La Mutuelle des Sportifs devient le partenaire officiel de la Fédération française d’athlétisme (FFA) jusqu’en 2021.

En devenant l’assureur officiel de la FFA, la Mutuelle des Sportifs devient également partenaire du programme Athlé Santé Loisir et sera ainsi présente sur les événements à destinations du grand public et visant à promouvoir le sport santé sur l’ensemble du territoire.

Ce partenariat découle d’une volonté commune des deux parties d’accroître la promotion de l’athlétisme santé loisir dans le cadre du développement de nouvelles pratiques, initié il y a dix ans par la FFA. Cette initiative permet de répondre aux préoccupations des français quant au bien-être, la santé et les loisirs avec des pratiques comme la marche nordique, l’accompagnement running et autres, qui séduisent un public de plus en plus large.

Dans le cadre de cette collaboration avec les coachs athlé santé, la FFA et la Mutuelle des Sportifs se mobilisent en faveur de la mise en avant de la prise en charge par le sport des publics fragiles à travers le dispositif “sport sur ordonnance“, qui est à l’heure actuelle un vrai sujet de société.

Capture d’écran 2016-04-13 à 11.42.02Comme l’annonçait son président Bernard Amsalem, lors d’un entretien à Filière Sport en avril 2015, la FFA veut sa part du marché du running et de l’engouement que connait la course hors stade. C’est dans cette optique que la fédération vient d’annoncer son association avec le groupe de presse Move Publishing propriétaire des médias Jogging International, Le Cycle et Golf Magazine.

L’objectif de ce nouveau partenariat est simple annonce la fédération “assurer pleinement la mission de service public en proposant à tous les publics de la course à pied, une offre d’épreuves responsables, innovantes et au service des pratiquants”. Dans la continuité de l’organisation de l’Ekiden (marathon en relai), du Sommet de la course à pied (rendez-vous BtoB des acteurs du marché de la course à pied) et de l’application “J’aime Courir”, la FFA souhaite donc proposer une offre diversifiée sur le marché du running alliant l’organisation de courses en partenariat avec le groupe Move Publishing mais également l’accompagnement des participants via des conseils santé, des plans d’entraînement et un accompagnement pour l’alimentation.

5m32T5zmAprès une belle année 2014 avec 284 377 licences enregistrées, la Fédération française d’athlétisme (FFA) a battu son record historique, à 295 000 licenciés (bilan au 16 mars 2016), dont 53 % de femmes. Une progression de 3,7 % qui doit beaucoup au plan de développement démarré courant 2013.

Nous dépasserons en fin d’année la barre symbolique des 300 000 licenciés. Globalement, toutes les catégories progressent, ce qui est très satisfaisant et montre que l’ensemble du paysage athlétique évolue ” a déclaré Bernard Amsalem, président de la FFA.” Cette progression est la preuve que toutes les réformes mises en place, aussi bien au niveau des jeunes, de l’athlé santé, du running que du haut niveau, portent leurs fruits ” a-t-il poursuivi.

C’est la pratique “athlé running” qui a connu la plus forte progression de licenciés, avec + 13,5 % l’année dernière, tandis que l’athlétisme “découverte” (+ 7,5 %) et “santé” (+6,9 %) sont également en forte croissance. Au total, entre 150 et 200 inscriptions par jour, arrivent sur le bureau de la fédération. Cette adaptation au marché et aux problématiques sociétales du pays, bien que tardive (la France compte plus de 8 millions de runners), porte ses fruits. Pour fin 2017, la FFA espère même dépasser la barre des 400 000 licenciés. Une stratégie plus poussée sur le running est actuellement en préparation.