Franz-Julen

Avec l’acquisition de The Athlete’s Foot, Intersport International fait un double pari : celui de l’implantation aux Etats-Unis, toujours difficile pour les chaînes européennes, et celui de la diversification des formats. Franz Julen, explique pourquoi le groupement a franchi ce grand pas en avant. Une interview issue du Grand Entretien du magazine Filière Sport n°3.

Quelles sont les raisons qui ont conduit Intersport International Corp. (IIC) à acquérir The Athlete’s Foot ?

IIC a adopté en 2000 une stratégie d’expansion visant à faire d’Intersport une enseigne globale. A l’époque, nous n’étions présents qu’en Europe de l’Ouest et au Canada. Le premier mouvement a été fait en direction de l’Europe de l’Est, où nous comptons aujourd’hui près de 400 magasins. La deuxième direction est celle du Moyen-Orient, où nous sommes présents dans 4 pays avec 16 magasins. Et enfin, notre développement s’amorce en Asie-Pacifique. En ce qui concerne les Etats-Unis, nous avions alors établi qu’une stratégie d’ouvertures de magasins les uns après les autres ne pouvait réussir, comptetenu de l’étendue et de la vive concurrence de ce marché. Et nous avions décidé d’attendre qu’une opportunité d’entrée massive se présente. Aussi, lorsque, fin juin dernier, le dossier The Athlete’s Foot s’est présenté, nous avons été immédiatement intéressés.

En quoi l’acquisition de The Athlete’s Foot est-elle intéressante pour IIC ? (suite…)