Romain Barras, directeur sportif d’Adidas Runners Paris – Le Club

La marque aux trois bandes donne une nouvelle dimension à sa stratégie de marketing participatif en lançant le premier club créé par un équipementier affilié à la Fédération française d’athlétisme (FFA). Adidas Runners Paris – Le Club (c’est son nom) fera émerger les talents issus de sa communauté de coureurs parisiens, avec pour ambition d’en intégrer un en équipe de France à terme.

Pour atteindre cet objectif, Adidas a sélectionné 17 athlètes issus de la communauté Adidas Runners Paris, qui deviendront les représentants du Club aux cours des différentes compétitions auxquels ils participeront. Ces derniers s’acquitteront d’une cotisation de 250€ par an, couvrant la licence FFA, deux entraînements par semaine, une dotation en équipements d’une valeur de 150€ et des dossards pour plusieurs courses françaises et européennes.

A LIRE SUR LE MEME THEME : “Les marques revisitent l’événementiel”

Coaching professionnel à l’Insep


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Asics et FFALa Fédération française d’athlétisme (FFA) et son équipementier officiel, la marque japonaise Asics, annoncent le renouvellement de leur partenariat jusqu’en 2021.

Si ce partenariat concerne en premier lieu l’équipe de France d’athlétisme, qui sera donc habillée par Asics aux jeux olympiques de Tokyo en 2020 et jusqu’aux championnats du monde d’athlétisme en 2021, il concerne aussi l’accompagnement des amateurs.

« Asics nous accompagne dans notre stratégie de développement de la pratique, tant dans le domaine de la course hors stade que pour l’athlé santé » précise Bernard Amsalem, président de la FFA.
Ce partenariat doit aider la fédération française d’athlétisme à atteindre la barre des 400 000 licenciés, objectif de leur programme de développement.
Les deux partnenaires seront présents à l’Ekiden de Paris, dont la troisième édition doit se dérouler le 1er novembre 2015. Cette course en relais est un des axes prioritaires de la politique de développement des courses hors stades de la FFA, qui est expliquée par Bernard Amsalem dans le grand entretien du numéro 28 de Filière Sport.