La France accueillera les championnats du monde de ski alpin 2023. Les deux stations hôtes seront Courchevel et Méribel. La fédération internationale de ski a annoncé l’heureuse nouvelle lors d’un congrès international se tenant à Costa Navarino en Grèce. La candidature française a été préférée à celle de l’Autriche et la station de Saalbach Hinterglemm. (suite…)

Porté par les (très) bons résultats de ses équipes de France et de ses leaders Martin Fourcade et Marie Dorin-Habert, le biathlon connait une forte augmentation de son nombre de licenciés. Filière Sport a enquêté sur cette pratique encore confidentielle mais en pleine croissance.

Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Les équipementiers selectionnent le plus souvent leurs athlètes dès leur plus jeune âge afin de tisser une relation de confiance. Devenus champions, ces derniers deviennent les premiers testeurs de produits. Comme ambassadeurs, ils doivent cependant composer avec les règles drastiques imposées par la FFS.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Alors que les hommes (géant-slalom) ont quitté Val d’Isère, les filles, emmenées par Lindsey Vonn, y arrivent pour le super combiné et la descente. Pour le petit cercle de stations qui les organisent, les compétitions internationales de ski sont un moyen de doper leur notoriété. Filière Sport a enquêté sur les coulisses des épreuves de coupe du monde de ski en France.

Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :


SKISET ET FFSSkiset annonçait le 30 septembre dernier
 son entrée au sein du club des supporters des équipes de France de ski et de snowboard. 

Après avoir présenté ses équipes de France pour la saison 2015-2016 à Paris le 05 octobre dernier, la Fédération Française de Ski (FFS) continue de préparer la saison qui arrive à grand pas. Michel Vion, président de la FFS a officialisé le lancement du « Club des Supporters des Équipes de France de ski et de snowboard » basé sur le dispositif du mécénat sportif. Ce club qui rassemblera des entreprises et des particuliers doit aider la FFS à maintenir un niveau de performance comparable à celui de la saison précédente et garantir aux Équipes de France des conditions d’entraînement et de préparation compatibles avec leurs ambitions.

C’est par la voix de son directeur général Philippe Koiransky qui se dit “fier de s’associer aux succès des équipes de France de ski et de snowboard”, que le réseau Skiset, composé de 350 adhérents et présidé par Annie Famose qui a partagé avec Filière Sport son expérience et sa vision de l’entreprenariat et du marché du ski, apportera donc son soutien financier à la FFS pour la saison 2015-2016.

L'équipe de France masculine de ski alpin lors de la présentation officielle des équipe de France le 5 octobre à Paris

L’équipe de France masculine de ski alpin lors de la présentation officielle des équipe de France le 5 octobre à Paris

Photo 09-03-2015 09 28 33Invité à un petit déjeuner organisé par la FIFAS au salon Sport-Achat, Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux Sports, a annoncé que le projet de créer une “filière de l’économie du sport” ainsi que celui d’Observatoire du Sport sera officiellement lancé par le gouvernement le 24 avril prochain.

La filière économique sera chargée de faire des propositions dans trois domaines : les équipements sportifs de proximité, les grands équipements structurants, pour lesquels, la France est, selon Thierry Braillard, “au niveau de la Lettonie” et les événements sportifs et services associés. L’Observatoire de l’économie du sport vise à créer des bases statistiques afin de “permettre aux acteurs publics et privés de données fiables sur le secteur“.

Au cours des échanges qui ont suivi son introduction, le secrétaire d’Etat aux Sports a par ailleurs rappelé la volonté du gouvernement d’impliquer plus les entreprises dans le soutien au sport de haut niveau. Un club de 60 entreprises vient ainsi d’être constituer pour soutenir les “médaillables” aux Jeux Olympiques de Rio dans leur préparation sportive et dans celle de leur après-carrière. Quelque 150 athlètes sont déjà concernés. De même, le ministère souhaite que les collectivités locales et entreprises de la montagne complètent l’Etat (qui subventionne à hauteur de 4 millions d’euros la Fédération française de ski) dans le soutien aux sportifs de haut niveau dans les disciplines des sports d’hiver.