La marque d’articles de sports de nature, filiale du groupe portugais Sonae, sera présente au salon Asap d’Annecy, les 15 et 16 janvier 2018, sur le stand de son nouveau distributeur, Wood Agency.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Premières neiges 2017-18, à Tignes

L’Observatoire national des stations de montagne ANMSM – Atout France a dévoilé, à l’occasion de l’opération Saint Germain des Neiges, les premières tendances touristiques pour la saison d’hiver 2017-2018. 
(suite…)

Situé Porte de Châtillon, à Paris, le magasin Decathlon renforce la présence de l’enseigne dans le sud de la capitale et de sa proche banlieue. Un quinzième point de vente vient donc faire son apparition à Paris et sa petite couronne.

Ouvert aujourd’hui, 14 juin 2017, ce nouveau magasin possède une surface de 3500 m2, un univers de 65 sports, et pas de moins de 45 collaborateurs au sein de Décathlon.

Le magasin, qui présente l’offre complète de Decathlon, est située sur une zone de forte activité sportive, puisque près de 50 000 licenciés pratiquent leurs sports à moins de 15 minutes du magasin (14ème arrondissement, Bagneux, Malakoff, Montrouge…). Decathlon compte plus de 300 points de vente en France et plus de 1000 à l’international.

Jacky Rihouet (Intersport)

L’assemblée générale réunissant l’ensemble des sociétaires du réseau coopératif, a réélu Jacky Rihouet PDG d’Intersport France et Belgique pour une durée de six ans, vendredi 2 juin 2017.

PDG depuis juin 2010, Jacky Rihouet a réaffirmé sa détermination à poursuivre l’aventure avec Intersport. « Je suis très honoré de la confiance qui m’est accordée par l’ensemble de la famille Intersport. L’investissement de chacun ces 7 dernières années a permis à notre Groupe de performer avec 700 millions d’euros de chiffre d’affaires additionnel, l’ouverture de 240 000m² de surface de vente et le recrutement de 3 500 collaborateurs. »

Âgé de 57 ans, Jacky Rihouet a toute sa carrière été fidèle à Intersport, et ce depuis 1981 en commençant par travailler dans le magasin de ses parents à Saint-Lô (50), avant de prendre leur succession en 1992. Avançant étape par étape , il avait pris la place de PDG d’Intersport France et Belgique, à la suite de Laurent Boudet.

Jacky Rihouet possède à ce jour 20 magasins,  répartis principalement en Bretagne et en Normandie.

A lire aussi sur la même enseigne : Intersport vise encore plus haut

D’après une récente étude de la société de conseil Deloitte, l’organisation de la coupe du monde de rugby 2023 aurait un impact économique potentiel de 2,4 milliards d’euros pour la France.

Événement majeur du calendrier sportif mondial, la Coupe du monde de rugby fascine des millions de spectateurs tous les quatre ans. L’édition 2019 aura lieu au Japon. La France est candidate à l’organisation de celle de 2023 face à l’Afrique du Sud, à l’Italie et à l’Irlande. Le cabinet Deloitte estime qu’elle attirerait sur le sol français pas moins de 450 000 visiteurs étrangers pour un ou plusieurs matchs (il y en aura 48 au total). Il estime le taux de remplissage des stades à 94% pour un total de plus de 2,3 millions de billets vendus. Les dépenses liées au tourisme et à l’organisation auraient un impact direct total évalué entre 0,9 et 1,1 milliard d’euros. L’événement devrait aussi permettre de créer ou conserver entre 13 000 et 17 000 emplois. Pour connaître le nom de l’organisateur, il faudra encore patienter un petit peu puisque World Rugby annoncera le pays élu le 15 novembre prochain.

Démonstration dans les halls Fitness de l’Ispo Munich 2017

Selon une étude rendue publique par Deloitte et EuropeActive, la France compte 5,46 millions d’adhérents de clubs de fitness. Le marché français est ainsi le troisième en Europe, après l’Allemagne et le Royaume-Uni. Les quelque 4 000 clubs français (8 % du marché européen) totalisent 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Avec une progression de 5 % du nombre d’adhérents en 2016, l’étude confirme que la pratique progresse en France. Ce que le record de fréquentation du la 30ème édition du Salon Body Fitness Paris, qui s’est déroulée du 17 au 19 mars 2017, pressentait déjà. La croissance du nombre d’adhérents des clubs est encouragée par la baisse du prix moyen de l’abonnement, passé de 41,80€ en 2015 à 41€ en 2016, sous l’effet notamment de la progression des salles low-cost. Mais l’étude souligne que les salles premium se développent aussi. Parmi les grands clubs de fitness en France, trois structures se détachent : L’Orange Bleue (368 clubs), Groupe Moving (200 clubs) et Keep Cool (168 clubs).

