Dans un contexte de reprise progressive de l’économie, les français ont plébiscité les magasins de sport durant un été ensoleillé et une rentrée chargée en grands évènements sportifs. Avec une hausse de chiffre d’affaires de 6,7% à comparable, le troisième trimestre consolide les bons résultats constatés depuis le début de l’année en magasins.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Coupe du Monde 2014 Match pour la 3e place France-Lituanie/Crédit Bellanger/IS/FFBB

Une médaille de bronze en Coupe du Monde après un victoire historique contre l’Espagne en quart de finale, l’attribution de l’organisation de la phase finale de l’Eurobasket 2015, rarement une semaine aura été aussi belle pour le basket français. Ces succès nourrissent le dynamisme d’un marché français du basket en plein renouveau, porté par les résultats de l’équipe de France et par l’augmentation du nombre de pratiquants.

La hausse de la pratique licenciée, un effet « Tony Parker » ?

Avec 536 000 licenciés en 2013, le basketball s’affirme comme le dauphin du football dans le champ des sports collectifs. Après une période difficile à la fin des années 90 (retraite de Michael Jordan, perte de visibilité médiatique, manque de capitalisation sur la médaille d’argent à Sydney), le basket a repris sa marche en avant au milieu des années 2000, avec une croissance des licenciés de 26% depuis 2003. Elle correspond peu ou prou à l’émergence de Tony Parker, dont l’aura médiatique et les performances sportives ont porté la pratique du basket en France ces dernières années. Celle-ci ne se limite d’ailleurs pas au cadre fédéral : on estime à 1,8 million le nombre total de joueurs réguliers (source : Observatoire du Sport FPS-Ipsos-2012). La facilité d’accès aux terrains outdoor (43 000 sur l’ensemble du territoire) et l’accessibilité des équipements (panier individuel) sont les ressorts de cette pratique hors cadre.

 Un marché en pleine croissance porté par la chaussure

Selon les estimations de NPD, le marché du basket en France s’élève à


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

En raison de la crise politique en Ukraine, initialement désignée pour organiser le championnat d’Europe de basketball, la FIBA Europe a décidé de lui retirer l’organisation du tournoi et a désigné comme pays co-organisateurs la France, la Croatie, l’Allemagne et la Lettonie. Deux sites ont été retenus pour la France : Montpellier Arena, qui accueillera le premier tour, tandis que l’Arena du Stade Pierre Mauroy, à Villeneuve d’Ascq, près de Lille, abritera le tour final. La compétition se déroulera en septembre 2015.