image001La coopérative de détaillants annonce qu’elle a décidé de réduire la part du sponsoring sportif dans ses investissements marketing.

Cette décision s’applique en particulier au partenariat historique avec l’équipe de France de football, précise Sport 2000 dans un communiqué. Malgré toutes les satisfactions qu’il a toujours suscité au sein de la coopérative, Sport 2000 et la Fédération Française de Football ont convenu, après concertation, de suspendre dès à présent ce contrat“. `

Nouveau plan triennal

Contrairement aux apparences, cette décision ne résulte pas d’une nouvelle crise au sein de la coopérative. “Même si nous continuons à en assumer le coût financier, l’épisode des succursales est à présent derrière nous, explique Yannick Morat, président de Sport 2000, cité dans le communiqué. Forte de la mobilisation de son réseau et de la confiance du fonds d’investissement Activa Capital, son actionnaire financier, Sport 2000 se concentre à présent sur la mise en oeuvre de son nouveau plan triennal, qui amènera la coopérative à redevenir propriétaire à 100 % de son capital, à l’horizon 2016 “

“Des bons résultats financiers en 2012”

Le désengagement du sponsoring sportif est une conséquence de la mise en oeuvre de ce “nouveau plan triennal de reconquête” récemment adopté par la coopérative. Ce plan,  baptisé Cap 2016, fixe trois priorités : l’amélioration de la profitabilité des points de vente, la mise en oeuvre d’un nouveau plan marketing centré sur le consommateur et l’accélération du développement du groupement (lire Filière Sport mensuel n°3). Sans donner de détails, la coopérative indique ainsi qu’elle affiche “de très bons résultats financiers en 2012 et valide son modèle économique“. Le chiffre d’affaires, lui, est “en légère croissance”, à 560 millions d’euros TTC, avec 553 magasins dont 230 en plaine. Le groupement a ouvert 25 nouveaux points de vente en 2012.