Les 5 premiers marchés européens du fitness en nombre d’adhérents

Classement Pays Nombre d’adhérents Croissance sur 2016/2016
1 Allemagne 10 080 000 +6.6%
2 Royaume-Uni 9 250 000 +5.1%
3 France 5 460 000 +5.0%
4 Italie 5 250 000 +2.9%
5 Espagne 5 060 000 +2.4%

A la veille du Salon du Running et deux jours avant le 41ème marathon de Paris, l’Union sport & cycle a dévoilé les résultats de sa dernière étude sur le running, réalisée au mois de janvier 2017, menée auprès d’un panel de 5000 personnes, représentatif de la population française et des 40 000 compétiteurs ayant mis un dossard en 2016. Une analyse qui démontre notamment que la pratique augmente au fil des années.

Le nombre de pratiquants a progressé de  6% depuis 2012. La course à pied  sport se classe dans les plus populaires de France avec plus de 13,5 millions de personnes (ayant déclaré avoir pratiqué le running au moins une fois au cours des 12 derniers mois). On compte trois catégories de coureurs : 5 millions pratiquent régulièrement (au moins une fois par semaine), 3,9 millions pratiquent occasionnellement (moins d’une fois par semaine) puis 4,6 millions qui pratiquent le running en complément d’un autre sport.  A l’achat de leurs chaussures, équipement emblématique du running, ils consacrent en moyenne 83€ à l’achat d’une paire de chaussures de running (89€ pour les hommes, 76€ pour les femmes).

Trois tendances

L’étude confirme la féminisation de la pratique, qui atteint désormais presque la parité hommes-femmes, avec 6,8 millions de pratiquantes (contre 4,7 millions en 2012). Autre tendance, 75 % des runners courent avec un objet connecté, tels qu’un smartphone (46%), une montre GPS ou un lecteur mp3. La pratique reste par ailleurs peu encadrée (pas d’adhésion à un club ou une fédération ni d’entraîneur pour 79% des coureurs). Autre tendance, le recherche d’un contact avec la nature, troisième motivation des pratiquants. Le trail, en particulier, a franchi le cap du million d’adeptes.

 

Selon une étude de l’Union Sport & cycle, réalisée en partenariat avec la Fédération Française de Tennis (FFT), sur un échantillon de 4800 individus, représentatif des licenciés de la FFT, 4,4 millions de personnes pratiquent le tennis en France, dont 1 million de licenciés. Le tennis est ainsi le deuxième sport le plus pratiqué en club derrière le football (2,2 millions). La fédération compte quelque 8000 clubs affiliés.

Des licenciés férus de compétition

Selon l’étude, la quasi-totalité des licenciés (93% des répondants) s’entraînent une fois par semaine (20 % chez les non licenciés). Ils sont aussi très fidèles avec leur partenaire de club, avec qui ils sont 82 % à jouer habituellement. Et pour 58% d’entre eux, ce sont des compétiteurs individuels, dont 56% d’adeptes des rencontres par équipes. On constate aussi de fortes connections entre le tennis et d’autres sports : 26% des licenciés pratiquent aussi le running, 20% le ping-pong et 14% le badminton. Le padel devient une activité désirée car 97% des licenciés se disent intéressés par une pratique de ce sport, en complément de la petite balle jaune.

Un marché de 300 M€ par an

Selon les estimations de l’étude, les licenciés de tennis consomment pour 300 millions d’euros par an d’équipements pour pratiquer leur sport favori. Côté matériel, 300 000 raquettes sont vendues chaque année en France. Leur consommation varie peu, avec plus de 65% de personnes qui n’en changent que tous les 3 ans, pour un prix annuel d’environ 135 euros, soit 40% du budget tennis. En revanche, on observe un engouement pour les objets connectés, que 30 % des licenciés envisagent prochainement d’acheter.

Download (PDF, 467KB)

 

 

Avec un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros hors-taxes en 2016, Decathlon, qui a fêté ses quarante ans en 2016, a réalisé une croissance de  12% l’an dernier, égale à celle de 2015. A périmètre comparable, l’augmentation est de 4,4 %.

L’enseigne a ouvert plus de 164 nouveaux points de vente dans le monde en 2016, contre 140 en 2015. Elle s’est implantée dans cinq nouveaux pays : Mexique, Côte d’Ivoire, Singapour, Malaisie, Slovénie. Decathlon est désormais présente dans 28 pays du monde avec 1176 magasins, dont 301 en France, 214 en Chine et 149 en Espagne, qui constituent le top 3 des pays du groupe. Celui-ci a franchi un autre cap cette année avec plus d’un milliard de quantités vendues. Son chiffre d’affaire a presque doublé depuis l’année 2009.

