Selon les Moniteurs cyclistes de France (MCF), le Fat bike confirme sa percée. De décembre 2016 à fin mars 2017, 113 moniteurs ont déclaré encadrer cette nouvelle activité. Ce qui représente 15% du nombre total de moniteurs, soit une progression de 5% par rapport à l’année dernière.

Le Fat bike à assistance électrique décolle lui-aussi. Plus de la moitié des moniteurs-guides interrogés en proposent à leur catalogue contre moins d’un tiers l’an passé. Toutefois, si la randonnée et la randonnée nocturne en VAE restent les options les plus prisées, ce sport n’a pas encore dévoilé toutes ses possibilités. Concernant sle chiffre d’affaires, le Fat bike demeure une activité complémentaire pour une majorité des moniteurs-guides. Pour les structures les plus actives la part de chiffre représentée par cette activité peut dépasser les 10000 €. Encore trop peu pour qu’ils puissent en faire leur domaine de prédilection.