Tignes, début de saison d’hiver 2017-18

Pour les vacances d’hiver 2018, l’ensemble des stations des massifs français attestent d’une progression importante des réservations. En moyenne, les taux d’occupation prévisionnels sont en hausse de 2 points sur la totalité de la période (82 % cette année contre 80 % en 2017), selon Observatoire National des Stations de Montagne (ANMSM) – Atout France.

Selon la semaine observée, cette évolution peut aller jusqu’à +12 points. Les vacances d’hiver commencent donc sur une tendance optimiste en partie grâce à des conditions d’enneigement bien moins difficiles que la saison passée. Charles Ange Ginésy, président de l’ANMSM, indique que « les tendances de réservation pour les vacances d’hiver confirment les bons résultats du début de saison pour l’ensemble de nos massifs. Cependant, la concurrence internationale qui s’accroît impose que la politique de la montagne française, en particulier sa promotion, doit être une priorité pour le gouvernement et fasse l’objet de décisions et d’actions concrètes ». Si les tendances de fréquentation de la clientèle étrangère en France sont annoncées en progression pour les marchés britanniques, néerlandais et italiens, on observe que la clientèle allemande reste stable voire en recul par rapport à la saison passée. Le taux d’occupation moyen prévisionnel par massif sur la période enregistre par rapport à l’année passée une augmentation de +2 points dans les hébergements des Alpes du Nord et de +1 point dans les Alpes du Sud. Tous les modes d’hébergement enregistrent une augmentation sensible de leurs taux respectifs : +1 point pour les logements de particuliers à particuliers (78 %), +2 points pour les résidences de tourisme (88 %) et les villages-clubs (86 %) et +3 points pour les agences immobilières (84 %).

Même tendance encourageante après les vacances d’hiver

Entre les vacances d’hiver et les vacances de Pâques, la fréquentation semble être également prometteuse. Le taux d’occupation escompté dans les Pyrénées reste stable sur la période (26 % contre 27 % l’an passé). Les Alpes du Nord et les Alpes du Sud profitent de cette embellie en comptabilisant sur leur taux d’occupation moyen respectif +6 points (58 % cette année) et +3 points (40 %). Cette hausse générale se retrouve également dans les résultats des différents types d’hébergements et notamment pour les résidences de tourisme (+8 points) et les logements de particuliers à particuliers (+5 points). Dans une moindre mesure, les clubs et villages de vacances observent une hausse de leur taux d’occupation prévisionnel de 3 points et de 1 point pour les agences immobilières.

Bilan satisfaisant de la période inter-vacances Noël-hiver

Le mois de janvier 2018 a connu d’importantes précipitations (+80 % par rapport à la normale), qui se sont ajoutées à un manteau neigeux déjà conséquent. Le manque d’ensoleillement, le brouillard et le vent ont également influencé la fréquentation des domaines skiables, en particulier lors de la première quinzaine de janvier. Les stations peuvent néanmoins se féliciter d’un bilan positif sur cette première période inter-vacances avec un taux moyen d’occupation des hébergements collectifs et collaboratifs de 61 %, soit enregistrant 1,6 point de plus que l’an passé. La fréquentation a notamment augmenté sur cette période de façon plus significative dans les Pyrénées (+4 points sur le taux d’occupation sur la période) que dans les Alpes du Nord (+1 point). Le taux d’occupation dans les Alpes du Sud est resté stable. Le Syndicat National des Moniteurs de Ski Français atteste également d’une augmentation des cours de ski de 3,6 points par rapport à 2017. A noter : la période inter-vacances Noël-hiver a été plus courte d’une semaine cette année par rapport à l’an dernier.

Point de rencontre de l’industrie internationale du vélo avec 1 400 exposants de 50 pays, le salon Eurobike 2017, à Friedrichshafen (Allemagne), a accueilli 42 590 visiteurs professionnels contre 42 720 en 2016 originaires de plus de 100 pays. Côté grand public, quelque 22 160 fans de cyclisme sont par ailleurs venus pour l’Eurobike Festival Day.

Nouveau concept pour Eurobike 2018

En 2018, la 27 è édition d’Eurobike aura lieu du dimanche 8 juillet au mardi 10 juillet et s’adressera uniquement au public professionnel du fait de ses dates avancées. Les Eurobike Media Days, en tant que journées de test des nouveautés pour tous les fabricants de vélos sportifs complets, auront lieu juste avant du 4 au 6 juillet 2018 dans la région touristique du Serfaus-Fiss-Ladis dans le Tyrol. Le 7 juillet constituera une journée intermédiaire d’échanges individuels avec les groupes-cibles, accompagnée de congrès, d’événements test, de lancements médias et réunions privées.

Photo Mag

Quelques jours après les attentats de Paris, les principales enseignes de sport ont enregistré une baisse de leur fréquentation de 20%, selon les estimations des principales enseignes de sport adhérentes à la FPS.

Si l’an dernier, les températures douces pouvaient expliquer la baisse du chiffre d’affaires des détaillants (-8% en novembre 2014), cette année ce sont malheureusement les attentats du vendredi 13 qui contribuent à freiner le marché du sport. Une baisse du chiffre d’affaires


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Avec 53,9 millions de journées-skieur vendues pendant la saison 2014-2015, la France a accusé une baisse de fréquentation de 2,7% au cours de la dernière saison. Elle reprend cependant la première place mondiale, devant les Etats-Unis.

Les Etats-Unis accusent en effet une baisse 5,2%, à 53,6 millions de journées-skieurs, devant l’Autriche, troisième à 51,8 millions de journées-skieurs, qui progresse de 2%. Le faible enneigement de début de saison explique le tassement de la fréquentation des stations françaises.

Evolution de la fréquentation 2014-2015 par massif par rapport à 2013-2014 et à la moyenne des 4 hivers précédents.

Evolution de la fréquentation 2014-2015 par massif.

La situation par massifs

Dans les Alpes du Nord, la fréquentation est dans la moyenne des quatre hivers précédents. Les Alpes du Sud sont le massif qui a le plus souffert. Le massif vosgien a bénéficié d’un retour à la normale après un hiver 2013-14 difficile. Certaines stations de l’ouest des Pyrénées ont été coupées du monde par des avalanches. Le Massif central et le Jura réalisent une belle saison.

Fréquentation 2014-2015 par tailles de station

Fréquentation 2014-2015 par tailles de station

La situation par tailles de stations

Bien que très touchées en début de saison, les petites stations ont mieux que les autres profité de vacances d’hiver bien enneigées.