Croissance moins forte en France

La France ne représente plus qu’un tiers du chiffre d’affaires de Decathlon. Avec une hausse 2,2%, la croissance des ventes de l’enseigne dans l’Hexagone « n’a pas été aussi vigoureuse que souhaitée, communique François De Witte, directeur général de Decathlon France. Cela tient –entre autres- à plusieurs facteurs : une météo mauvaise au printemps, saison forte pour la pratique sportive, des mouvements sociaux en juin avec des conséquences sur les déplacements, les attentats qui pèsent aussi sur les achats…Dans ce contexte déclicat, nos équipes ont fourni un travail remarquable au sein de nos 301 magasins avec un sens du service et du conseil que tous les sportifs soulignent. En 2016, nous avons été offensifs sur la baisse des prix de nos articles sans renier sur la qualité, la sécurité tout en innovant en permanence ».

Cap sur la proximité

La chaîne ouvrira au cours du premier semestre 2017 des magasins à Paris, Abbeville, Marseille et Seynod. L’enseigne cherche des relais de croissance en développant de nouveaux formats de proximité : Decathlon City, ciblant la clientèle urbaine avec, notamment, une première ouverture en cours à Paris, rue du Commerce, et Decathlon Essentiel, un concept de points de vente de 1000 m2 recentré sur les marques propres du groupe, qui remplace l’enseigne Koodza et vise principalement les villes moyennes (une ouverture à Saint-André de Cubzac, en Gironde, l’an dernier). Enfin, Decathlon poursuit le développement de ses ventes sur internet, qui ont atteint 4,1 % de son chiffre d’affaires France en 2016 (3,5 % en 2015), en hausse de 9,4 % et attiré 1,7 million de clients.

 

Gregory Allali  a rejoint le groupe Sport alpins distribution (SAD), au poste de directeur vente et marketing France de la marque d’articles d’alpinisme et de sports de nature Mammut

Précédemment directeur des ventes France de Mountain Hardwear (groupe Columbia), il opère ainsi un retour chez SAD, où il a exercé comme représentant de décembre 2003 à septembre 2008.

 

Logo La SportivaLa Sportiva France, distributeur exclusif depuis plus de trente ans de la marque italienne La Sportiva en France, a été rachetée par la maison-mère La Sportiva SpA.

La famille Ventrillard a en effet vendu ses parts (70%) de La Sportiva France à La Sportiva SpA qui en détenait déjà 30%. Christian Ventrillard, fondateur et dirigeant historique de La Sportiva France, a officiellement transmis en date du 10 octobre 2016 les fonctions de gérant à Lorenzo Delladio, CEO et Président de La Sportiva SpA. C’est Christian Ventrillard lui-même qui a proposé ce rachat à ses collaborateurs et amis italiens. Il prend désormais sa retraite à l’âge respectable de 76 ans…

Une expansion par étapes


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

corinne-gensollen-intersportCorinne Gensollen prendra le 3 octobre 2016 le poste de directeur général d’Intersport France et Belgique. Elle succédera dans la fonction à François Neukirch, qui de son côté ouvrira l’été prochain le plus grand magasin Intersport d’Ile-de-France, à Herblay (95).

Corinne Gensollen occupait jusqu’à l’été dernier le poste de directeur des opérations de l’Olympique de Marseille, dont Intersport est le sponsor maillot. Diplômée de l’ISC Paris, elle a débuté chez Procter & Gamble en 1990 et y est restée neuf ans, avant de rejoindre une première fois l’OM de 1999 à 2001 au poste de directeur marketing et commercial, avec pour mission de développer la marque OM. Elle a ensuite dirigé WND Sport, agence de conseil en stratégie et organisations sportives. Elle a réintégré l’OM en 2005, avec pour principales missions la définition et la mise en place de la stratégie marketing et commerciale du club et le développement de la business unit. Chez Intersport, elle pilotera l’ensemble des services opérationnels de la centrale (offre, marketing, communication).

Malgré un net ralentissement de la croissance au deuxième trimestre, le commerce de sport a continue de faire mieux que l’ensemble du commerce de détail spécialisé.

Avec une croissance de


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

okAvec ses 5 courses qui ont 7 500 compétiteurs (dont la moitié d’étrangers), l’Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB) 2016, qui se termine ce week-end, confirme une nouvelle fois que le trail est devenu une discipline à part entière.  La dernière étude running de la Fifas décrypte ce marché en plein essor.

On peut considérer qu’il y a actuellement environ 800 000 pratiquants du trail en France, ce qui représente 10% des runners. Le nombre d’épreuves a lui aussi significativement augmenté puisqu’on en dénombre près de 1 000 en France en 2016 (970 pour être précis), soit une augmentation de 15% par rapport à l’année précédente.

Un panier moyen élevé 

Le panier moyen du “traileur” est de 536 € par an. Ce chiffre relativement élevé s’explique par le prix du matériel et par celui des inscriptions en course. Les chaussures représentent plus d’un tiers du budget (37%) alors que les frais de course prennent un plus d’un quart (28%) de cette somme. En 2015, sur les 8,5 millions de paires de chaussures de running vendues, 1 million étaient des chaussures de trail, soit 11% du marché.

Par ailleurs, le trail reste majoritairement une pratique masculine puisque 74% des pratiquants sont des hommes. On peut également ajouter que c’est une discipline de “maturité” dans le sens où 57% des traileurs ont plus de 35 ans.

L’enseigne The Athlete’s Foot ouvrira mercredi 3 août 2016 son premier magasin français à Porto-Vecchio, en Corse. Rachetée en 2012 par Intersport International Corporation, l’enseigne de sneakers fait ainsi son retour en France. 

Présente dans 27 pays à travers le monde, l’enseigne se déploiera massivement en France dans les mois à venir. Avec une surface de vente moyenne de 170 m², les magasins ouvriront aussi bien dans les centres commerciaux et galeries commerciales qu’en centre-ville. Après Porto-Vecchio, où le magasin est dirigé par Anthony Rossi,
les deux prochaines ouvertures auront lieu à Saint-Denis-de-la-Réunion le 5 août et à Gonfreville L’Orcher (76) le 10 août.

The Athlete’s Foot propose une offre pointue de chaussures de sport et un service premium en magasin à destination de consommateurs en recherche de style et d’originalité. De par son envergure internationale et son partenariat étroit avec les plus grandes marques, l’enseigne expose continuellement les dernières tendances en termes de sneakers. The Athlete’s Foot propose également en magasin une sélection textile et d’accessoires.

 

Les prochains championnats du monde open de ski nautique et du Congrès mondial de l’IWWF se dérouleront en septembre 2017, en France.

FFLe président de la Fédération internationale de ski nautique et wakeboard (IWWF), Kuno Richards, a confirmé la validation de l’organisation, en France, par la Fédération française de ski nautique et wakeboard (FFSNW), de ces prochains championnats du monde.

La procédure d’évaluation des villes candidates se poursuit et la FFSNW annoncera au courant de l’été le site hôte des championnats du monde. Trois villes sont pour le moment encore en course : Choisy-le-Roi (94), la Métropole Aix-Marseille-Provence et Muret (31). La ville où se dérouleront les championnats du monde sera dévoilée le 15 septembre 2016.

salon outdoorDu 13 au 16 juillet prochains, le salon OutDoor Show réunira près de 1 000 exposants et plus de 20 000 visiteurs à Friedrichshafen en Allemagne. Le Camp de Base, opération collective d’accompagnement des entreprises françaises sur le salon, accueillera cette année 16 entreprises sur un total de 400 m². 

L’opération est financée par la Région Auvergne Rhône-Alpes, sous la responsabilité du Cluster Sporaltec et organisée par l’association Outdoor Sports Valley. Sur les 16 entreprises accompagnées, 13 entreprises exposeront au sein de l’espace “Camp de Base France” au cœur du hall B3, tandis que 3 entreprises disposeront d’un stand individuel dans d’autres halls du salon. Cet espace se veut convivial et éco-responsable en proposant des stands éco-conçus avec son partenaire Wood Stock Création.

Parmi les exposants du Camp de Base, sept sont de nouvelles marques, issues des univers du vol libre, de la protection, de la bagagerie ou encore de la randonnée. Enfin, le Cluster Sporaltec récompensera les produits français les plus innovants en remettant les French OutDoor Award sur l’espace du Camp de Base, le jeudi 14 juillet à 11h30. 

Voici la liste des entreprises accompagnées :

ALTITUDE EYEWEAR

AVENTURE VERTICALE

BLUE ICE

CIDI

INSTINCT

PEGUET

PORCHER SPORT

RAIDLIGHT

SUP’AIR

TECHNI SANGLES

TSL OUTDOOR

URIKAN

VOYAGER NUTRITION

WENOVS

WILSA OUTDOOR

ZULUPACK