Le salon SportsGear Sourcing Days réunira les 6 et 7 décembre 2016, à Annecy-le-Vieux (74), une trentaine d’exposants du secteur des matériaux, textiles et accessoires pour les vêtements de sport et professionnels et la chaussure.

Parmi les exposants, une forte délégation de coréens très spécialisés comme One Chang (fins deniers pour les doudounes), Sealon (bandes d’étanchéité), ou Daejin (microfibres). Les Européens seront aussi là, avec des exposants fidèles (Seripress, Nilit, Chamatex, Sympatex), mais aussi de nouveaux venus comme l’anglais Pittards, spécialiste du cuir, les français Cobratex et Filatures du Parc ou l’Italien Vagotex. Les conférences permettront également de découvrir les derniers développements, avec un programme centré sur les innovations et le footwear le premier jour, la laine et le développement durable le second jour.

ASICS - GEL FIREBLAST

Asics ne veut décidément pas être cantonnée à une image trop typée « running ». La marque japonaise élargit ses gammes de chaussures pour le fitness, certains sports en extérieur comme le rugby et les sports en salle. Lors des inscriptions au marathon de Paris 2013, 44% des joueurs ont déclaré courir avec des chaussures Asics. Un chiffre qui conforte la marque japonaise comme spécialiste de la course à pied. Elle ne veut toutefois pas laisser le champ libre à ses concurrentes pour les autres disciplines, à l’exception du football. « Il est très difficile de vouloir lutter contre la puissance marketing de Nike et Adidas dans le foot », explique David Pochot, responsable technique chez Asics.

Pour sa collection hiver 2013, la marque japonaise a privilégié le handball et sort la Gel Fireblast, une chaussure haut de gamme pour les joueurs ailiers. La cible : le joueur athlétique, à la recherche de légèreté, grâce à une tige enveloppée plus souple (en combinant du Mesh et du TPU), et de flexibilité, facilitant les déplacements rapides et agressifs. Les changements de directions rapides, parmi les actions principales du handballeur, sont également facilités par des encoches dans le sens de la flexion de la semelle. Autre innovation, le gel, à l’avant et au niveau des talons, réduit la force de l’impact sur les articulations.

Prix public conseillé : 140 euros

 

 

A partir de 2014, le fabricant de semelles en caoutchouc Vibram ne proposera plus qu’une collection par an de ses chaussures à orteils, « FiveFingers ».

Dates de sortie des collections parfois aléatoires, choix de modèles trop larges, difficile de créer un rendez-vous avec la marque et de faire passer un message clair auprès des détaillants. « Avec deux collections par an, le trop grand nombre de références ne laissait pas suffisamment  de temps aux détaillants d’en faire la promotion et d’écouler les stocks »,  explique Benoit Grangier, de chez Chronofocus, distributeur de la Vibram FiveFingers en France. Et la sortie retardée de la collection été 2013, actuellement proposée aux détaillants, ne fait qu’illustrer le choix stratégique de la marque italienne.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :