Le rebond du marché des sports nautiques aux Etats-Unis encourage les industriels français à un relatif optimisme. L’exercice 2012-2013 pourrait marquer un point bas au niveau mondial et en France, où les ventes ont plongé l’an dernier, espère la Fédération des Industries Nautiques.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :