Jaime Castillo, jeune coureur de l’équipe Movistar dont Endura est partenaire

Le 20 mars, l’entreprise familiale britannique Pentland Brands Limited a racheté Endura, une marque spécialisée dans les vêtements à destination des cyclistes. L’entreprise conservera son siège à Livingston (Ecosse) et les fondateurs et administrateurs d’Endura, Jim McFarlane et Pamela Barclay, continueront de diriger l’entreprise.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

L’industriel textile Invista, propriétaire de la marque Lycra, a signé un accord définitif avec Shandong Ruyi Investment Holding en vue de la vente d’Apparel & Advanced Textiles, l’une des quatre grandes unités commerciales d’Invista.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le fabricant de textiles techniques est cédé par Prudential aux investisseurs privés Victor Capital Partner et Allstate dans le cadre d’une augmentation de capital.
(suite…)

Jeremy Chardy, athlète Lacoste et Tecnifibre

La marque française Lacoste renforce son positionnement premium en prenant le contrôle de Tecnifibre.
Cette prise de contrôle par le Lacoste Holding, à hauteur de 80% de la société Major Sports  – détentrice de la marque Tecnifibre – sera effective au 1er octobre 2017.
La marque Tecnifibre propose une large gamme de cordages, raquettes et accessoires pour la pratique du tennis, du squash et du padel, ainsi que des balles en partenariat avec Bridgestone. Tecnifibre, qui réalise un chiffre d’affaires annuel d’une vingtaine de millions d’euros,  est présent principalement en France à travers un réseau de distribution spécialisée et développe son activité à l’international notamment en Europe et aux Etats-Unis. Le management actuel devrait rester en place.
« Ce projet ambitieux va permettre de faire jouer des synergies valorisantes pour les deux sociétés : l’accélération du développement à l’international pour Tecnifibre et le développement de produits techniques sous la marque Lacoste » précise Thierry Guibert, président du Groupe Lacoste .
S’appuyant sur ses authentiques racines sportives, Lacoste est représenté aujourd’hui par plus d’une centaine de champions de tennis et de golf de plus de 20 nationalités différentes. Avec une présence sur de nombreux tournois, la marque renforce son patrimoine dans le tennis à travers des événements de renom dans le monde entier tels que Roland Garros, le Miami Open et l’ATP Finals. Tecnifibre est de son côté partenaire de l’ATP jusqu’en 2020.

 


Dans l’optique de poursuivre sa politique d’acquisitions ciblées, l’enseigne d’articles de sport Lepape réalise une levée de fonds de cinq millions d’euros en quasi fonds propres, à l’initiative de la CDC, la FFSA et de 21 investisseurs institutionnels auprès de Tikehau IM. 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Franz-Julen

Avec l’acquisition de The Athlete’s Foot, Intersport International fait un double pari : celui de l’implantation aux Etats-Unis, toujours difficile pour les chaînes européennes, et celui de la diversification des formats. Franz Julen, explique pourquoi le groupement a franchi ce grand pas en avant. Une interview issue du Grand Entretien du magazine Filière Sport n°3.

Quelles sont les raisons qui ont conduit Intersport International Corp. (IIC) à acquérir The Athlete’s Foot ?

IIC a adopté en 2000 une stratégie d’expansion visant à faire d’Intersport une enseigne globale. A l’époque, nous n’étions présents qu’en Europe de l’Ouest et au Canada. Le premier mouvement a été fait en direction de l’Europe de l’Est, où nous comptons aujourd’hui près de 400 magasins. La deuxième direction est celle du Moyen-Orient, où nous sommes présents dans 4 pays avec 16 magasins. Et enfin, notre développement s’amorce en Asie-Pacifique. En ce qui concerne les Etats-Unis, nous avions alors établi qu’une stratégie d’ouvertures de magasins les uns après les autres ne pouvait réussir, comptetenu de l’étendue et de la vive concurrence de ce marché. Et nous avions décidé d’attendre qu’une opportunité d’entrée massive se présente. Aussi, lorsque, fin juin dernier, le dossier The Athlete’s Foot s’est présenté, nous avons été immédiatement intéressés.

En quoi l’acquisition de The Athlete’s Foot est-elle intéressante pour IIC ? (suite…)