à leur rencontre“. Ainsi, les épreuves de skateboard et d’escalade se dérouleront dans des installations provisoires sises en milieu urbain. A noter, enfin, que l’intégration des nouveaux sports n’aura pas d’effet sur le quotas d’athlètes et d’épreuves prévues pour les 28 autres sports au programme.

GROUPE VOLX - LUXOVRécompensée l’année dernière par un French Outdoor Award, l’entreprise française Luxov (système connecté de déploiement de prises d’escalades intelligentes) devient partenaire de la Fédération internationale d’escalade pour les 5 années à venir. L’objectif sera de fournir aux athlètes et aux spectateurs des fonctionnalités inédites en matière d’esthétique (prises lumineuses), d’interactivité et de suivi des performances.

L’entreprise a été présélectionnée pour participer à trois épreuves du circuit international du championnat du monde d’escalade, à Innsbruck, Munich et Paris. Elle aura  pour mission d’illuminer les prises et d’éditer les résultats des grimpeurs afin de les comparer aux résultats officiels. Si tout se passe bien, ces fonctionnalités seront progressivement améliorées et étendues. Outre l’aspect technique, Luxov permettra d’améliorer l’esthétique et la télégénie de ce sport mineur. Les prises aux murs seront connectées au bracelet RFID du grimpeur et changeront de couleurs en temps réel en fonction des différents événements programmés ou pouvant survenir durant les épreuves. Cet interactivité entre le sportif et son environnement a pour but de favoriser la compréhension de la compétition pour les spectateurs et téléspectateurs.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Black Diamond EquipmentBlack Diamond, marque américaine basée à Salt Lake City spécialisée dans la fabrication de matériel et de vêtements d’escalade, de ski et de sports de montagne annonce le transfert de son siège européen de Bâle (Suisse) à Innsbruck en Autriche. Ce transfert s’accompagne également de changements organisationnels dans le cadre d’une restructuration globale visant à accroitre la présence de la marque en Europe.

– Tim Bantle qui a dirigé les départements produits, ventes et marketing pour l’entreprise au siège mondial à Salt Lake City devient directeur Europe
– Craig Foster, actuellement directeur MIS chez Black Diamond Europe, a été nommé Directeur des Opérations et de l’Informatique pour l’Europe
– Georg Hoffberger, ancien de PIEPS, rejoint Black Diamond comme Directeur des Finances Europe
– Enfin, Stephan Hagenbusch a été nommé Directeur des Comptes Stratégiques et Marketing Europe. Il sera chargé de mettre en place un canal de distribution et un modèle de gestion des ventes concentré en Europe.

Le transfert de son siège européen de Bâle à Innsbruck, qui sera opérationnel en mai 2016, doit permettre à la marque de se rapprocher de ses marchés cibles et d’évoluer dans un “écosystème croissant pour les sports de montagne et les sociétés liées aux sports”. Pour son nouveau siège la marque recrute d’ailleurs activement pour les départements des ventes, du marketing, du service clientèle, des opérations et de la finance.

Tous ces changements s’inscrivent dans une stratégie de développement axée sur l’Europe. “L’Europe est le premier marché d’opportunité pour notre marque. Accroitre notre présence et augmenter nos parts de marché dans les activités clefs seront les principaux objectifs pour Black Diamond Equipment dans les saisons à venir », commente Tim Bantle.

Le grimpeur Doug Heinrich, collaborateur de longue date de la marque de matériel d’escalade, ski et sports de montagne qui était récemment vice-président de la branche Equipement, est promu directeur général adjoint des produits. Il sera épaulé par une équipe pluridisciplinaire où l’alpiniste Bill Belcourt est chargé de la direction du pôle R&D Equipement et Textile et Kasey Jarvis, ex-General Motors passé par le laboratoire d’innovations de Nike, prend la direction de la conception pour l’équipement et le textile.

Production relocalisée à Salt Lake City

En Europe, le directeur Produits Thomas Hodel travaillera également sur les deux catégories, en étroite collaboration avec l’équipe américaine. “Nous ajustons l’organisation pour créer une synergie sur l’ensemble du matériel”, explique Tim Bantle, directeur général de Black Diamond Equipement. Dans le prolongement de cette organisation, la marque américaine achèvera l’été prochain le rapatriement en cours de sa production à proximité de son siège de Salt Lake City, afin de “stimuler davantage” l’innovation produit.

Adidas devient pour trois ans le nouveau partenaire officiel de la Fédération française de la Montagne et de l’Escalade (FFME) et fournisseur officiel de l’équipe de France d’escalade.

La marque aux trois bandes s’est engagée à équiper l’ensemble des équipes de France d’escalade valides et handisport, soit 160 athlètes. « Les Mondiaux d’escalade organisés à Bercy et les bons résultats des grimpeurs français ont fini de convaincre adidas de s’engager durablement avec l’escalade française », indique Axel Burkhardt, responsable marketing monde d’Adidas, en charge des sports olympiques et de l’outdoor, dans un communiqué. « La venue d’adidas est un gage de plus dans le développement de notre sport et de notre fédération », complète Pierre You, Président de la FFME.